LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

27 janvier 2009

Goma : le plan d'intégration des groupes armés est adopté sous réserve

image_file_1917Le plan d’intégration accélérée des groupes armés dans les rangs des FARDC a été adopté, sous réserve, ce lundi à Goma dans les locaux du programme Amani. Affirmation faite à la presse par l’abbé Apollinaire Malu Malu, président du programme Amani, à l’issue d’une réunion mixte qui a réuni plusieurs partenaires impliqués dans ce processus d’intégration des troupes au Nord Kivu, indique radiookapi.net

La Monuc se dit prête à appuyer ce processus mais elle en appelle, encore une fois, à l’implication de tous les groupes armés. Plusieurs partenaires étaient présents à la rencontre de ce lundi. Outre le Ministre de la défense et le commandant des opérations FARDC ainsi que celui chargé des opérations, il y avait également le président du programme Amani ainsi que la Monuc. Objectif, mettre sur pied un schéma d’intégration accéléré.

L’abbé Malu Malu, président du programme Amani, résume ce schéma : « c’est un schéma simple. Cela veut dire qu’il faut faire une intégration en mouvement et permettre que ceux qui sont déjà armés parmi ces combattants, ce qui est un critère de base, soient rapidement intégrés et puissent participer aussi à ces opérations de désarmement et de traque des FDLR. »

De son côté, la Monuc promet d’appuyer ce processus. Elle insiste cependant sur l’implication de tous les groupes.
Alan DOSS, chef de la Monuc : « Nous allons appuyer les efforts des FARDC sur le plan logistique pour que cette opération puisse se passer dans le meilleur délai, mais il ne s’agit pas simplement des éléments CNDP mais aussi des éléments de tous les groupes armés, Pareco et tous les autres. »

L’abbé Malu Malu a affirmé que tous les groupes armés du Nord Kivu, hormis les Kifu Fua, ont proclamé leur adhésion à ce processus. Une commission d’experts devait travailler, lundi après midi, pour la mise sur pied d’un comité de suivi. Car, l’opération d’identification des éléments sur terrain débute ce mardi, selon l’abbé Malu Malu.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 04:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Goma : le plan d'intégration des groupes armés est adopté sous réserve

Nouveau commentaire