LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

29 septembre 2010

Trois cadres de l’Opposition désignés: Carole Kabanga, Laurent Ndaye et Jacques Ndjoli à la CENI

ceniLa sélection aura été difficile pour l’Opposition à qui il est réservé trois places sur les sept que devra compter le Bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante. Des sources dignes de foi ont rapporté à La Prospérité qu’après moult tractations, les trois groupes parlementaires de l’Opposition à l’Assemblée Nationale ont dégagé, enfin, le trio gagnant, sur une liste de plus de 500 candidats qui se disputaient les 3 places réservées à cette famille politique. Ainsi donc, Mme Carole Kabanga Nkoyi a été désignée par les CD de Kikwama ; M. Laurent Ndaye Nkondo par l’ODR de Lumbala et le Sénateur Jacques Ndjoli par le MLC de Muamba. Côté majorité au pouvoir, le quarté gagnant aurait été également dégagé. Il reste que dans les jours ou les heures qui suivent, cette désignation des membres de la CENI soit entérinée par l’Assemblée Nationale. Une Ordonnance présidentielle consacrera leur investiture, conformément à l’article 12, alinéa 2 et 3 de la loi organique n°10/013. De ces sept membres sortiront un président, un vice-président, un rapporteur, un 1er rapporteur- adjoint, un 2ème rapporteur- adjoint, un questeur et un questeur adjoint. Les modalités de désignation des membres de la CENI aux différents postes ci-devant énumérés sont déterminées par le Règlement Intérieur. Selon la même loi organique, le Président de la CENI a rang de Ministre tandis que les autres membres ont rang de vice-ministre. On peut dès lors comprendre le cafouillage qui a entouré la désignation de ces membres qui ont un mandat de six ans, stable, imperturbable, à l’abri des impondérables des remaniements gouvernementaux dont la RDC est championne en la matière. C’est irréversible. Le compte à rebours a manifestement commencé pour la Commission Electorale Indépendante qui est appelée à mourir dans les tout prochains jours et, partant, laisser la place à la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI. En effet, des sources dignes de foi, il nous revient qu’après moult tractations, les trois groupes parlementaires de l’Opposition à l’Assemblée Nationale ont fini par dégager le trio gagnant sur une liste de plus de 500 candidats. Ainsi donc, les trois personnalités ci-après vont représenter l’Opposition au sein de la CENI. Il s’agit de Mme Carole Kabanga Nkoyi pour le compte des Chrétiens Démocrates (CD), Laurent Ndaye Nkondo pour l’Ordre Des Républicains (ODR) et Jacques Ndjoli pour le Mouvement de Libération du Congo (MLC). Les mêmes sources indiquent à La Prospérité que du côté de la majorité au pouvoir, le quarté gagnant a été également dégagé. Même si aucun nom n’a été révélé. Ce faisant, conformément à la loi organique n°10/013 du 28 juillet 2010, le Bureau de la CENI affiche complet. Il reste que dans les jours ou les heures qui suivent, cette désignation des membres de la CENI soit entérinée par l’Assemblée nationale. Une Ordonnance présidentielle consacrera leur investiture, conformément à l’article 12, alinéa 2 et 3 de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la commission électorale nationale indépendante. De ces sept membres sortiront un président, un vice-président, un rapporteur, un 1er rapporteur- adjoint, un 2ème rapporteur- adjoint, un questeur et un questeur adjoint. Et selon l’article 11 de la loi organique du 28 juillet dernier, les modalités de désignation des membres de la CENI aux différents postes ci-devant énumérés sont déterminées par le Règlement Intérieur. Toujours selon la même loi, le Président de la CENI a rang de Ministre tandis que les autres membres ont rang de vice-ministre. On peut dès lors comprendre le cafouillage qui a entouré la désignation de ces membres qui ont un mandat de six ans, stable, imperturbable, exempté des aléas des remaniements gouvernementaux dont le RDC est championne en la matière. Rappelons que la CENI a pour mission d’organiser, en toute indépendance, neutralité et impartialité des scrutins libres, démocratiques et transparents. A cet effet, elle exerce entre autres attributions, l’organisation et la gestion des opérations pré-électorales, électorales et référendaires, notamment l’identification et l’enrôlement des électeurs, l’établissement et la publication des listes électorales, le vote, le dépouillement, la centralisation et l’annonce des résultats provisoires. La Prospérité

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 03:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Trois cadres de l’Opposition désignés: Carole Kabanga, Laurent Ndaye et Jacques Ndjoli à la CENI

Nouveau commentaire