LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

20 novembre 2009

Assassinat du journaliste Maheshe / Des «irrégularités» dans le procès en appel

serge_maheshe_okapiLe bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme en République démocratique du Congo (BCNUDH) a publié mercredi 17 novembre son rapport d’observation du procès en appel des présumés auteurs de l’assassinat du journaliste Serge Maheshe, tué le 13 juin 2007 à Bukavu, par lequel il dénonce des «irrégularités».

Lors du procès en appel devant la Cour militaire du Sud-Kivu, des observateurs des droits de l’homme ont constaté, selon le BCNUDH, que cette instance « n’a pas démontré sa volonté de rendre justice d’une manière indépendante et impartiale dans le respect des normes internationales, régionales et nationales en matière de procès équitable».

Selon ce rapport, le procès en appel a, de manière générale été marqué par « des irrégularités similaires à celles observées lors du procès en première instance».

Au nombre de ces irrégularités, le rapport note le refus de la Cour militaire d’instruire d’autres pistes et mobiles crédibles susceptibles d’apporter davantage de lumière sur le meurtre de Serge Maheshe, la persistance des insuffisances des enquêtes pénales, l’absence d’enquête indépendante et impartiale sur les accusations de subornation portées à l’encontre de deux magistrats militaires ainsi qu’un climat d’intimidation et de menaces à l’encontre des avocats de la défense et des observations du procès.

De ce qui précède, le rapport formule plusieurs recommandations à l’attention des autorités congolaises et de la communauté internationale par lesquelles il exhorte les premières citées à garantir la protection des avocats et des défenseurs des droits de l’homme notamment des journalistes en adoptant des lois qui tiennent compte des normes internationales.

Aux mêmes autorités congolaises, le rapport leur demande « d’assurer l’indépendance du pouvoir judiciaire, y compris de la justice militaire, en le soustrayant à toute influence indue » et de « modifier la législation sur les juridictions militaires en limitant leur compétence aux seules infractions commises par des militaires et policiers».   APA

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 02:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Assassinat du journaliste Maheshe / Des «irrégularités» dans le procès en appel

Nouveau commentaire