LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

07 janvier 2010

VSV : "A Muanda (Bas-Congo), à Kinshasa… Mort des détenus aux cachots"

prison_rdc_congo_kinshasa2C’est un véritable "S.O.S" que l’association de défense des droits humains "La Voix des Sans Voix" (VSV) lance sur les conditions carcérales dans les prisons et cachots de la RD Congo. Des lieux carcéraux devenus des véritables "abattoirs" où les prévenus en surnombre périssent d’étouffement ou de maladies souvent curables. Ces lieux carcéraux échappent au contrôle tant judiciaire que démocratique au motif que ceux qui en ont la charge reçoivent leurs instructions de la "haute hiérarchie". Un terme fourre-tout sous couvert duquel des actes criminels sont commis en toute impunité au nom de Joseph Kabila. ANR-Gombe, Kin-Mazière, Camp Tshatshi, Camp Lufungula, Camp Kibomango, Kin-Mazière, Camp Kokolo, prison centrale de Makala, restent plus que jamais des véritables zones de non-droit. Certains prévenus y sont "gardés" pendant plusieurs mois voire une année et plus sans le moindre dossier judiciaire et sans qu’ils aient été présentés devant un magistrat instructeur. La VSV a enquêté non seulement dans la capitale mais aussi en province. L’association interpelle les gouvernants : " Le non respect par le gouvernement de la RD Congo des standards minima internationaux en matière de détention est une des causes principales de la multiplication de cas de décès en prisons et autres lieux de détention, notamment, de la police, lesquels échappent, en réalité, au contrôle judiciaire et administratif rigoureux."

Vsv1Rédaction C.I.C

Ci-après le texte intégral du communiqué N°001/RDC/VSV/CD/2010 de la VSV :


La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) ne cesse d’en appeler à l’humanisation urgente des conditions de détention en RD Congo par la mise en œuvre des réformes pénitentiaires recommandées par le Forum National
(les Assises pénitentiaires de Kinshasa) organisé du 17 au 21 juillet 2007 par le ministère de la Justice avec l’appui de la Mission de l’Organisation des Nations Unies au Congo (MONUC) et l’Union Européenne (UE).

Le non respect par le gouvernement de la RD Congo des standards minima internationaux en matière de détention est une des causes principales de la multiplication de cas de décès en prisons et autres lieux de détention, notamment, de la police, lesquels échappent, en réalité, au contrôle judiciaire et administratif rigoureux.

Dans le territoire de Muanda, province du Bas-Congo, l’amigo de la police, bien indexé depuis des années, vient de connaître deux décès successifs des détenus les 27 et 28 décembre 2009 de suite de surnombre suite au non respect du délai légal de détention préventive, d’absence d’aération, de toilettes, de restauration, de soins médicaux…

Faute d’installations sanitaires, les détenus font leurs besoins dans un vieux seau métallique, non couvert, jamais désinfecté, laissant ainsi dégager des odeurs nauséabondes, des asticots et des microbes, y compris les IST (Infections Sexuellement Transmissibles). Ainsi, l’amigo de la police ne manque des détenus malades.

Monsieur Ezéchiel Kenawa, arrêté le 17 novembre 2009 pour vol simple est décédé à l’amigo, à cause de l’étouffement, au moment où le magistrat instructeur Tshungu Delphin serait en congé à Kinshasa, sans avoir clôturé le dossier. M. Tshungu Delphin serait réputé notoirement pour son traitement non objectif des dossiers des détenus.

Monsieur Louis Vangu Vemba, 28 ans, arrêté le 24 décembre 2009 par l’inspecteur judiciaire Ludjubur pour abus de confiance, coups et blessures volontaires est décédé le 28 décembre 2009 à la maison de détention de la police.
M. Ludjubur aurait refusé de le présenter devant le ministère public dans le délai légal de 48 heures.

Malgré sa capacité d’accueil de sept (7) à huit (8) personnes, la cellule de détention de la police, située près du bâtiment de l’Administration du Territoire, en hébergerait présentement trente (30) au moins.

rdc_prisonL’équation se complique davantage avec l’arrêt du projet de construction d’un amigo moderne répondant aux conditions humaines de détention grâce au financement, en 2008, de la Division des Droits de l’Homme de la MONUC.

