LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

20 février 2013

Un journaliste congolais, Joachim Diana Gikupa en prison pour avoir dénoncé un "hôpital" chinois qui tue le Congo !

Le cas du journaliste Joachim Diana Gikupa, éditeur-directeur de la publication du quotidien La Colombe qui paraît à Kinshasa, emprisonné pour avoir publié un article dans lequel il a reproché à l’Hôpital chinois, situé à la 1ère rue, dans la commune de Limete et appartenant à un sujet chinois, Tian Sheng, des actes *suspects sur les malades qui se sont plaints sur un produit commercialisé, illustre ce grave délit exécuté sur la liberté d'expression. La seule lecture de ce manifeste empiètement sur le droit de ce citoyen congolais à alerter l'opinion et surtout les autorités congolaises appelées à prêter une attention particulière sur tout ce qui touche particulièrement à la santé des populations, ne fait que confirmer la véracité de son contenu. Cette façon de s'acharner contre les gens de la presse explique le projet de «Joseph Kabila» qui tend à étouffer toutes les voix de l'opposition. Les menaces proférées quotidiennement à l'encontre de ces journalistes ne sont, en fait, que des avertissements à tout le peuple Congolais pour crier fort son indignation, sa révolte contre ces phénomènes qui font de sa liberté un otage entre les mains de ces nouveaux colons. La démocratie à laquelle nous tenons exige de nous un savoir-faire et une solidarité massive aux fins de contrer l'enracinement d'une éventuelle monarchie. Un appel est émis à tous les intellectuels congolais soucieux de voir leur patrie libre de toute dépendance, une urgente intervention est attendue afin de transmettre notre noble message à tout le monde, message qui fera bannir le clan de l'imposture.

La façon dont se traitent les choses dans notre pays annonce le début d'une dérive qui met à nu un système délétère depuis l'enfantement détourné de la démocratie. L'état hybride de la nation, livrée à toutes sortes de pathologies, est la besogne accomplie de ceux qui se sont approprié l'édifice de la patrie en instaurant un césarisme qui a réduit tout un peuple à un cheptel privé de tout droit à l'expression.

*D'autres encore ont constaté un nombre élevé d'accouchements par césarienne.

O.M.. Même si le clan violeur de notre dignité détient encore le pouvoir par le seul moyen de l'imposture, notre seul devoir consiste à endiguer la démagogie, la corruption et le mensonge.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Un journaliste congolais, Joachim Diana Gikupa en prison pour avoir dénoncé un "hôpital" chinois qui tue le Congo !

Nouveau commentaire