LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

08 février 2013

REVUE DE PRESSE CONGOLAISE.. ETIENNE KABILA AU COEUR DU COMPLOT.. HALTE A LA DISTRACTION !!!

Je tiens à précise que l’objet de ce billet n’est nullement de prendre parti en faveur d’un courant politique ou idéologique contre un autre, ou de positionner une obédience donnée en victime et l’autre en bourreau. Le propos étant plutôt de tenter d’analyser un phénomène qui ne peut que nuire à la transition démocratique et à l’exercice de la citoyenneté et de l’esprit civique que nous sommes tous en train d’apprendre, au-delà de nos affinités et de nos croyances.

Goebbels, l’artisan en chef de la propagande nazie, disait qu’il suffisait de répéter un mensonge trois fois pour qu’il devienne vérité. Il est désolant de voir à quel point aujourd’hui la scène politico-médiatique congolaise est devenue un terreau favorable à l’épanouissement de ce genre de théorie au sein même des journaux pro-opposition. Pour l’illustrer, je me propose de publier quelques unes des plus grosses (grossières mêmes) manipulations qui ont fait le tour des médias congolais ces dernières heures, avec beaucoup de succès auprès de certains esprits illuminés qui croient à tout ce qu’ils aiment entendre :

Les 19 ressortissants congolais arrêtés le mardi 05 février 2013 dans la province de Limpopo, en Afrique du Sud, et identifiés comme des rebelles impliqués dans les préparatifs d’un coup d’Etat en République Démocratique du Congo soi-disant, ont comparu hier jeudi 07 février devant un tribunal de Pretoria. Selon l’acte d’accusation dont certains détails ont été livrés à la presse, ils appartiennent tous à l’Union des Démocrates Nationalistes pour le Renouveau, un parti politique non agréé par le ministère congolais de l’intérieur.

Mais la grande surprise du jour, c’est d’apprendre que le cerveau-moteur du complot visant le renversement des institutions politiques en République Démocratique du Congo n’est personne d’autre qu’Etienne Kabila Taratibu. Ce dernier, rappelle-t-on, a toujours revendiqué le statut de fils aîné de Mzee Laurent Désiré Kabila, le défunt père adoptif de «Joseph Kabila», et ancien président de la République arrivé au pouvoir le 17 mai 1997, après avoir vaincu le maréchal Mobutu par les armes, mais assassiné dans son Palais, le 16 janvier 2001.

Qui est derrière ? Dans quel but ? Je ne détiens pas de réponse... Suivez mon regard. Ce qui me semble clair par contre, c’est le fait que quelques médias se sont spécialisés dans ce genre d’exercice, devenus vecteurs de ce mal qui ronge le paysage mediatique et virtuel.

Si nous souhaitons vraiment mettre notre pays sur le chemin du progrès, nous savons ce qu’il nous reste à commencer par faire … Essayer de neutraliser le pouvoir de nuisance des apprentis-sorciers, les émules de Goebbels (et ils existent dans tous les courants). Ne pas contribuer à la propagation d’intox et à la manipulation de l’opinion est avant tout un acte d’engagement citoyen. Il n’est ni patriotique ni intelligent dans cette étape critique de l’histoire de notre pays de recourir à de tels procédés.

O.M.. ll n’y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, mais ceci est une autre histoire.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur REVUE DE PRESSE CONGOLAISE.. ETIENNE KABILA AU COEUR DU COMPLOT.. HALTE A LA DISTRACTION !!!

Nouveau commentaire