LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

09 novembre 2006

Bemba Muana Mboka ne se laissera pas faire...Il a plus de 50.000.000 Congolais derrière lui...Rassurez-vous !

arton331Si "c’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon", c’est à travers le bras de fer qu’il vient d’engager avec la Cei que le peuple se reconnaîtra en Jean-Pierre Bemba. La stratégie de la Cei est basique et aujourd’hui connue de tous. Elle consiste à dire que là où Kabila l’emporte avec des scores de 99 %, le taux de participation s’élève à 72 % et là où Bemba l’emporte avec des scores de 99 %, le taux de participation est assez faible, de l’ordre de 50 %. Dans ces conditions, il ne faut pas être nécessairement statisticien pour se rendre à l’évidence que les résultats annoncés par la Cei comme provisoires aujourd’hui deviendront définitifs et seront ceux que la Cour Suprême de Justice validera le 30 novembre prochain.
Ne souhaitant plus se laisser déborder par la gauche, Jean-Pierre Bemba vient justement de contester cette version de faits en mettant la Cei devant ses responsabilités à travers une lettre qui sonne comme une mise en demeure sans frais. En ça, Bemba répond au principe d’harmonisation établit dans le cadre de la compilation des résultats du deuxième tour selon le cahier de charges conçu par la Cei, l’UN et l’AMP.

Dans cette correspondance, le candidat Bemba révèle deux choses qui, si elles sont confirmées ou avérées, constituent d’ores et déjà une pierre d’achoppement entre l’Union pour la Nation et la Cei. Bemba note dans un premier temps qu’il y a eu des bureaux au Sud-kivu, au Nord-Kivu, au Katanga et dans le Maniema où les témoins de l’Union pour la Nation ont été, soit interdits d’accès, soit tout simplement chassés desdits bureaux. Et il poursuit en disant que dans ces mêmes bureaux, la Cei y gonfle artificiellement le taux de participation.

Ces accusations gravissimes, la Cei doit y répondre sous peine de voir ces « anomalies » et « discordances » observées par Jean-Pierre Bemba devenir des raisons suffisantes de refus de résultats lorsque l’Union pour la Nation aura épuisé les voies normales de concertation établies dans le cadre de l’harmonisation Image_006tripartite sans être entendu par les autres partenaires.

"C’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon".
Jean-Pierre Bemba est aujourd’hui au pied du mur. A-t-il la truelle et le ciment nécessaires pour maçonner la République Démocratique du Congo de demain à la hauteur de ses ambitions ?

Jean-Eric Badibanga,

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Bemba Muana Mboka ne se laissera pas faire...Il a plus de 50.000.000 Congolais derrière lui...Rassurez-vous !

Nouveau commentaire