LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

21 janvier 2010

Attaques LRA en RDC: une centaine de civils tués, 80 enlevés en deux mois

LRA_debate_konyUne centaine de civils ont été tués et 80 enlevés depuis mi-novembre 2009 dans le nord-est de la RD Congo (RDC), lors d'attaques de la rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), a annoncé mercredi l'ONU.

Outre la centaine de tués, quelque 80 personnes ont également été enlevées durant la même période par la LRA qui sévit dans la Province Orientale (nord-est), selon un bilan donné par le Bureau des droits de l'Homme de la Mission de l'ONU en RDC (Monuc).

La Monuc "envisage" d'envoyer au moins une compagnie des forces spéciales dans cette région très isolée, pour renforcer ses troupes qui mènent avec l'armée congolaise des actions contre la LRA.

"Même si on estime qu'il y a une centaine de rebelles qui restent sur le sol congolais, ces combattants sont toujours une menace pour la population, surtout là où il n'y pas de présence d'autorités ni de militaires congolais", a déclaré le lieutenant-colonel Jean-Paul Dietrich, porte-parole militaire de la Monuc, lors d'une conférence de presse à Kinshasa.

LRA2Les rebelles "ont perdu beaucoup de leur effectif (en 2009), et ils procèdent à des enlèvements car ils cherchent toujours des recrues", a-t-il expliqué.

Dirigée par Joseph Kony, la LRA, une des guérillas les plus brutales au monde, a commencé à être active en 1988 dans le nord de l'Ouganda.

Depuis 2005, ses combattants se sont éloignés de leurs bases ougandaises pour s'intaller dans l'extrême nord-est de la RDC.

Les armées ougandaise et congolaise ont mené de décembre 2008 à mars 2009, avec le soutien du Sud-Soudan, une vaste offensive qui a échoué à capturer Kony ou à neutraliser son mouvement dans cette région.

La LRA a multiplié depuis les attaques contre les populations, en RDC, dans l'est de la Centrafrique et au Sud-Soudan. Mais plusieurs de ses officiers ont été tués ou capturés au cours des derniers mois.

En décembre, Le Haut commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme a fait état dans deux rapports "de violations systématiques et généralisées des droits de l'Homme menées par la LRA" contre les civils en RDC et au Sud-Soudan.

Selon ces rapports, près de 1.300 personnes ont été tuées par la LRA dans ces deux pays entre septembre 2008 et juin 2009.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Attaques LRA en RDC: une centaine de civils tués, 80 enlevés en deux mois

Nouveau commentaire