LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

30 mars 2011

Côte d'Ivoire: les forces pro-Ouattara à 40 km de la capitale - le camp Gbagbo appelle à un cessez le feu

283126_155372_jpg_169971_434x276Les forces du président ivoirien reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara ont pris mercredi le contrôle de la ville de Tiébissou, située à 40 km au nord de la capitale politique Yamoussoukro, ont indiqué à l'AFP plusieurs habitants.

"Ce sont les Forces républicaines (pro-Ouattara) qui contrôlent Tiébissou. Le commandant Ousmane Chérif (un de leurs chefs) est entré à Tiebissou sous la clameur des populations", a indiqué un habitant du centre de la localité.

Après les combats à l'arme lourde, qui avaient débuté dans la nuit, "les tirs ont cessé (en début d'après-midi) et actuellement, les Forces républicaines défilent dans la ville. Certains sont dans des 4X4, d'autres à pied", a confirmé une résidente. Un correspondant de l'AFP a vu en début d'après-midi des combattants pro-Ouattara, à bord de véhicules 4X4 surmontés d'une mitrailleuse, quitter leur fief de Bouaké (au nord de Tiébissou) pour prendre la route du sud. "On s'en va maintenant à Yamoussoukro", a lancé l'un d'eux.

30_20Juillet_202007Les forces armées pro-Ouattara sont à seulement 200 km d'Abidjan alors que Laurent Gbagbo a appelé, mardi 29 mars 2011, à un « cessez-le-feu immédiat » et à une « ouverture du dialogue » avec Alassane Ouattara. Alors que selon le porte-parole du gouvernement Gbagbo, Ahoua Don Mello son camp a opéré une stratégie de repli militaire. Et dans un entretien à la télévision américaine NBC, Barack Obama a accusé Laurent Gbagbo de se servir de « voyous » pour se maintenir indûment au pouvoir.

Le camp Ouattara aurait-il changé de stratégie en privilégiant la force pour en finir avec la crise postélectorale ? En tout cas c'est la première fois qu'il affiche clairement cette option militaire.

Car depuis mardi, les combattants pro-Ouattara ont pris le contrôle d'Abengourou situé à seulement 220 km au nord-est d'Abidjan. Cette ville est la capitale économique et le cœur du pouvoir du régime Gbagbo. Un succès militaire qui s'ajoute à d'autres : à Bondoukou, Daloa et Duékoué.

Gbagbo_doigts_dans_les_yeux_bAcculé sur le plan militaire, isolé diplomatiquement et de plus en plus asphyxié économiquement, le camp Gbagbo demande en urgence un « cessez-le-feu immédiat » et l'ouverture d'un dialogue sous la médiation du haut représentant de l'Union africaine.

Selon Ahoua Don Mello, le porte-parole du gouvernement, le président Gbagbo a reçu un courrier de l'Union africaine l’invitant à une négociation du 4 au 6 avril prochain à Addis-Abeba. « On n'a pas encore répondu mais il n'y a pas de raison de refuser une occasion de dialoguer », assure Ahoua Don Mello.

Réponse sans détour des alliés d'Alassane Ouatara : « toutes les voies pacifiques pour amener Laurent Gbagbo à reconnaître sa défaite sont épuisées ».

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 16:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Côte d'Ivoire: les forces pro-Ouattara à 40 km de la capitale - le camp Gbagbo appelle à un cessez le feu

  • Un vieux adage Africain dit : le propriétaire d'une maison ne peut être délogé de sa maison même s'il ne dispose pas des forces ni moyens financiers ,aussi longtemps que cette terre lui appartienne de par ces ancêtres ,à moins qu'il s'agisse d'un complot où l'ONU caresse la vérité des profiteurs au nom de la mondialisation pour une démocratie d'illusion et faire profiter les vautours au détriment des peuples autochtones alors nous allons dans une guerre où certains veulent diminuer la population mondiale par des conflits et guerres tribales donc le monde est sous pression des spéculateurs financiers qui mettent à mal l'économie du nord au sud au profit des quelques milliardaires dirigéants les 5 continents , bientôt la fin du monde ;le peuple ne compte plus au devant du profit ,hier c'était la fin du communisme ,maintenant le capitalisme devient fou : prêt à râser des nations et bouger les frontières rien que pour l'intérêt de l'argent,pauvre AFRIQUE à toi de te rélèver avec une vraie révolution.
    UNITED STAND UP CONGOLAIS.

    Posté par P.K.K.M, 30 mars 2011 à 19:33 | | Répondre
Nouveau commentaire