LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

20 février 2013

JOURNAL 23H00..

REGARDER LA R.D. CONGO DE L'INTERIEUR...
Posté par Losako à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2013

Un journaliste congolais, Joachim Diana Gikupa en prison pour avoir dénoncé un "hôpital" chinois qui tue le Congo !

Le cas du journaliste Joachim Diana Gikupa, éditeur-directeur de la publication du quotidien La Colombe qui paraît à Kinshasa, emprisonné pour avoir publié un article dans lequel il a reproché à l’Hôpital chinois, situé à la 1ère rue, dans la commune de Limete et appartenant à un sujet chinois, Tian Sheng, des actes *suspects sur les malades qui se sont plaints sur un produit commercialisé, illustre ce grave délit exécuté sur la liberté d'expression. La seule lecture de ce manifeste empiètement sur le droit de ce... [Lire la suite]
Posté par Losako à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2013

Instabilité et insécurité : Qui tirent les ficelles au Kivu et au Katanga?

Rarement un Etat n’a fait preuve d’autant d’impuissance face aux bandits armés qui non seulement lui disputent l’autorité sur son territoire mais menacent, au quotidien, la sécurité de ses citoyens. Douze années après son accession au pouvoir, «Joseph Kabila» affiche un échec inqualifiable en matière sécuritaire. Un échec que d’aucuns n’hésitent guère à interpréter comme la preuve d’une connivence entre les dirigeants en place - issus pour la plupart d’entre eux de divers mouvements rebelles à savoir AFDL, RCD, RCD K/ML, RCD-N CNDP... [Lire la suite]
Posté par Losako à 05:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2013

Photo du jour: l'athlète paralympique Pistorius tue sa petite amie par "erreur"

L’olympien sud-africain Oscar Pistorius affirme qu’il a tiré par erreur sur sa petite amie, croyant qu’il avait affaire à un cambrioleur. " Elle s'est mise au lit et nous nous sommes endormis (...) Je me suis réveillé pour fermer la porte du balcon... J'ai entendu un bruit dans la salle de bain. J'ai ressenti de la terreur et j'ai laissé la lumière éteinte. Comme je n'avais pas mes 'jambes', je me suis senti vulnérable. J'ai tiré à travers la porte de la salle de bain et dit à Reeva d'appeler la police. C'est alors que je me suis dit... [Lire la suite]
Posté par Losako à 01:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]