LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

22 octobre 2007

Comment se tenir face aux pratiques officielles en Rdc ?

95307La République Démocratique du Congo comprend plusieurs pratiques officielles qui mettent la population dans la confusion. Le passage du cortège présidentiel, du premier ministre, du président du sénat, et de l’assemblée nationale, l’hymne national, lorsque le drapeau est en train d’être hissé, le passage d’une ambulance, tout ceci est reconnu officiellement en Rdc comme pratiques officielles. Mais quelle attitude prendre face à touts ces cas ? C’est la question que n’arrête pas de se poser la population kinoise.

Nous ne savons pas quelle attitude prendre, et du coup, nous nous sentons dans l’insécurité devant les agents de l’ordre qui, certaines fois abusent de leur autorité. A titre illustratif, lorsque le drapeau est en train d’être hissé nous ne savons pas à quel rayon doit-on se retrouver pour s’incliner ou pas, afin d’éviter de tomber dans l’infraction de l’outrage à l’emblème national, quand bien même la loi stipule qu’il faut se trouver en face du drapeau pour s’arrêter, le mot d’ordre n’est pas souvent respecté par les agents de l’ordre qui trouvent là un motif d’infraction en exigeant de l’incriminé de débourser une certaine somme d’argent.

Un autre cas est celui du passage des cortèges officiels : nous ne savons pas si nous sommes tenus de nous arrêter, de ne pas parler au téléphone. Sur l’hymne national, nous ne savons pas jusqu’à quelle heure il doit être chanté, et ce qui s’en suit. Interrogé à propos du cortège, le vice- président de la Commission nationale de prévention routière, explique que les usagers de la route sont toujours prévenus de l’arrivée d’un cortège officiel par un motard ou nettoyeur, donc c’est sans pardon lorsqu’une personne provoque le télescopage d’un cortège officiel, surtout que cela est reconnu officiellement dans la loi en matière de circulation.

A propos d’un drapeau et de l’hymne national, l’auditeur supérieur du Sud Kivu éclaire les lanternes en disant que la personne qui est tenue de s’arrêter lorsque le drapeau est en train d’être hissé c’est seulement la personne en face du drapeau se trouvant à quelques mètres. Concernant l’hymne national, l’autorité précise que toute personne est tenue de s’arrêter lorsque l’hymne est chanté. Quant à l’heure, l’hymne doit être chanté jusqu’à 18 heures en dehors de tout cadre ; mais dans un cadre fermé, cela va jusqu’à la fin de la manifestation officielle quelle que soit l’heure.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Comment se tenir face aux pratiques officielles en Rdc ?

Nouveau commentaire