LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

12 février 2010

L'Université de Kinshasa menacée par 82 têtes d'érosion

Il y a péril en la demeure. Quatre-vingt deux têtes d’érosion menacent le site de l’Université de Kinshasa. Plusieurs établissements importants tels que le Centre neuro psychopathologique (CNPP) et le Centre de recherche en énergie nucléaire de Kinshasa, sont menacés d’écroulement. Tel est le constat fait sur place ce jeudi sur le Mont Amba par des services techniques du ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire, à l’issue d’une visite du ministre de tutelle, rapporte radiookapi.net Le site du Mont Amba qui abrite... [Lire la suite]
Posté par Losako à 07:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2010

APOSTROPHE: La RDC toujours zieutée bis

« Toutes les puissances d’argent et politiques sont mises en branle pour qu’un jour la balkanisation du Congo devienne une réalité. Preuve ? Toutes ces guerres récurrentes. Toutes les intelligences sont également mises à contribution. Etudes, enquêtes, rapports en tous genres pullulent à partir des centres d’études et de recherche. Des organismes sont implantés au pays et à l’extérieur et ils s’activent à cette cause ». C’est en ces termes que j’ai, le 20 octobre 2009, sonné l’alarme de la menace qui pèse sur notre pays. Il fallait... [Lire la suite]
Posté par Losako à 04:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2010

L'ancien premier ministre belge, Guy Verhofstadt : « Quelque chose de pourri en France »

S’immisçant dans le débat sur l’identité nationale en France, Guy Verhofstadt estime que ce débat est « un défouloir au remugle vichyste » et le signe qu’il « y a décidément quelque chose de pourri en République française ». « Pour ses voisins, la France a souvent été un modèle d’inspiration et d’admiration (…). Elle est source d’accablement pour ses amis qui la voient se perdre dans une polémique stérile sur l’identité nationale », écrit le chef du groupe libéral au Parlement européen. « L’opportunité politicienne de ce débat, sa... [Lire la suite]
Posté par Losako à 04:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]