LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

22 novembre 2010

Bemba plaide non coupable devant la CPI

bemba_cpiJean-Pierre Bemba, accusé d'avoir mené une campagne de viols et de tortures avec ses miliciens en République centrafricaine, a plaidé non coupable lundi devant la Cour pénale internationale (CPI).

L'ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC), inculpé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, est la personnalité la plus éminente jugée à ce jour par la CPI.

Agé de 47 ans, Jean-Pierre Bemba a été arrêté en Belgique en 2008 et transféré à La Haye. Adversaire malheureux de Joseph Kabila lors de l'élection présidentielle de 2006, il était devenu une des principales figures de l'opposition en RDC avant de fuir le pays en 2007, disant craindre pour sa vie.

Jean-Pierre Bemba, qui avait fui la RDC en 2007, avait été arrêté le 24 mai 2008 à Bruxelles en vertu d'un mandat d'arrêt de la CPI, saisie en 2004 par François Bozizé, au pouvoir en Centrafrique depuis 2003.

moreno1Jean-Pierre Bemba a "permis" des centaines de viols"

Jean-Pierre Bemba a "sciemment permis" à sa milice de commettre des "centaines de viols" en Centrafrique en 2002 et 2003, a affirmé lundi le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), à l'ouverture du procès de l'ancien vice-président de République démocratique du Congo (RDC)."Jean-Pierre Bemba a sciemment permis aux 1.500 hommes qu'il commandait de commettre des centaines de viols, des centaines de pillages", a déclaré le procureur de la CPI, l'Argentin Luis Moreno-Ocampo, dans sa déclaration liminaire.

L'opposant congolais, âgé de 48 ans, est accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité commis en Centrafrique par sa milice du Mouvement de libération du Congo (MLC) en 2002 et 2003 alors qu'elle venait aider le président centrafricain Ange-Félix Patassé, victime d'une tentative de coup d'état."Des groupes de deux à trois soldats se sont introduits dans une maison après l'autre", a déclaré le procureur: "ils ont violé les femmes (...) indépendamment de leur âge. Quand les civils résistaient, ils étaient tués"."Les viols massifs n'étaient pas seulement sexuellement motivés, c'étaient des crimes de domination et d'humiliation contre les femmes mais aussi contre les hommes qui avaient de l'autorité", a-t-il asséné.

Selon Luis Moreno-Ocampo, "Jean Pierre Bemba était le commandant miliaire avec l'autorité effective et le contrôle des troupes qui ont commis les crimes". M. Bemba a "créé sa milice, il la possédait", a-t-il souligné.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 17:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Bemba plaide non coupable devant la CPI

    no comment.

    Posté par rostand, 23 novembre 2010 à 19:31 | | Répondre
Nouveau commentaire