LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

07 février 2013

Phénomène « tia fouin » de la vitamine C4 : La femme congolaise tient-elle à tout prix à grossir ?

C’est d’une façon artificielle que la femme congolaise dans sa globalité cherche à tout prix à prendre du poids. Chaque année, des stratégies de recherche sur certains produits pharmaceutiques notamment des vitamines prennent des proportions davantage plus importantes. Après l’ère des Dirabolin, des Super et autres Bon appétit ou Cube magie, la femme congolaise vient de trouver une autre vitamine qui donne du poids en moins d’une semaine. Il s’agit de la découverte de la vitamine C4 qui du reste donne naissance au phénomène « Tia foin », utilisé par des femmes qui ne prennent pas du poids, pour narguer celles qui veulent se moquer d’elles.

Les médecins spécialistes condamnent tous ces pratiques car les produits consommés comportent des effets secondaires de stimuler l\'appétit, de ralentir le métabolisme ou de permettre aux calories d'être emmagasinées plus facilement comme gras. Et cette graisse a de conséquence sur l’organisme même si elle a été produite par le même organisme. Le Docteur André Ilunga, chirugien à l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa, indique que les vitamines C4 sont de protéines artificielles préparées pour apporter plus d’énergie à l’organisme. A force de les prendre, on finira par créer un stockage de graisse. La Congolaise les utilise pour faire grossir son derrière, mieux ses fesses afin d\'attirer les hommes à leur passage. Elle ignore malheureusement les inconvénients, au niveau de leur corps, de la prise abusive de ces produits pharmaceutiques. Le chirurgien va plus loin en soutenant que cette situation aboutit à la longue à la déformation totale du corps de la femme, qui finit par perdre sa taille et sa beauté. Cette accumulation de graisse n’entraîne pas seulement la prise de poids, explique le Dr Ilunga qui affirme que les kilos superflus peuvent aussi être à la base d’autres maladies notamment des maladies des reins, du foie ou du cœur.

Pour le Dr André Ilunga, ce genre de médicament est souvent prescrit, le plus normalement du monde, pour des patients qui maigrissent après une longue maladie (tuberculose,). Ce sont de suppléments alimentaires qui font du bien à l’organisme, en lui apportant un peu plus d’énergie. Mais pour des personnes normales, en bonne santé qui ne jurent que de grossir, il faut s’attendre, souvent à pire que ça : il y a l’obésité et même le diabète alimentaire. Le Dr Ilunga ne s’arrête pas là. Ce poids que l’on recherche à tout prix, renchérit-il, étouffe le cœur, c’est ainsi qu’on parle de maladie cardio-vasculaire. Raison pour laquelle on interdit à ces personnes de consommer le cholestérol. Autre aspect à tenir en compte : le squelette osseux qui supportait avant un petit poids, va être obligé brusquement à voir affaire à une personne avec un poids de trop. Il va logiquement lâcher et la personne aura des problèmes au niveau des articulations, voire des maux de dos. Même dans la vie courante, rappelle le médecin, les hommes et les femmes gros sont souvent incapables d’assumer certaines activités. Après un moindre effort physique supplémentaire, ils sont abattus et se fatiguent facilement. Ils sont prêts à faire des arrêts cardiaques.

Femmes aux hanches arrondies Actuellement à Kinshasa particulièrement, les femmes aux hanches arrondies font du succès. Pour s’en apercevoir, il suffit de suivre la réaction des hommes qui la croisent sur leur route : ils se retournent toujours pour mieux voir ce qu’ils désirent voir. Une femme mince par contre passe pratiquement inaperçue. Sauf peut être si elle est d’une beauté angélique. Ce genre de femmes provocatrices préfère mettre des habits serrés, style « juste au corps », question de bien étaler ses parties du corps, pour mieux se faire désirer. L'obsession de grossir à tout prix a amené bon nombre d’autres à consommé abusivement des vitamines jusqu'à prendre de piqûres destinées au porc. . Et les raisons ne manquent pas pour ces femmes. Elles affirment que les hommes préfèrent les femmes aux hanches arrondies. Les hommes pointés du doigt En bref, ce comportement de la Congolaise constitue un sérieux problème de santé publique mais aussi un véritable phénomène sociologique. Approchées par votre journal La Prospérité, nombre de ces êtres chers aux hommes soutiennent qu'elles sont victimes des agissements de ceux qui les dépannent. Elles accusent leurs consoeurs les femmes et les hommes qui méprisent ouvertement les dames au postérieur maigrichon. Les cris du genre muasi-muasi nde nzoto sont assez explicites.

