LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

07 avril 2010

RDCongo: l'ONU accepte un retrait partiel de la Monuc en juin

1256773752Les troupes de l'ONU peuvent commencer à quitter la République démocratique du Congo (RDC) dès juin comme le souhaite Kinshasa, mais leur retrait complet dépendra du degré de protection assurée aux civils et de la stabilité du pays, indique un rapport publié lundi.

Dans ce document adressé au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon recommande le renouvellement pour un an du mandat de la Mission des Nations unies en RDC (Monuc), qui expire fin mai, ainsi que la mise en oeuvre d'une première phase de retrait, concernant quelque 2.000 hommes, déployés essentiellement dans l'ouest du pays.

Il indique avoir "pris note" du désir du gouvernement congolais de voir la Monuc plier bagages d'ici au 31 août 2011 au plus tard.

Mais il souligne qu'"une stratégie de retrait responsable" de la composante militaire de la Mission doit reposer sur l'existence en RDC "d'un état de droit et d'institutions de sécurité viables".

M. Ban insiste notamment sur la nécessité que soit assurée "la protection des civils", un sujet particulièrement crucial dans un pays où les exactions contre les civils ont été multiples pendant et depuis la guerre civile, notamment aux frontières de l'est.

Fin 2009, le président Joseph Kabila a demandé à l'ONU un plan de retrait progressif de la Monuc, la plus importante force de maintien de la paix dans le monde, présente depuis 10 ans dans l'ancien Zaïre et forte aujourd'hui de plus de 20.000 soldats.

300x200_1386857_0_b087_ill_1121443_monuc_812927L'ONU a alors envisagé un retrait progressif sur trois ans.

Mais début mars, lors d'une visite à Kinshasa de l'adjoint de M. Ban pour les opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, les autorités congolaises ont demandé un retrait total courant 2011, avec un premier départ de Casques bleus autour du 30 juin 2010, date à laquelle le pays fêtera le cinquantenaire de son indépendance.

Le rapport au Conseil de sécurité de M. Ban résulte de cette visite.

La Monuc avait indiqué le 22 mars à Kinshasa qu'elle anticipait sur la future décision du Conseil de sécurité en planifiant le retrait du pays de ses 20.000 soldats d'ici fin 2011 en trois phases, dont 2.000 dès juin.

Une délégation du Conseil de sécurité se rendra à la mi-avril à Kinshasa pour finaliser les discussions avec le gouvernement congolais avant de définir le nouveau mandat de la Mission, a confirmé lundi à New York l'ambassadeur du Japon à l'ONU, Yukio Takasu, président du Conseil ce mois-ci.

La délégation sera les 18 et 19 avril dans la capitale congolaise, puis se rendra le 20 à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu (est de la RDC), une des provinces les plus instables du pays ces dernières années.

Les diplomates se rendront ensuite au Rwanda le 21 avril et en Ouganda le 22, avant de repartir pour New York le lendemain.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 00:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur RDCongo: l'ONU accepte un retrait partiel de la Monuc en juin

Nouveau commentaire