LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

31 mai 2007

Réhabilitation de la ville de Kinshasa : Le haut sommet André Kimbuta prévoit 1,5 milliard $US pour cinq ans... Seulement !?

99217Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango a présenté hier le programme quinquennal du gouvernement provincial, lequel est évalué à 1,5 milliard de dollars américains. C’était à l’occasion de la grande plénière de l’Assemblée provinciale tenue dans la salle Cinépolis sise commune de la Gombe.
Bien avant d’entrer dans le vif du sujet, le président de cette Assemblée, M. Roger Nsingi a conscientisé les 46 députés provinciaux présents sur l’acte translatif qu’ils sont appelés à poser en âme et conscience, lequel consacrera l’entrée en fonction du Gouvernement provincial tel que prévu dans l’article 198 de la constitution. Il leur a recommandé en outre un sens élevé de responsabilité politique et de maturité, d’être vigilant pour se décider sans complaisance sur le sort des kinois. Car, dit-il, la population a le regard braqué sur eux.
Prenant la parole à son tour, le Premier Gouverneur élu de la ville de Kinshasa a exposé pendant deux heures sur des grandes articulations de son programme. Il s’agit de la démarche suivie pour son élaboration ainsi que les exigences économique, politique et constitutionnel.
Un Programme ambitieux
A en croire l’autorité urbaine, ce programme quinquennal est ambitieux et volontariste. Il met l’accent sur les actions prioritaires à impact visible et immédiat. Son objectif global, la restauration de la capitale congolaise. Quant aux objectifs sectoriels, il vise l’améliorer des conditions de vie des Kinois tout en traduisant dans les faits, la réalisation des 5 chantiers du chef de l’Etat. Partant, il ambitionne de réaliser un taux de croissance élevé du produit intérieur brut.
Ce programme présente également une panoplie de solutions sur certains problèmes traités aux états généraux de Kinshasa. Il est guidé par une devise qui est ‘‘la rupture, l’innovation et le développement’’.
Réalisé avec l’implication de toutes les couches sociales de Kinshasa, à travers une démarche participative et de gestion de proximité, ce programme comme l’a souligné le gouverneur : ‘‘ Il ne s’agit pas d’un programme de Kimbuta mais des Kinois par le gouverneur qui assure la responsabilité politique’’.
Il convient donc de signaler que ce programme s’appui sur le Document Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté et prend en compte tous les secteurs de la vie des Kinois notamment, la salubrité, l’accès à l’eau potable et à l’électricité, l’appui aux secteurs de l’éducation, les constructions anarchiques, les érosions, l’emploi, la réhabilitation et la construction des infrastructures, la protection civile et la formation citoyenne, la bonne gouvernance etc.
Débat
Après l’exposé du gouverneur, les députés se sont enregistrés par représentation des groupes parlementaires, au niveau du bureau pour poser des questions éventuelles en vue de permettre au récipiendaire de recueillir des préoccupations et de répondre endéans 48 heures tel que prévu par la constitution. Selon le groupe parlementaire du PPRD, ce programme ambitieux va tant soit peu améliorer les conditions des kinois. Sur ce, ils ont posé la question de savoir si André Kimbuta va-t-il adopter la politique de Moise Katumbi pour améliorer le barème salarial des Kinois.
Pour sa part, le groupe parlementaire du MLC rejette en bloc ce programme qu’il qualifie d’irréaliste. Pour José Bolema, le gouverneur n’a fait aucune mention sur la lutte contre la corruption ; il n’a pas réfléchi sur la création de taxes urbaines mais il s’est accroché au recouvrement des recettes. Avant d’ajouter que ce programme est chiffré en dollars pourtant nous somme à Kinshasa.
Quant aux centristes, ils ont loué ce programme qui, pour eux, rencontre les préoccupations de trous les Kinois mais demandent au gouverneur de faire appliquer la loi sur le petit commerce réservé au nationaux et d’aider les kinois d’avoir un accès facile aux crédits.
Pour leur part, les patriotes pensent que Kimbuta a violé la constitution en lançant des opérations de salubrité et d’hygiène au moment où il n’avait pas encore été investi officiellement.
Pour se conformer aux textes, l’Assemblée provinciale a accordé 48 heures à André Kimbuta, soit jusque vendredi pour répondre à toutes leurs préoccupations.
C’est alors seulement qu’interviendra soit l’adoption ou le rejet.
Rendez-vous est pris pour le vendredi 1er juin 2007.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Réhabilitation de la ville de Kinshasa : Le haut sommet André Kimbuta prévoit 1,5 milliard $US pour cinq ans... Seulement !?

    rêveur

    Qu'attendez-vous pour sauver des âmes qui crêvent tout les jours et qui sont pour la plupart des jeunes de moins de 20 ans qui prennent des drogues fortes dans tous les quartiers de la ville....et en plus vous etes gouverneur....je rêve, de toute les façons il est permis de rever et j'attendrai avec patience que vous sortiez de votre sommeil....tout calmement...
    bon sommeil messieur le gouverneur et essayer de rêver de moi!

    Posté par guyntab, 17 septembre 2007 à 20:59 | | Répondre
Nouveau commentaire