Faux, rétorque la majorité des hommes qui rejettent ces insinuations. Pour ces derniers, le cri muasi-muasi nde nzoto est lancé en direction des femmes belles de figure, bien habillées etc. Un Monsieur parmi la centaine que votre journal a abordée déconseillent aux Congolaises de chercher à grossir. Ce phénomène, révèle-t-il, a même des effets négatifs sur le plan conjugal. Le corps ne demande jamais à devenir gras ou malade « Mon père est mort de l’obésité. Il lui arrivait de piquer des crises cardiaques. Il avait beaucoup de graisse au niveau du cœur et des os, il a suffoqué et il est parti », témoigne un magistrat interrogé au sujet des conséquences de la graisse dans l’organisme humain. Ainsi donc, un corps gras est exposé a plusieurs maladies. La femme est invitée d’arrêter de prendre les produits pharmaceutiques de façon abusive, et sans prescription d'un médecin, parce que cela a forcément des conséquences néfastes sur sa santé. Pour terminer, votre journal a voulu entendre le Dr, Ilunga parler des personnes avec embonpoint qui désirent perdre du poids. Actuellement, explique-t-il, les chirurgiens font tout pour diminuer la capacité de l’estomac, en le diminuant. On raccourci aussi les intestins et l’on sera ainsi obligé de manger peu, pour éviter les risques de prendre du poids, et on maigri ». La perte de poids est obtenue aussi avec le respect scrupuleux du régime alimentaire. Il est conseillé de sélectionner ce que l’on doit manger tout en diminuant le sel, le sucre, le taux de cholestérol, les matières lourd (beurre, ) bref tout ce qui vous apporte des graisse. En s’adonnant à des exercices physiques aussi, on peut éviter de grossir.

Mais le médecin insiste : Éviter l'accumulation de graisse exige un changement de style de vie de longue durée en faveur d'une activité physique et d'une façon saine de se nourrir. Ne pensez pas que l'exercice et le fait de faire attention à ce que vous mangez soient des mesures temporaires pour vous aider à perdre du poids. Acceptez dès le début l'idée que vous devrez adopter ces activités jusqu'à la fin de votre vie.

O.M./La Prospèrité

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 07:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Phénomène « tia fouin » de la vitamine C4 : La femme congolaise tient-elle à tout prix à grossir ?

  • On n'a pas dire qu'on veut devenir gros.le but c'est juste d'augmenter légèrement le volume de nos fessiers.en plus vous les médecins vous étalez les effets négatifs de ces produits et vous demandez de banir cette forme d'utilisation pourtant au fond je suis convaincue que la première a lavoir utilisé a été conseillée par un médecin et puis le bouche a oreille a suivi.donc laissez nous c'est pas un crime de vouloir devenir plus belle

    Posté par choco, 19 septembre 2016 à 15:45 | | Répondre
  • On n'a pas dire qu'on veut devenir gros.le but c'est juste d'augmenter légèrement le volume de nos fessiers.en plus vous les médecins vous étalez les effets négatifs de ces produits et vous demandez de banir cette forme d'utilisation pourtant au fond je suis convaincue que la première a lavoir utilisé a été conseillée par un médecin et puis le bouche a oreille a suivi.donc laissez nous c'est pas un crime de vouloir devenir plus belle

    Posté par choco, 19 septembre 2016 à 15:47 | | Répondre
Nouveau commentaire