A Kinshasa, la prévarication de l’Etat RDCongolais est bien établie dans le drame survenu dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 novembre 2009 lors du décès massif d’au moins sept (7) détenus au cachot de la police du camp Lufungula de suite d’étouffement.

Il est à noter que quatre (4) des victimes sont mortes après coma dans le cachot, tandis que de quatre (4) autres évacuées à l’Hôpital général de Kinshasa
(ex Mama Yemo) pour des soins médicaux, une seule a survécu, monsieur Mongali.

Cette tragédie a été banalisée tant par les autorités de la police que politiques du pays qui cherchaient à faire passer la version de tentative d’évasion à la suite d’une interruption du courant électrique.

Mais, selon les témoignages des rescapés et des membres de famille des victimes (dont monsieur Jean-Marie Kinkangala, domicilié dans la commune de Lingwala et la mère de la victime de M. Tati Buleri, résidant au camp Kokolo), ce sont les mauvaises conditions de détention qui ont occasionné ce drame, notamment, le surpeuplement du cachot mesurant 7m sur 3m, où plus d’une centaine de personnes ont été confinées, consécutivement à une rafle de la police dans la nuit du 25 au 26 novembre 2009 et écrouées sans aucun Procès-Verbal d’audition.

Colonel Célestin Kanyama, commandant de la police du district de Lukunga est largement cité comme principal instigateur et responsable du surpeuplement dudit cachot.

Il sied de relever le décès en détention d’autres prévenus après leur enlèvement suivi de leur détention prolongée au secret dans des cachots des services de sécurité civile et militaire échappant au contrôle des cours et tribunaux avant d’échouer au Centre Pénitentiaire et de Rééducation (CPRK, ex Prison Centrale de Makala). C’est le cas, notamment des lieutenant Makambo Molenge Franco décédé le 28 janvier 2009, sous-lieutenant Akolomoko Washa Hongo décédé en octobre 2008, etc.

Sur un autre registre, la VSV proteste vivement contre l’existence d’un cachot souterrain au camp militaire Tshatshi dans la commune de Ngaliema, à Kinshasa.
Les informations parvenues à la VSV sur ce lieu de détention au secret font état de la précarité de la vie et des conditions inhumaines, à cause de l’insuffisance prononcée d’aération et de l’obscurité délibérément entretenue ainsi que de la famine par manque de l’alimentation.

Ce cachot constitue de l’avis des rescapés un véritable couloir de la mort.
A Mbuji-Mayi, province du Kasaï Oriental, la Prison centrale de Mbuji-Mayi a enregistré 19 cas de décès parmi les pensionnaires en 2008 et au premier trimestre 2009. Depuis avril de la même année, le nombre de décès dans ce milieu carcéral oscille entre 1 et 3 morts par mois. Dans cette institution pénitentiaire, une quarantaine de prisonniers présenteraient des signes de malnutrition inquiétante qui rappellent les détenus «squelettes humaines» que la VSV était choquée de découvrir dans cet établissement en 2003.

Des échos en provenance de la Prison Centrale de Mbandaka font état de la contamination d’environ une vingtaine des prisonniers en 2009 qui présenteraient des Infections Sexuellement Transmissibles (IST). Selon des sources médicales sur place, les prisonniers se livreraient à une forte activité sexuelle non protégée.

prison_childsoldiersEu égard aux conséquences néfastes pour la vie des détenus qui ne demeurent pas moins des sujets de droit en tant que personne humaine, la VSV recommande au :

v Président de la République de :

- s’impliquer personnellement pour la fermeture effective du cachot souterrain du camp Tshatshi avec du béton et l’humanisation des conditions de détention au cachot souterrain de la Direction Générale de la Police des Parquets ou à défaut en construire un autre bien aéré et entretenu, mais non souterrain.

v Président du Sénat de:

- s’impliquer également personnellement en vue d’obtenir de la part du gouvernement, la fermeture effective du cachot souterrain du camp Tshatshi et autres lieux de détention ne répondant pas aux normes minima de détention des Nations Unies.

v Gouvernement RDCongolais et Ministre de la justice en particulier de :

- veiller scrupuleusement au respect des normes minima de détention des Nations Unies ;

- humaniser les conditions de détention dans les lieux ne répondant pas aux principes sus-voqués des Nations Unies ;
- ouvrir des enquêtes et poursuites judiciaires et sanctions pénales et administratives à l’endroit des personnes impliquées dans la mort des détenus dans des cachots à travers le pays.

