LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

02 mars 2013

Vidéo du jour : La part des églises du « réveil » dans la déliquescence de la RDC

Les églises de réveil sont pour « Joseph Kabila », ce qu’était l’église catholique pendant l’époque coloniale au Congo. C’est la politique de la carotte et de la chicotte. La carotte, c’est l’église de réveil aujourd’hui, et la chicotte : le pouvoir d'imposture.

Au Congo, toutes les « églises », abusivement qualifiées de « réveil » sont au lait et au miel, car leur mission est salvatrice pour le gouvernement de « Joseph Kabila », beaucoup d’hommes de Dieu ne remplissent pas la première mission que le Tout puissant le leur demande « Allez partout dans le monde et annoncer la bonne nouvelle » mais ils utilisent leur éloquence pour endormir le peuple.

On assiste ces dernières décennies à la recrudescence des églises du réveil qui sont souvent tenues par des pasteurs ou diacres auto- proclamés proches des milieux politiques.

A mesure que les institutions congolaises s’amenuisent, la crise politico-socio- économique a lâché les Congolais dans un désespoir criard. Les églises de « réveil » prospèrent comme des herbes sauvages en pleine saison de pluie des régions tropicales. Profitant de la misère de la majorité de la population Congolaise, de nouvelles églises sont nées pour asservir, dominer et malmener les femmes et les hommes qui sont placés sous l’autorité des pseudos pasteurs.

A Kinshasa, la capitale, il est difficile de faire plus de 200 mètres sans croiser une église pentecôtiste.

Elles sont visibles sur le long des artères ou les rues défoncées avec des dénominations suivantes: Mission la vraie église de Dieu, Christianisme Céleste, Chapelle des vainqueurs, Source du Salut, Nouvelle Jérusalem, Assemblées du Dieu Vivant, Jésus est la solution, Allez les chercher, Mesa, Christ est la réponse, Deeper Life, Courses divines, La Promesse, etc.

Des centaines voire des milliers de Congolais convergent vers ces églises même si elles n’ont jamais développé leur pays. Si certains pasteurs de ces églises sont honnêtes, il n’en demeure moins que la majorité d’eux sont des faux qui n’ont d’objectif que de distraire le peuple et s’enrichir.

Alors que la population souffre de manque de tout, la République "Démocratique" n'existe que de nom, ces ayatollahs congolais n'ont rien trouvé de mieux que d'endormir leurs fidèles en leur promettant un avenir meilleur au ciel, alors qu’en principe, ils devraient prêcher le droit à la dignité humaine, à l’éducation, au soin et le droit à la vie.

Le peuple est bien adouci tous les jours avec cette même drogue anti-soulèvement populaire. Le soulèvement populaire contre l'imposture. Les révolutions qui se sont produites en Tunisie et en Égypte ne viendront pas en RDC, parce que le peuple est adouci.

Les jeunes font de plus en plus confiance aux paroles des pasteurs qui détournent leur attention sur la mauvaise gestion des dirigeants Congolais qui sont pourtant à l’origine de leurs maux.

Toutes ces illusions sont vendues par ses nouveaux missionnaires qui sont en réalité des hommes d’affaires devenus riches.. Et bonjour, business ! Ils ruinent les adeptes les plus financièrement liquides, grâce à la dime ou des deniers du culte octroyés par les fidèles, souvent pauvres.

Ces prophètes des temps nouveaux sont devenus riches, il suffit de regarder leur style vestimentaire et leurs voitures- ô Dieu! ô Satan! - ils roulent dans de grosses cylindrées américaines ou japonaises et leurs biens immobiliers pour s’en rendre compte. Hommes du monde, ils font la publicité sur les radios et télévisions, ils ne dédaignent pas la compagnie des gardes de corps et pour la plupart savent bien manipuler, au nom de Jésus, le « bâton de Moïse » !

Les honneurs terrestres, tout le monde en rêve. Peu y goûtent. Les pasteurs et autres prophètes charlatans font partie de cette dernière caste.

Croire en Dieu n’est pas mauvais, bien au contraire, mais, ce que l’on déplore, c’est lorsqu’on aligne de nombreux abus sur les populations vulnérables, cela est un crime.

Avez-vous déjà vu des pasteurs des églises de « réveil » critiquer « Joseph Kabila » ou bien condamner ses actes sataniques ?  Que Nenni !      

Une prophétie : le jour n'est pas loin où se rebelleront les victimes des « pastas », celles qui refusent la condition humaine faite de larmes et de sourires, de joie et de pleurs. Alors, les temples de « sommeil-réveil » fermeront. Alors, les hommes et les femmes de la RDC s'affranchiront du joug des esclavagistes prétendument religieux.

La voix des « pastas » est encore audible, mais leurs voies ne sont plus insondables.

Ne nous laissons pas séduire par les "miroirs aux alouettes" de ces autres évangiles, et n'écoutons pas ceux qui nous disent : "Ne réfléchissez pas, cessez de raisonner, et laissez-vous emporter par la vague de l'Esprit". Où trouve-t-on cela dans le véritable Évangile de Jésus-Christ ?

O.M.. Les malheurs des Congolais c’est aussi se foutre du sable dans les yeux pour en finir aveugle.. Comme dirait l'autre: « Tout est fini » !

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Vidéo du jour : La part des églises du « réveil » dans la déliquescence de la RDC

Nouveau commentaire