LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

27 février 2009

Sénat : Lola Kisanga dénonce « une tentative de liquidation » de la démocratie parlementaire

congo_parliament_kinshasaLe rapporteur adjoint du Sénat, Jean-Pierre Lola Kisanga, a déploré, mercredi 25 février à Kinshasa, «le manque du respect de l’institution Président de la République et l’institution gouvernement dans le fonctionnement du Parlement».

«Ce qui, se passe aujourd’hui n’est ni plus ni moins une tentative de liquidation de la démocratie au sein du Parlement », a-t-il indiqué à la presse en marge d’une journée de sensibilisation sur la situation dans la partie Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le rapporteur-adjoint du Sénat faisait allusion à l’acte posé par le Premier vice-président de l’Assemblée nationale, Christophe Lutundula, qui a été instruit par le Président de la République », a dit le sénateur déplorant ce genre d’ingérences.

« Il s’agit d’une aberration politique et du non respect des autres institutions d’autant plus que les règles de collaboration qui existent entre la chambre basse et le Président de la République sont consacrées dans la Constitution », a-t-il noté.

«Si le président de la République estime que le Parlement ne le sert plus correctement et qu’il y a une crise de confiance qui s’établit entre l’institution Président de la République, l’institution gouvernement et l’Assemblée nationale, il a la compétence constitutionnelle de la dissoudre et d’organiser de nouvelles élections pour avoir une nouvelle chambre qu’il voudrait bien fonctionner à sa guise», a-t-il fait savoir.

t_62Le rapporteur adjoint du Sénat a recommandé au Président de la République et au gouvernement de respecter, en tant qu’institutions, le fonctionnement de l’institution législative.

«Ce respect est réciproque. Nous devons collaborer dans les limites des règles constitutionnelles fixées », a fait observer le sénateur.
M.Lola Kisanga s’est dit « ahuri de voir cette gesticulation de la famille politique du Chef de l’Etat autour d’une question institutionnelle qu’on arrive à politiser au risque de bloquer le fonctionnement du Parlement».

Il a déploré qu’une chambre du Parlement soit déstabilisée. « Si l’Assemblée nationale n’arrive pas à fonctionner, le Sénat n’a pas sa raison d’être », a prévenu le rapporteur adjoint qui a insisté sur « les compétences liées en termes de compétence législative qui est l’essentiel » d’un Parlement dans un Etat démocratique. APA

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Sénat : Lola Kisanga dénonce « une tentative de liquidation » de la démocratie parlementaire

Nouveau commentaire