LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

18 janvier 2012

Imbroglio à la MP (Majorité Présidentielle) autour du scrutin législatif du 28 novembre

1314023113714Ces députés estiment que ces élections manquent de crédibilité, à cause "des irrégularités et des fraudes massives", a précisé Radio Okapi, parrainée par l'ONU.
 
Une quarantaine de députés nationaux sortants en République démocratique du Congo (RDC), appartenant tant à la Majorité présidentielle (MP) qu'à l'opposition, sur les 500 que compte l'Assemblée nationale, ont exigé l'annulation des élections législatives du 28 novembre dernier sur toute l'étendue du pays, a rapporté mercredi la radio onusienne Okapi.

Dans une déclaration lue mardi devant la presse par le député Jean-Baudouin Idambito Bakaato, ces parlementaires, qui étaient tous candidats au scrutin controversé du 28 novembre, en appellent à des concertations politiques en vue de trouver des solutions appropriées aux différentes questions qui bloquent aujourd'hui "la marche normale du pays".

IMG_4505Ces députés estiment que ces élections manquent de crédibilité, à cause "des irrégularités et des fraudes massives", a précisé Radio Okapi, parrainée par l'ONU.

Ils se disent soucieux "de sauver le pays du déchirement politique aux conséquences incalculables et susceptibles de le conduire dans un chaos sans précédent".

Cette déclaration intervient alors que la Commission électorale nationale indépendante (Céni) doit entamer mercredi la publication des résultats provisoires complets des législatives du 28 novembre en République démocratique du Congo (RDC) en commençant par l'ensemble des 165 circonscriptions des dix provinces congolaises. La Céni a prévu de publier les derniers résultats, ceux de la ville-province de Kinshasa le 26 janvier.

Parmi bien d'autres, les évêques catholiques congolais ont dénoncé le 12 janvier de "graves irrégularités" lors des scrutins présidentiel et législatif du 28 novembre 2011, et remis en question la "crédibilité" des résultats.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Imbroglio à la MP (Majorité Présidentielle) autour du scrutin législatif du 28 novembre

Nouveau commentaire