Fait à Kinshasa, le 06 janvier 2010.

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 07:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur VSV : "A Muanda (Bas-Congo), à Kinshasa… Mort des détenus aux cachots"

  • Bonne Année 2010

    Je vous salue tous dans le précieux nom de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ de Nazareth.
    Je viens en cette fin de la première semaine, en ce premier weekend de l’an 2010 présenter mes vœux les meilleurs à tous les congolais tant ceux qui sont restés au pays que ceux de l’extérieur. Que l’Eternel entende le cri de votre douleur et se souvienne de vous. Puisse cette année être pour vous, peuple du Congo, une année de libération et de délivrance totale dans tous les domaines de votre vie. Que toutes les erreurs des années précédentes ne frappent plus à la porte de votre destinée. Soyez forts, persévérants, et victorieux dans ce combat qui vous est imposé. Je déchire le calendrier maléfique et l’agenda satanique qui a été fait et dédié à mon peuple. Seul le plan parfait de Dieu sera accompli pour notre nation en cette année 2010. Je révoque toutes les décisions et déclarations faites dans le monde des ténèbres contre notre pays, au Nom puissant de JESUS.

    ●Esaïe 40 :28-31 = « Ne le sais-tu pas? ne l'as-tu pas appris? C'est le Dieu d'éternité, l'Éternel, Qui a créé les extrémités de la terre; Il ne se fatigue point, il ne se lasse point; On ne peut sonder son intelligence. Il donne de la force à celui qui est fatigué, Et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. Les adolescents se fatiguent et se lassent, Et les jeunes hommes chancellent; Mais ceux qui se confient en l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point. »
    Si tu es fatigué, peuple congolais, voici le moment de se confier en Celui qui tu peux te redonner la force dans la bataille, qui va augmenter ta vigueur et renouveler ta capacité de te tenir droit devant tes agresseurs. Oui, tu resteras débout et tes ennemis tourneront les dos devant toi.
    ●Proverbes 15 :13 ; 17 :22 = Notre esprit doit être fort pour gagner ce combat si nous nous laissons influencer par les médias étrangers, nous nous découragerons et notre force ne sera que déception. Proverbes 24 :10.
    Don’t Give Up ! Ne lâche pas prise, n’abandonne pas mon père, ma mère, mon frère, ma sœur, mon fils, ma fille ! Ce n’est pas le temps de nous décourager. ●Esdras 4 :1-5 = Les ennemis de Juda et de Benjamin cherchaient comment profiter de leurs richesses en travaillant dans la reconstruction de leur pays. Mais Zorobabel, Josué et tout ceux qui avaient un esprit perspicace ont dit non, c’est impossible de reconstruire notre pays avec ceux qui nous ont conduit dans cette situation.
    Un éditorialiste a posé la même question en disant ceci : « Comment imaginer un seul instant que ceux qui nous ont foutu la guerre soient aussi ceux qui, aujourd’hui, nous disent que pour faire la paix, ils doivent avoir à leurs cotés et cela dans toutes les institutions du pays leurs compagnons de crimes ? Heureusement, les congolais(es) résistent et résisteront toujours. »
