LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

24 décembre 2011

« Joseph Kabila » et nos opposants-opposés s’amusent à enfoncer le pays dans le chaos !

joseph_kabila_etienne_tshisekedi_vital_kamerhe_kengo_nyamwisiL’horizon des congolais est sombre et n’annonce point de l’espoir avec le pouvoir en place. Il n’y a jusqu’à présent aucune visibilité réelle sur la gouvernance de ce régime, aucun acte politique rassurant, aucune mesure économique efficace et malheureusement aucune politique sociale cohérente pour les congolais
 
« Joseph Kabila » veut tout contrôler : CENI, Syndicat, Eglise, Sénat, Assemblée Nationale pour imposer une nouvelle dictature sanguinaire au peuple martyr du Congo. Convaincu qu’il lui faut le « pouvoir absolu » pour développer la RDC, « Joseph Kabila » ridiculise son pays qui est embourbé dans une transition et qui risque de lui rendre sa monnaie le moment venu. Devant le régime de « Joseph Kabila », nos opposants-opposés tentent tant bien que mal une « union » pour sauver leur peau. Mais un ingrédient essentiel manque à ce bal d’hypocrisie miné par des intérêts égoïstes : l’amour de la République Démocratique du Congo. Il suffit de demander un « sacrifice » à l’un de nos leaders, pour qu’il dévoile son vrai visage.
 
L'opposition a montré ses limites de sortir le pays de cette impasse politique qui enfonce davantage les citoyens dans le désespoir de voir « un jour » le pays se développer.
 
Dans ces temps qui courent en République Démocratique du Congo, les citoyens sont partagés entre peur et tristesse. Peur de voir le pays sombrer dans une guerre civile à l’ivoirienne avec le comportement de « Joseph Kabila » car, tous les ingrédients sont réunis pour qu’elle se déclenche. La tristesse se lit également sur le visage des congolais, tristes de constater l’incapacité et la mauvaise foi des politiciens à mettre le pays sur le chemin de la démocratie.

Les politiciens congolais surfent sur les vagues d’une terrible tempête qui risque de les emporter avec leur calcul mesquin, un calcul basé uniquement sur le profit personnel et dépourvu de tout sacrifice politique pour le peuple du Congo.

Le manque de cohérence et de solidarité dans les rangs de l’opposition

kamerhekengobembaDe la présidence à l’opposition, les politiciens sont loin de penser au peuple, ils ne se soucient même pas de la dureté de la vie des citoyens, ils sont plutôt occupés à faire des calculs électoralistes pour assurer leur survie politique. Il est quand même malheureux de constater le manque d’honnêteté et de solidarité de la classe politique congolaise.

Des leaders politiques (même en prison) qui négocient leur retour en sacrifiant le peuple. Certains leaders se cachent pour aller voir Joseph Kabila afin d’obtenir une grâce présidentielle sur leur avenir politique. D’autres cèdent aux menaces du "président" pour sacrifier la lutte du peuple et l’instauration de la démocratie en République Démocratique du Congo. Une autre catégorie de leaders s’estime trahie par ce président qu’elle a soutenu à la présidentielle, aujourd’hui elle est la plus frustrée et la plus ridicule de l’opposition.

Cette opposition est loin d’incarner un contre pouvoir alternatif.. Elle est dispersée selon les intérêts qui lient les leaders des partis politiques. Elle est perdue, endormie et manipulée par « Joseph Kabila » qui n’attend que le bon moment pour balkaniser la RDC.

Tshisekedi« Un chef d’Etat virtuel »

Tshisekedi sait bel et bien qu’il n’a pas été correct envers le peuple Congolais, il y a un adage qui dit « Il faut battre le fer quand il est chaud » et aussi longtemps que cette opposition se montrera faible et irresponsable, « Joseph Kabila » se fichera d’elle et du reste des congolais.

Pourquoi « rester calme et attendre.. » quoi ?? A ce rythme, Tshisekedi finira par légitimer la présidence de « Joseph Kabila » au lieu de rectifier le tir..

Aujourd’hui, force est de constater avec beaucoup de regret d’ailleurs que « l’opposant historique » est impuissant face à la machine de guerre de « Joseph Kabila » et que le changement que les congolais ont toujours rêvé d’avoir pour sortir de leur misère sociale et économique n'est pas pour demain.

Le Congo-Zaïre « is back » aux vieilles pratiques totalitaires où le maître à penser est unique et ne supporte pas la contradiction politique pour trouver les solutions aux problèmes du pays. Il veut maintenir les congolais dans les vielles habitudes, c’est-à-dire les médiocres aux grands postes de décision pour éviter toute contradiction d’idées sur les projets de développement. Dans cette République « is back », c’est l’arbitraire, le mensonge, l’incompétence, l’amateurisme des cadres, la complaisance des politiciens (mobutistes) qui sont de retour au sommet de l’Etat.

Les congolais savent pertinemment que « Joseph Kabila » a été déclaré vainqueur d’une élection barbouillée de fraudes et de mensonges politiques. Les congolais dans leur ensemble savent que « Joseph Kabila » n’est pas légitime et crédible, il n’est pas démocratiquement élu à la tête du pays. Ils ne peuvent point adhérer à son changement et paradoxalement ils se font encore berner par les affabulations politiques et sociales de cet homme qui se réjouit du malheur des autres pour être heureux.. Pour combien de temps encore ?

O.M.. Gueuler très fort pour obtenir une place autour de la mangeoire publique, c’est foutu d’avance. Si chaque parti doit soigner ses « maux » internes, l’opposition doit également harmoniser les solutions des uns et des autres pour délivrer la bonne ordonnance au patient « Congo ». Car les mois à venir, seront décisifs et la colère couve dans les cœurs des Congolais.. A bon entendeur salut !

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur « Joseph Kabila » et nos opposants-opposés s’amusent à enfoncer le pays dans le chaos !

Nouveau commentaire