LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

08 janvier 2010

Les 5 sentiers: la "modernisation" du boulevard du 30 juin impose des sacrifices patriotiques aux kinoises et kinois

embouteillageLes mouvements de circulation des personnes sont sous le coup du terrible phénomène d’embouteillage à Kinshasa. Aux premières heures de la journée, l’exécution des travaux de "modernisation" du boulevard du 30 juin prive les conducteurs d’une bonne portion de la bande nécessaire en vue de permettre une fluidité de la circulation. Des chauffeurs des voitures, combis, jeeps et autres engins roulants ont du mal à se frayer du chemin. Tant le passage est très restreint à hauteur de l’arrêt communément appelé Shell au croisement de l’avenue Wangata et le boulevard du 30 juin.

Ce bouchon entraine des nombreuses difficultés pour les propriétaires des véhicules assurant le transport en commun. D’un coté, des longues heures d’embouteillage entrainent sans coup férir un manque à gagner quant aux recettes attendues. La dure réalité impose aux conducteurs de passer, plus de trois heures parfois, pour une course habituellement au bout d’un quart d’heure seulement. Certains d’entre eux n’hésitent plus de délester le centre ville de la Gombe.

De l’autre, les agents de la Police de Sécurité Routière, PSR, sont loin de contenir l’empressement de certains chauffeurs qui méprisent le respect de la bande empruntée. Cette imposture est aggravée suite à l’absence des panneaux de signalisation sur les lieux des travaux. Il suffit de se poster à la tombée de la nuit à cet endroit fatidique du croisement Wangata pour assister à des chutes brutales des voitures dans les trous creusés mais non encore remblayés. Aucun chauffeur, si ce n’est qu’un habitué de la chaussée, ne peut apercevoir l’obstacle à cause de l’obscurité.

embouteillage2Le même spectacle est vécu sur le boulevard Lumumba où les travaux d’élargissement de la chaussée se poursuivent. Cette route d’importance capitale permet les trafics entre le centre des affaires à la Gombe et les quartiers populaires des communes de Masina et de Kimbaseke. Dans la matinée comme le soir, il n’est plus étonnant depuis quelques semaines d’y voir une marrée humaine à pieds. Ceux qui rentrent du marché ne se gênent guère pour la plupart de porter des marchandises sur la tête.

L’Agence en charge du suivi des cinq chantiers a publié un communiqué dans lequel les kinoises et kinois ont été exhortés à consentir quelques sacrifices compte tenu des travaux d’utilité publique. Il faudra compter encore quelques semaines pour espérer le retour normal des mouvements de circulation des personnes à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.  KD

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les 5 sentiers: la "modernisation" du boulevard du 30 juin impose des sacrifices patriotiques aux kinoises et kinois

Nouveau commentaire