    Ce n’est pas aux ruandais et leurs mentors de bâtir ta nation à tes cotés. Nous rebâtirons notre nation nous-mêmes avec le secours de l’Eternel. Même si quelques uns de nos frères se sont laissé gagner à prix d’argent par les ennemis de notre beau et cher pays pour faire échouer le combat de tous les congolais, ils découragent le peuple, ils l’intimident pour l’empêcher de bâtir sa nation, la volonté souveraine de Dieu s’accomplira certainement.
    ●Esaïe 36 :4-5 = Rabschaké (Kroi-gamé et amis), représentant de roi Sanchérib(occidentaux et multinationales), te demande la même question à toi Peuple congolais : « Quelle est cette confiance, sur laquelle tu t'appuies? En qui donc as-tu placé ta confiance, pour t'être révolté contre moi? »
    Verset 12 = Ce peuple était assiégé et la situation était chaotique et la vie infernale au point où ils mangeaient leurs excréments et buvaient leur urine parce qu’il n’y avait plus rien, pas d’eau ni pain. Rabschaké ne comprenait pas comment ce peuple résistait à ses propositions. Il demandait à ce peuple de capituler. Il dit : « Maintenant, fais une convention avec mon maître, le roi d'Assyrie, et je te donnerai deux mille chevaux, si tu peux fournir des cavaliers pour les monter. » C’est ce qui se passe maintenant dans notre pays, on nous demande d’accepter dans les rangs de nos forces armées les éléments étrangers comme la CNDP et autres. Remarquons que c’était une grande et puissante armée.
    On nous dit que l’armée ruandaise est très bien formée par les américains, les israéliens et que notre armée n’est pas expérimentée. C’est toujours les mêmes medias qui sont à la solde des nos ennemis qui le disent pour créer un doute dans l’esprit de nos soldats et décourager nos armées. Mais notre Dieu est aussi appelé l’Eternel des armées. Notre victoire ne dépend pas de nombre des armes ou des qualités des armes, ni de nombre des soldats que nous pouvons posséder. D’ailleurs nous sommes plus nombreux qu’eux. C’est parce que nous attendons qu’ils nous tuent les uns après les autres. Le jour où nous allons nous décider pour qu’ils nous tuent tous ensemble en un seul jour, nous aurons la solution à tous nos problèmes. Mais la bombe atomique ne pourra pas décimer toute la population du Congo. Savez pourquoi les armées américaines, françaises et anglaises n’arrivent pas à en finir avec les talibans en Afghanistan ? C’est parce que le peuple est entré en guerre contre ce qu’ils appellent les occupants. Ils disent que la guerre devient de plus en plus sophistiquée et cela malgré toutes les armes les plus modernes qu’ils ont amenées dans ce pays. L’armée française, grande puissante à l’époque n’a pas pu conquérir l’Algérie devant un simple colonel noir mal équipé avec à peu près 600 soldats pendant plusieurs décennies. Nous devons développer ce que j’appelle la conscience populaire. Par exemple si nous demandons à un camerounais si le Cameroun joue avec le Brésil ou l’Argentine qui va gagner ? Le camerounais te répondra : NOUS ALLONS BATTRE le Brésil ou l’Argentine. C’est dans leur sang, voir leur équipe gagner même si les médias disent le contraire et même si on le bat, il te dira que nous irons au mondial. Voilà, ce que nous n’avons pas, nous congolais. Nous devons dire à nos enfants même à ceux qui sont encore à l’école maternelle que jamais nous céderons un seul lopin de terre aux ruandais et leurs alliés. Qu’un jour ou l’autre notre nation sera la locomotive de l’économie africaine.
