LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

28 octobre 2009

Affaire Emile Ngoy et Roger Andende / Les deux juges lavés (rossés) et libérés !

juges_rdcClaude Masudi Edumbo et Raphaël Yani Ovungo, les deux juges arrêtés et emprisonnés au CPRK au lendemain de la signature, par eux, de l’ordonnance de mise en liberté de Ngoy Emile et Andende Roger, respectivement ADG et ADT de l’Ogefrem, ont été libérés hier. Ils devront normalement reprendre leurs fonctions. La confirmation a été faite par le Magistrat Thomas Utshudi, en sa qualité de porte-parole de l’intersyndicale des Magistrats. ‘‘Je le confirme, je suis investi, en tant que porte-parole de l’intersyndicale, de vous annoncer, avec joie, d’ailleurs, que les deux collègues, juges au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa- Gombe, Masudi Edumbo Claude et Yani Ovungo Raphaël, viennent d’être libérés. J’ai sous les yeux les ordonnances qui les mettent en liberté’’, a-t-il indiqué sur les antennes de la Radio Okapi.

L’Intersyndicale des Magistrats aura bataillé dur pour obtenir la libération de Claude Masudi Edumbo et Raphaël Yani Ovungo, les deux juges du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe qui avaient décidé de la libération provisoire des prévenus Emile Ngoy et Roger Andende, respectivement Administrateur- Délégué Général et Administrateur- Directeur Technique de l’Office de Gestion du Fret Maritime, Ogefrem. Après avoir passé cinq jours au Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa, CPRK, Claude Masudi Edumbo et Raphaël Yani Ovungo ont quitté leurs cellules de l’ex-Prison Centrale de Makala hier.

Ils ont donc été innocentés et, par conséquent, ils vont devoir reprendre leurs fonctions. La confirmation a été faite par le Magistrat Thomas Utshudi, en sa qualité de porte-parole de l’intersyndicale des Magistrats. ‘‘Je le confirme, je suis investi, en tant que porte-parole de l’intersyndicale, de vous annoncer, avec joie, d’ailleurs, que les deux collègues, juges au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe, Masudi Edumbo Claude et Yani Ovungo Raphaël, viennent d’être libérés. J’ai sous les yeux les ordonnances qui les mettent en liberté’’, a-t-il indiqué hier à nos confrères de la radio onusienne.

Avant de préciser que c’est le Magistrat instructeur Mpongo Bushapong, Avocat Général près le Parquet Général et le Procureur Général près la Cour de la Gombe, Octave Tela Nzele qui ont apposé leurs signatures sur l’ordonnance portant mise en liberté de ces deux juges. Cette libération, à en croire le Magistrat Utshudi, est la résultante de contacts multiples pris avec les autorités du pays. On rappellera que Claude Masudi Edumbo et Raphaël Yani Ovungo avaient été jetés en prison, à Makala, au lendemain de la signature, par eux, de l’ordonnance de mise en liberté provisoire des prévenus Emile Ngoy et Roger Andende, le mercredi 21 octobre 2009.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 01:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Affaire Emile Ngoy et Roger Andende / Les deux juges lavés (rossés) et libérés !

  • la rélaxe des deux juges confirme bien que le renard libre s'est introduit comme d'habitudes dans le poulallier de la justice congolaise libre par des intreconnexions institutionnelles "bye bye la Tolérance zéro quand on ignore celui qui instruit et juge,nous nous demandons de quel côté se trouve le procureur général pour une justice efficace , impartiale et rapide.vive L'Etat de droit en RDC ,et la démon-cratie.

    Posté par P.K.K.M, 28 octobre 2009 à 14:44 | | Répondre
Nouveau commentaire