LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

27 septembre 2010

Déferlement des populations à l’Est du pays: Walikale s’oppose à l’installation de 500 réfugiés congolais venus du Rwanda

refugi_sLe Starec est confronté au retour, en territoire de Walikale au Nord-Kivu, de 500 réfugiés congolais en provenance du Rwanda.

Cinq cents réfugiés congolais venus du Rwanda ayant choisi les groupements d’Ikobo et Kisimba en territoire de Walikale au Nord-Kivu comme lieu de retour.

Et cela au grand mécontentement des populations locales, rapporte l’APA.

La même source précise que cette situation crée une controverse autour de ces réfugiés au Nord-Kivu, selon le Programme de stabilisation et de reconstruction des zones sorties des conflits armés (STAREC) qui mène la campagne de sensibilisation à l’endroit des populations de Walikale.

Dans le but de les amener à adhérer à ce programme qui découle des accords tripartites RDC-Rwanda-HCR.

Certains réfugiés sont originaires des groupements d’Ikobo et de Kisimba, cependant les notables et habitants du territoire de Walikale refusent qu’ils s’installent dans ce territoire redoutant une invasion.

Reconnaissant que ces deux groupements ont connu dernièrement un déferlement de population et une vague de déplacement, un des responsables du Starec a pourtant rassuré en affirmant que « le profil de chaque réfugié qui choisit son milieu d’intégration sera vérifié par les comités locaux de conciliation ».

Il s’agit des comités composés des autorités locales, des services spécialisés de l’Etat tels que l’armée, la police et l’administration territoriale qui travailleront aux côtés des notables. Thomas d’Aquin Mwiti du Starec a soutenu que la loi reconnaît à tout Congolais la liberté de vivre partout en RDC. Cependant, a-t-il soutenu, « si lors de la vérification, on constate que tel citoyen se trouvant dans le camp des réfugiés atteste qu’il serait parti de telle colline et qu’il y a deux ou trois autres citoyens qui reconnaissent qu’il était là-bas, qu’il n’y ait pas de magouilles ou de tricheries et qu’ils attestent sur la fiche que réellement on a retrouvé deux ou trois citoyens qui ont vécu avec ceux qui voudraient rentrer ».

Au moment où la tripartite RDC-Rwanda-HCR s’est investi dans le retour des réfugiés congolais en provenance du Rwanda, le Starec essaie de convaincre depuis plus d’une semaine, les habitants de Walikale d’accepter ce processus de retour des réfugiés qui fait partie du programme du gouvernement congolais, rappelle Radiookapi.net. Le Potentiel

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 04:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Déferlement des populations à l’Est du pays: Walikale s’oppose à l’installation de 500 réfugiés congolais venus du Rwanda

Nouveau commentaire