    Verset 16-17 = « Faites la paix avec moi, rendez-vous à moi, et chacun de vous mangera de sa vigne et de son figuier, et chacun boira de l'eau de sa citerne,… » On nous demande d’accepter tous ces accords bidons pour nous garantir quoi, du travail ? Bientôt les professeurs vont abandonner les craies.
    ●Esaïe 37 :6 = Ne t’effraie pas des paroles de Kagamé, de Louis Michel, de Sarkozy, de Tony Blair et de toutes les multinationales qui pillent ta nation.
    Verset 14-20 = Ezéchias a amené ce problème devant le serviteur de Dieu Esaïe dans la maison de Dieu, devant l’autel de l’Eternel. Où sont les Esaïe de peuple congolais à qui Dieu a confiance pour l’exaucement de nos prières ? Je sais que beaucoup d’hommes de Dieu mangent dans la table du roi et sont devenus des Balaam. Le jour où le Seigneur avait délivré Israël, Balaam avait été tué pour avoir conduit ce peuple dans la défaite devant ses ennemis. Les politiques avaient amené la situation devant l’homme de Dieu. Il y a encore des Elie, de Jérémie, de Michée dans notre pays c’est à nous de les localiser. Nous autres ne sommes que des Néhémie, nous prions et intercédons pour notre pays de loin.
    Verset 32-35 = « A cause de Moi et à cause de mon serviteur. » « Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon Esprit, dit l’Eternel des armées. Qui es-tu grande montagne (Kagamé et consorts) devant Zorobabel (le peuple choisi, les élus de Dieu, le Congo) ? Tu seras aplanie. » Dieu cherche des vrais serviteurs qui vont mettre les genoux par terre pour la délivrance de la nation CONGO. Il dit dans sa parole : « Je cherche un homme parmi eux qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays,… ; mais je n’en trouve point. » Zorobabel n’a pas mis sa confiance dans la qualité des armes, des soldats, la formation militaire qu’il avait eu mais c’est par l’Esprit qu’il a pu reconstruire le pays. Le moment est venu où les hommes de Dieu de toutes les confessions d’organiser de prière pour la délivrance de la nation. Si Pilate et Hérode sont devenus amis des ennemis qu’ils étaient c’était pour sauver la nation d’Israël. Mettons un peu nos crédos et dogmes, nos dignités religieuses, notre égoïstes, notre orgueil de coté et unissons nos prières pour implorer la main puissante de Dieu d’intervenir pour notre pays.
    ●2 Chroniques 36 :22-23 ; Esdras 1 :5 = De la même manière que l’Eternel avait réveillé l’esprit du roi Cyrus et de roi Darius, de Zorobabel et le résidu des enfants d’Israël à Babylone pour rebâtir les murs de Jérusalem, notre Dieu, réveille l’esprit des congolais de part le monde pour la reconstruction de notre chère patrie. Les choses bougent déjà dans le ciel de la RDC, Dieu est en train de susciter de Cyrus, de Darius, de Zorobabel aux USA, en l’UE, en ASIE qui va dire très bientôt selon l’ordre de l’Eternel dont nous sommes serviteurs ; J’ORDONNE QUE LE CONGO SOIT REBATI, RECONSTRUIT.
    ●Zacharie 7:14 = Les congolais sont dispersés dans toutes les nations qu’ils ne connaissaient pas, le Congo est dévasté derrière eux…le pays est devenu un désert. Mais le Seigneur fera sortir des fleuves dans le désert.
    Les révoltes populaires et sociales spontanées lors de l’interdiction du meeting de l’ABAKO avaient été le prélude de notre indépendance en 1960. Est-ce que nous avons le même sang congolais que ceux qui avaient payé de leurs vies pour notre indépendance ?

