LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

19 mai 2010

L’opposition retire sa motion de censure contre le gouvernement Muzito.. A Kinshasa, l'opposition aussi fait du cinema !

Muzito_assamblee_nationale1Au cours d’une courte plénière tenue ce mercredi 19 mai à l’Assemblée nationale, le député de l’opposition François Mwamba a retiré la motion de censure contre le gouvernement Muzito indiquant que les conditions ne sont pas réunies pour l’examiner.

Consécutivement à cette déclaration, le président de l’Assemblée nationale, Evariste Boshab a levé la séance puisqu’il n’y avait plus matière à discussion.

Brouhaha dans l’hémicycle

Mais auparavant, des militants des partis politiques de la majorité et de l’opposition ont pris d’assaut le balcon de la salle du Congrès dans un grand vacarme, scandant des slogans favorables ou défavorables au Premier ministre Adolphe Muzito.

Devant ce spectacle, Evariste Boshab a sèchement interpellé le Gouvernement. Le président de l’Assemblée nationale a accusé la classe politique congolaise, dont les membres du gouvernement  font partie, d’instrumentaliser les militants des partis politiques.

« J’ai moi-même été bousculé par ces militants. En tant que secrétaire général d’un parti politique (NDLR: le PPRD, parti présidentiel), il y aurait eu apocalypse si j’avais fait venir moi aussi mes militants », a déclaré Evariste Boshab.

Avant de lever la séance, le président de l’Assemblée nationale a annoncé qu’il n’y aura pas de plénière de son institution aussi longtemps que le Gouvernement n’aura pas réparé les dégâts causés au Palais du congrès par les militants. Cependant, il n’a pas précisé la nature et l’étendue de ces dégâts.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 16:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur L’opposition retire sa motion de censure contre le gouvernement Muzito.. A Kinshasa, l'opposition aussi fait du cinema !

  • L'attitude responsable de François Mwamba est à saluer par le fait qu'il vient de montrer au peuple congolais que nous sommes gouvernés par des gens sans foi,ni respect des droits de l'homme qui laisse introduire les manifestants dans le sacro saint du parlement , l'enemi des congolais ne cherche que de boire le sang des congolais ,c'est loupé dans l'hémicycle congolais donc le peuple congolais doit se reveiller et se rélever pour empêcher ces pratiques qui se font en cachette sous la bénédiction de ceux là même qui ont laissé entrer les militaires rwandais sur le sol de notre pays sous couvert de l'accord sécret ,toujours dans la stratègie d'assujètir la souveraineté des congolais de se défendre et de réagir contre l'incursion du pillage et de l'enrichissement personel de certains sans rien mettre à profit pour le peuple,par ces pratiques ils réfusent la lumière soit faite pour que le peuple voit qui agisse pour leurs intérêts,c'est qu'on réproche à BOSHAB :" lui même a laissé entendre de sa propre bouche qu'il pouvait aussi faire comme les partisans de PALU en faisant appel à ses militants PPRD ;ce serait l'APPCALYPSE." comme la bouche parle de l'abondance du coeur , c'est dangéreux ce ppropos pour celui qui préside l'assemblée nationale ,il doit être impartial et le gouvernement actuel a démontré ses limites ,mais lors de l'affaire Kamerhe tout a été fait pour maintenir à l'écart les manifestants ,par contre les gardes republicaines n'ont pas contribué pour contenir les manifestants ,mais pour les arrestations et tortures des citoyens réclamant leurs droits ,ils sont en première ligne pour intervenir dans l'ordre pour contraindre le peuple qui ne tardera de se soulèver. Deuxième chose que j'épingle ,le même BOSHAB laisse faire la CEI compiler les fichiers des électeurs au BAS CONGO pendant qu'il a promulgué la loi sur la CENI qui doit prendre contrôle des élections en RDC ,par contre dans les actions mises en place par CEI pour les électeurs qui n'ont pas des cartes d'électeurs ,nous constatons les pièges des fraudes sont là par leurs procèdures : d'une mesure qui interdit les policiers et les agents de CEI de ne pas taxer les électeurs par manque des cartes d 'identités valables ok , mais il peuvent venir avec le procès verbal obtenu au commissariat de police ,franchement du n'importe quoi donc rien n'est résolu d'avance avec des autorités inapproprés à qui nous attendons de bien gouverner ce pays et qui réfusent le contrôle de l'opposition que des barrières pour garder ce peuple dans l'ignorance afin de le piller et rendre ce pays instable ingouvernable jusqu'à l'éclatement ,Et comme çà ils vont nous amèner dans la décentralisation sans carte d'identité .
    UNITED STAND UP CONGOLAIS :une date,un delai, pour la victoire.

    Posté par PK.K.M, 20 mai 2010 à 11:39 | | Répondre
Nouveau commentaire