LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

06 janvier 2010

Affaire Yangambi et cie : la peine de mort requise contre les 4 accusés

image_file_2558Le procès qui oppose le ministère public au président de l’ONG « Paix sur terre », Me Firmin Yangambi avec ses trois coaccusés a connu une nouvelle audience ce mercredi 6 janvier à la Cour militaire de la Gombe, à Kinshasa. Elle était consacrée au réquisitoire du ministère public. A ce sujet, l’organe de la loi a requis la peine la plus forte, la peine de mort et aussi 20 ans de servitude pénale pour tous les 4 prévenus, rapporte radiookapi.net

Siégeant ce mercredi au premier degré en matière répressive, la Cour a pris acte du réquisitoire fait par l’auditorat général militaire. Elle promet d’en délibérer dans 15 jours après la réplique de la défense. Le ministère public a requis également à chaque prévenu le paiement des dommages endéans 8 jours.
Pour rappel, Me Firmin Yangambi, avocat à la CPI (Cour pénale internationale) et ses coaccusés avaient été arrêtés le 26 septembre 2009 à Kinshasa pour deux infractions : la détention illégale d’armes de guerre et minutions ainsi que la tentative d’organiser un mouvement insurrectionnel.

une réquisitoire sévère, dénonce déjà la défense

Le réquisitoire du ministère public est sévère. C’est la réaction de l’un des avocats des accusés, Me Joseph Mukendi. L’avocat sollicite auprès de la Cour une réquisition médicale pour ses clients avant de contre attaquer.

Pour Me Mukendi, ce procès a pris une autre tournure ce mercredi. Après l’instruction de l’affaire, on passe à l’étape des plaidoiries qui a commencé ce mercredi avec la première sous étape, le réquisitoire du ministère public. Mais la défense revient sur sa demande faite précédemment, celle qui a trait à une réquisition médicale grâce à laquelle la défense va présenter ses moyens, a déclaré Me Mukendi, avant de qualifier le réquisitoire de très sévère. La réquisition médicale se justifie, selon l’avocat, par le fait qu’il y a eu des cas de torture qui pourraient laisser des traces sur les corps des clients. La dernière sous étape sera le verdict de la cour qui interviendra dans 15 jours. Comment peut-on requérir la peine de mort à tous les 4 prévenus ? L’avocat précise qu’il s’agit là du réquisitoire de l’organe de la loi. Il faut attendre les plaidoiries des avocats pour que la Cour tranche sur les deux points de la balance, à savoir les plaidoiries de la défense et le réquisitoire du ministère public, a-t-il conclu.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Affaire Yangambi et cie : la peine de mort requise contre les 4 accusés

Nouveau commentaire