LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

30 novembre 2009

J-C BAÉNDE UNE AFFAIRE RÉPUBLICAINE... L'AMP PIÉGÉE !

kengo_kabila2Le Sénat menace de prendre ses responsabilités. Si le Président de la République ou le Premier ministre, à qui les recommandations de la commission sénatoriale d’enquête sur la gestion des ressources financières allouées à la province de l’Equateur, sont destinées n’agissent pas, endéans 30 jours, dans le sens voulu par la chambre haute du Parlement. Alors, celle-ci va agir elle-même conformément à l’article 182 de son règlement intérieur. Sans ambages. C’est une affaire républicaine et non cette diversion de certains esprits malencontreux, nourris par des opérations retour à Kinshasa, qui brandissent un conflit de générations, de clans politiques ou de coterie spacio géographique.

Des fortes présomptions des détournements des deniers publics pèsent terriblement sur l’ancien gouverneur ai, élu gouverneur de l’Equateur, au terme d’un processus électoral scabreux. Baende est également accusé d’obstruction à l’endroit de la commission de la Cour de s comptes et de l’Inspection générale des Finances. Dans les coulisses, il brandit le soutien qu’il bénéficie de la part du chef de l’Etat, garant de la nation, dont l’autorité ne doit souffrir d’aucune suspicion dans des affaires ténébreuses et du Premier ministre, chef du gouvernement central. Ça ne fait pas sérieux et cela frise l’injure à l’endroit du Président que de le présenter comme le principal soutien de ce potentat.

baende_jc_gouvLes fils de l’Equateur ne s’expliquent pas que Kabila qui a eu du mal à réunir plus de 3% des suffrages au second tour de la présidentielle de 2006, puisse avoir comme allié un bourreau des fils de la province, là où il devrait les caresser dans le sens du poil. Légitime pour Kabila de vouloir contrôler le fief électoral de son principal adversaire, aujourd’hui affaibli par une procédure laborieuse devant la Cour pénale internationale -CPI.

Mais suicidaire pour un chef de l’Etat d’avoir comme allié, sur terrain, un homme dont la mégestion, le lourd passé de traître, l’inexpérience de la gestion de la chose publique, l’inaptitude de booster un simple projet de développement sont patents. Il y avait mieux. Il y a encore mieux pour un Baende dont le sens de l’Etat est totalement ignoré de son vocabulaire, le déficit et la méconnaissance des principes de gestion de la chose publique ne faisant pas partie de sa culture…Voilà qui se présente comme un réel cas de conscience et place le chef de l’Etat dans une situation embarrassante, lui qui n’a cessé de clamer la tolérance zéro au point que le ministre de la Justice l’a récupérée à son compte en décrétant à son tour d’aller en guerre contre les kuluna en cravate. Fermer les yeux sur les bourdes de Baende continuellement risquerait de jeter un discrédit sur le sérieux de l’opération tolérance zéro au risque de devenir un cas de jurisprudence.

Il y a mieux Monsieur le Président de la République et il n’est pas trop tard pour rectifier le tir... Tolérance zéro oblige !

O.M/AfricaNews

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 15:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur J-C BAÉNDE UNE AFFAIRE RÉPUBLICAINE... L'AMP PIÉGÉE !

  • L'Etat congolais est en dérive !

    L'opinion que chaque individu a de la nation congolaise est souvent mauvaise, raison pour laquelle la RDC est reconnue comme un des états le plus corrompu du monde, cela se manifeste à toutes les échelles administratives du Congo.A nous faire croire que la tolérance zéro s'applique pour le gouvernement actuel de MUZITO et consorts, c'est du leurre.Les anciens Mobutistes qui briguent le mandat sénatorial dans la province de l'Equateur n'apprécient point le rapprochement brutal de BAENDE vers le Président Kabila, cette alliance secoue plus d'un parmi eux.Cet acharnement à l'égard de BAENDE ne sous entend pas la moralité judiciaire, car en dépit de malversations financières dont a fait son prédécesseur MAKILA, ce dernier a été débouté, ensuite réhabilité par le parquet de Mbandaka,même en détournant les deniers publics. Tenant tête à KABILA, MAKILA a payé cash son limogeage. Actuellement le sénat congolais a une phobie appelée vous permettez moi ce mot peu orthodoxe BAENDOPHOBIE.Ne soyons pas dupe, les voleurs sont volés, ils se sont fait attraper par leur propre jeu, et maintenant, quelques sénateurs de l'Equateur que nous ne désignons pas leurs noms constatent ce paradoxe.Nous retournons sur nos connaissances scolaires quand ROUSSEAU dit la vie politique repose sur un contrat social, qui conduit à obéir à la loi, qui s'oppose à l'inclination individuelle.C'est le Président Kabila qui est au pouvoir celui-ci a mis le moyen financier afin de mettre un pion docile,c'est sur cette reflexion qui justifie la loi au congo vise l'intérêt particulier, ce qui correspond nullement à cette thèse de ROUSSEAU.Que ça soit BAENDE,MUZITO,KABILA,les sénateurs, la longévité de vos pouvoirs résident là où vous vous impliquez au besoin et la satisfaction sociale du peuple congolais.

    GUIDO EKEMBE

    Posté par EKEMBE GUIDO, 30 novembre 2009 à 23:30 | | Répondre
  • C'est le moment de faire bouillir la marmite de la démocratie en rdc pour faire preuve que le sénat contrôle les lois du pays , devant les griefs de l'affaire BAENDE, il faut que le sénat joue son rôle republicain jusqu'au bout quand on voit comment la caisse de l'Etat est vide et le pays en dérive endetté au point que le FMI aura du mal à débloquer l'accord sur la pauvrété avec le CLUB DE Paris,par dessus l'insécurité bat son plein,la monaie se déprecie,pendant que le peuple broie du noir dans la misère totale,le président jkk fait semblant du volontariat et d'être direct pour s'occuper de la situation de MBUJI-mayi et de GEMENA et profite d'annoncer les élections locales ,grâve encore l'on fera payer les cartes d'identités aux pauvres impayés,chômeurs ne pouvant ni vendre , ni achèter avec la hausse des prix alimentaires....AINSI VA L 'AVEUGLEMENT DE TOUT UN PEUPLE dans les chansons de l'impunité sur la tolérance zéro,plein des cailloux comme BOSCO TANGANDA,BAENDA,detournements des déniers publiques,corruptions dans la mauvaise gouvernance actuelle.UNITED STAND UP CONGOLAIS.

    Posté par P.K.K.M, 01 décembre 2009 à 22:13 | | Répondre
Nouveau commentaire