LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

25 janvier 2015

"Joseph Kabila" cède face à la pression de la rue.. Prochaine étape démissionner !

"On ne peut pas faire les choses à la place de celui qui ne fait rien. On ne peut pas le faire pour vous, vous seul le pouvez"

Joseph Kabila-Dégage

"Joseph Kabila" et ses sbires rwandais ne croient qu’au langage de la force et les exemples de la pression exercée par les rues de Kinshasa et Goma au prix du sang, après avoir subi des tires à balles réelles, en sont les preuves. Le cas du Burkina Faso est aussi très explicite. Ce sont les peuples qui résistent et donnent leur légitimité aux dirigeants et non l’inverse. Quand un peuple est soudé autour de ses dirigeants populaires, intègres et compétents, rien ne peut arriver.

Ce n’est pas la peine de nous faire le coup des opérations tordues comme de fabriquer les rébellions à l'Est de notre pays. Nous disposons de preuves qui montrent quels sont les instigateurs de ces troubles. A chaque fois que nous délivrons des informations précises en prenant le peuple congolais à témoin, personne n’y apporte un démenti.

Nous sommons le clan présidentiel de nous répondre sur les points suivants : avez-vous donné des garanties à la communauté internationale pour les élections présidentielles en 2016 ? Etes-vous en train de monnayer votre projet de loi avec la communauté internationale ? Informez-nous sur les mouvements des troupes étrangères et notamment celui de l'Angola qui est en train de bouger de manière suspecte. Nous terminons bien sûr comme d’habitude : que sont devenus nos frères plus particulièrement les étudiants que vous avez arrêté arbitrairement et que fait la MONUSCO depuis le soulèvement populaire pendant que la milice de "Joseph Kabila" tue la population ?

La transaction que vous menez en ce moment pour nous livrer au complot de la balkanisation est plus que périlleuse et nous la contrerons avec tous les résistants à travers le monde, car il y va de la survie de notre nation. Vous êtes l’unique source de l’instabilité de la RDCongo et du continent africain, et nous attendons que vous nous prouviez le contraire. La seule stabilité qui vous importe, c’est celle que vous offrez à vos frères et amis rwandais génocidaires, pourris et corrompus.

Heureusement, la sagesse populaire a déjà rejeté le gang rwandais et ses larbins ne récoltent que des pierres et des sobriquets dans les meetings. Ils sont devenus le Satan qu’on lapide. La RDCongo ne doit pas rester entre leurs mains, elle a déjà trop souffert par leurs soins. Il y a d’autres alternatives et des hommes intègres existent encore dans ce pays, ils doivent se manifester comme l’a fait notre héros et martyr Gaby, Martin Fayulu, Gabriel Mokia, Franck Diongo, J.C Vuemba, Emery Okundji, J.C Muyambo, Diomi Ndongala et tant d'autres, et oui, parfois ce sont les gens que personne n'aurait imaginé qui accomplissent les choses que personne n'avait imaginé. Nous ne nous laisserons pas faire par une bande de canailles qui ne pensent qu’à leur bide et à l’argent qu’ils ont détourné, et dont le seul objectif de la reconduction de "Joseph Kabila" est de bénéficier de l’impunité afin d’éviter la justice. C’est tout. Ils n’ont aucun projet de société, juste une mise en scène mesquine et pathétique sans aucun sens.

Arrêtez de nous insulter tous les jours en agressant nos martyrs que vous avez trahis. « Il n’y aura pas de Burkina Faso à Kinshasa, arrêtez de rêver. », mais que dites-vous Monsieur Larbin Minaku ? Vous êtes à court d’arguments pour justifier l’injustifiable et on vous comprend, le Congo n’a jamais atteint ce niveau de «larbinisme», de «lèchebottisme» dont les grandes lignes sont caractérisées par un amateurisme sans égal. Il n’y a qu'un tel ramassis de loosers et de personnes vomies par le peuple qui peuvent défendre une telle absurdité. Ne croyez pas que le peuple congolais, prét à en découdre en ce moment, va vous laisser jouer avec son destin. Rappelons encore une fois que ces gens-là sont prêts à tout y compris de s’allier avec le diable. Arrêtez ce jeu ! La base de la gouvernance en RDC doit émaner du peuple et non pas des pilleurs de la nation qui insultent la société quotidiennement en glorifiant un étranger. Ne laissez pas la peur devenir votre profession. Nous en avons assez des mensonges permanents ! Est-ce "Joseph Kabila" qui nous donne l’air que nous respirons ? La mascarade a assez duré et toutes les forces de la nation doivent faire un choix, de stopper cette oligarchie rwandaise entourant cet imposteur de la déchéance, vestige de la décadence, qui va nous livrer au Rwanda et à tous les impérialismes.

Nous, les dignes héritiers de Patrice Lumumba, martyr de la révolution mondiale - dixit Che Guevara - et de notre glorieuse histoire ancestrale renié et humilié aujourd’hui par le clan des aventuriers, nous resterons votre pire cauchemar. Nous vous contrerons là où vous serez, c’est un défi que nous vous lançons devant le peuple congolais. Sachez, Monsieur Mungu 'a balani alias "Joseph Kabila", que vous êtes une insulte dans l’histoire de la République Démocratique du Congo. Vous êtes échec et mat, retirez-vous, "Joseph Kabila" et votre clan mafieux, soit au Rwanda, soit à la chapelle maudite de Balani en Tanzanie, peu nous chaut, mais partez ! Cette ignoble comédie a assez duré. "Joseph Kabila" n’est pas et ne sera pas notre président, donc dégagez par la voie pacifique tant qu’il en est temps, sinon vous vous en mordrez les doigts, tous tant que vous êtes. L’Histoire nous donnera raison comme elle a donné raison à nos martyrs de l'indépendance et l'unité du Congo qui ont fait face à vos amis néocolonialistes et impérialistes.

Non, "Joseph Kabila", l’armée, c’est le peuple, et le peuple a dit non dans l’arène où vous n’êtes pas présent. Le peuple vous a rejeté et vous êtes sorti de l’Histoire que vous n’avez jamais intégrée. Vos amis (la communauté internationale et le gang rwandais), dont on connaît tous les motivations, ne représentent qu’eux-mêmes, et vous vous êtes présenté contre la volonté populaire. Qu’ils cessent donc de nous prendre pour des idiots et qu’ils dégagent de notre vue, tel est le mot d’ordre du peuple congolais, du nord au sud et de l’est à l’ouest.

TANGO EKOKI.. QUI SÈME LE VENT RÉCOLTE LA TEMPÊTE.. KABILA DÉGAGE !

O.M.. Un pays pour mourir !

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur "Joseph Kabila" cède face à la pression de la rue.. Prochaine étape démissionner !

Nouveau commentaire