    Lors la conférence biblique Outreach Kinshasa du 8 au 11 juillet 1998 au palais du peuple avec la famille HOUSTMA. La prophétie libérée à l’ouverture de ladite conférence disait ceci :
    1. Il y aura la prospérité de l’Eglise de la RD-Congo,
    2. Il y aura les conflits armés, la guerre qui arrive,
    3. Il y aura des fausses religions qui amèneront beaucoup d’argent pour séduire l’Eglise et acheter les âmes sensibles aux matériels,
    4. Il y aura l’amélioration du système éducatif. Si l’Eglise ne se prépare pas, les jeunes sortiront de l’Eglise, car il y a des choses que seul le Saint-Esprit pourra résoudre,
    5. Dieu donnera des responsables dans l’Eglise de la RD-Congo pour diriger l’Afrique.

    ● Esaïe 55:12 ; Joël 2:28 ; Psaumes 102:13= Pourquoi Dieu a-t-Il mis dans notre pays la RD-Congo des ressources naturelles très nombreuses ? Le monde appelle cela: « Un scandale géologique » mais en réalité c’est « une bénédiction géologique.» Car Dieu savait que l’Eglise devrait naître ici et qu’Elle aura besoin de l’argent afin de sortir et apporter l’Evangile à d’autres nations. Aggée 1:4-11. Dieu rétablira l’économie de ce pays à partir de laquelle Il propulsera l’économie de l’Afrique toute entière. Nous devons nous unir, tous les chrétiens, c’est un signe des forteresses. Peu importe l’église à laquelle l’on appartient, tout frère est notre frère, toute sœur est notre sœur dans la grande famille de Jésus-Christ. Nous ne devrions pas nous critiquons entre serviteurs de Dieu, mais non. Nous avons de l’orgueil humain, avide d’argent, hanté par l’amour des biens matériels, de popularité, de renom. Ce n’est pas de cette manière que nous devrions marcher. Le Saint-Esprit ne peut pas travailler avec nous dans des tels comportements.
    Et à la troisième journée il avait été dit ceci : « Il y a un climat spirituel dans ce pays et c’est la présence de la puissance de Dieu. Dieu nous a donné son Esprit pour donner aussi au monde entier, de répandre son Esprit dans le monde. Dieu a choisi l’église de la RDC pour préparer les nations. Dieu a donné un appel particulier à l’Afrique Centrale, c’est l’Adoration et la Louange. Il faut être prêt pour libérer la Gloire de Dieu. Cela demande la pureté, la sainteté et après la Gloire sera aussi répandue en Europe, en Amérique, en Asie et en Océanie. Non seulement il faut éviter le mal, ne pas participer au péché mais il faut haïr l’iniquité. Nous devons aller en guerre contre le mal. »
    Tout ceci se réalise aujourd’hui bien-aimés, partout où je suis allé, ce sont les congolais qui véhiculent l’Evangile de Jésus-Christ avec puissance. La guerre est là mais il y a de l’espoir après tout cela. Le passé n'existe plus; mais il est à connaitre et à transmettre. L'avenir n'existe pas, mais il est à faire. Inutile de regretter le passé mais posons des actes qui nous permettent d'asseoir le futur, seule l'action est utile. On ne vit pas dans le passé mains on peut vivre dans le futur aujourd'hui, avoir des rêves riche en espérance. La FOI c'est aujourd'hui, c'est maintenant et non pour demain. Hébreux 11:1 ; 6.
    Il y a des jours meilleurs pour nous, pour nos enfants et nos petits enfants.
    La solution pour l’Afrique, c’est le retour total vers le Seigneur car les prophéties bibliques sur l'Afrique doivent s'accomplir. A partir du 22.02.1885 lors de la conférence de Berlin, les blancs ont partagé l'Afrique comme un gâteau sans la présence d'un seul africain. Remarquons-nous que la Bible appelle l’homme blanc « un maitre cruel et sévère ? » C'était l'accomplissement d’Esaïe 19:4 . Ensuite Dieu à prophétisé sur le pillage des nos richesses Ezéchiel 32:15, le début de l'esclavage Jérémie 46:19-20, le pillage de nos forêts Jérémie 46:22-24; et pourquoi nos chefs ont toujours échoué dans leurs projets ? C’est à cause de l'idolâtrie criminelle Esaïe 19:14. La plupart de nos gouvernants fréquentent encore les marabouts, les féticheurs et pour assoir leurs pouvoirs ils pactisent avec le diable dans les loges mystiques et pernicieuses.
    Mais dans tout ça l'Eternel a promis la restauration de l'Afrique dans Esaïe 19 :18-25. Souvenons-nous que Dieu appelle l'Afrique une GENISSE cela veut dire que l'Afrique n'a pas encore offert le meilleur de lui-même dans le concert des nations et ce temps tant attendu est arrivé à son terme. La génisse n'a pas encore vêlé.

    Si nous ne croyons même pas aux prophéties de Dieu mais rappelons-nous quand même de ce que le journaliste camerounais ONANA avait écrit :
    « Je crois que les Congolais ne sont pas conscients de la gravité de la situation. En menant mon enquête et après avoir obtenu des documents confidentiels de l’Union européenne, j’ai découvert une note restreinte rédigée après le sommet de l’Union Africaine à Libreville et envoyée à Javier Solana et à Louis Michel dans laquelle, il est clairement dit que le président Joseph Kabila serait disposé depuis 2005 à partager les ressources de la RDC avec le Rwanda. Vous comprenez donc que le chef de l’Etat français n’a rien inventé. Il appartient aux Congolais de tirer les conséquences de cette situation qui risque de déstabiliser toute l’Afrique centrale. »
    Maintenant soyons plus conscient de la situation et mettons nous main dans la main pour sauver ce qui reste encore à sauver pour l’avenir de notre progéniture.
    Rise and shine !!!
    Encore une fois BONNE ANNEE 2010.
    Apôtre Jeudicien Claude

    Posté par Apôtre Jeudicien, 09 janvier 2010 à 14:28 | | Répondre
Nouveau commentaire