LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

30 novembre 2010

LA PHOTO DU JOUR

................................................................................................ Scène surréaliste au siège de la CEI ce mardi 30 novembre 2010 en fin de journée : des représentants du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, appartenant à la commission électorale, ont empêché physiquement l'annonce de résultats partiels du second tour de la présidentielle de dimanche. Alors que le porte-parole de la Commission électorale indépendante (CEI) Bamba Yacouba s'apprêtait à communiquer devant la presse les premiers... [Lire la suite]
Posté par Losako à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2010

PROCES RD CONGO vs FAMILLE TUNGULU A BRUXELLES : 2ème AUDIENCE

AVOCAT LA VEUVE TUNGULU AVOCAT RD CONGO O.M.. BY CHEIK FITA
Posté par Losako à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2010

République démocratique du Congo : un gang proposait de l’ uranium

Les bandes criminelles contrôlent de plus en plus le commerce des minérais en République démocratique du Congo et un gang proposait même de l’uranium au marché noir, a souligné l’ONU lundi, alors que le Conseil de sécurité renouvelait pour un an ses sanctions contre la RDC. Beaucoup de réseaux criminels agissent au sein même de l’armée de la RDC, sabotant les efforts visant à mettre fin aux violences, souligne le comité des experts sur les sanctions de l’ONU dans un rapport. Des rebelles rwandais actifs dans l’est de la RDC ont... [Lire la suite]
Posté par Losako à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2010

Confusion autour de la Commission électorale en Côte d'Ivoire.. La CEI a-t-elle peur de proclamer ADO vainqueur à 52,7 % ?

Selon un diplomate qui désirait garder l’anonymat, en Afrique il n'est pas facile de proclamer la défaite d'un chef. En milieu de journée ce mardi 30 novembre, la Commission électorale indépendante n'a toujours pas communiqué les résultats partiels du second tour de la présidentielle. Sur place, la tension est perceptible. La télévision ivoirienne qui devait diffuser ces résultats a démonté son matériel et le président de la CEI a quitté les lieux. Quant à la conférence de presse qui était prévue, elle a été annulée et les... [Lire la suite]
Posté par Losako à 14:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]