LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

07 mars 2013

La Croix-Rouge dénonce une situation "dramatique" à Kitchanga en RDC

coprs_estLe Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a jugé "dramatique" jeudi la situation de la population à Kitchanga, une ville de l'est de la République démocratique du Congo (RDC), après plusieurs jours de combats entre l'armée et des rebelles.

"Des cadavres jonchaient les rues, l'ampleur des destructions est considérable", a constaté une équipe du CICR qui a pu pénétrer dans la ville mardi. L'armée a repris la ville aux rebelles de l'Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) après une contre-offensive lancée lundi, a annoncé la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la RDC, la Monusco.

"VASTE SCÈNE DE DÉSOLATION"

L'hôpital Saint-Benoît, l'un des deux établissements hospitaliers de la ville, a été touché par des obus, les combats ont fait de nombreux morts et blessés, tant militaires que civils, "parmi lesquels de très jeunes enfants", souligne le CICR. "Kitchanga ressemble aujourd'hui à une vaste scène de désolation et notre équipe sur place est sous le choc". "La présence en ville de combattants incontrôlés est également préoccupante", a déclaré Franz Rauchenstein, chef de la délégation du CICR en RDC.

Plus de 70 volontaires de la Croix-Rouge de la RDC s'emploient à prodiguer les premiers soins aux blessés légers et ont inhumé les dépouilles de 68 personnes. Une cinquantaine de blessés de guerre venant de Kitchanga sont soignés à l'hôpital N'Dosho de Goma, la grande ville située à proximité.

Près de 100 000 personnes auraient fui la zone, avait indiqué mercredi à Kinshasa un responsable du bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies. Ces affrontements ont commencé une semaine après la signature à Addis Abeba, par 11 pays de la région et sous l'égide de l'ONU, d'un accord-cadre censé améliorer la sécurité dans l'est de la RDC, une région riche en minerais en proie à des rébellions depuis deux décennies. La rébellion de l'APCLS est un groupe armé d'ethnie majoritaire hunde commandé par le colonel Janvier Buingo Karairi. Il devait rejoindre Kitchanga avec la milice hutu Nyatura, qu'il a plusieurs fois affrontée, en vue d'une intégration dans l'armée.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La Croix-Rouge dénonce une situation "dramatique" à Kitchanga en RDC

Nouveau commentaire