LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

31 octobre 2009

Kabila refuse de livrer son frère Bosco Ntaganda à la CPI... L'hypocrisie et la complicité de la MONUC devant le drame congolais

Bosco_Ntaganda_Tutsi_Jan16_09La Monuc continue sans sourciller de voir circuler quotidiennement celui que l'on surnomme « Terminator » dans les rues et salons hupés de Goma. Tout de même "embarrassée", la mission onusienne a demandé il y a quelques jours que Bosco Ntaganda ne participe plus aux réunions qu'elle tient régulièrement avec la hiérarchie militaire de la région...

Voilà l'hypocrisie de la communauté internationale qui se complaît dans un silence complice face à ce qui se passe à l'Est de la République Démocratique du Congo.

Pourquoi la MONUC n'arrête pas cet assassin tutsi rwandais, enrôleur d'enfants dans des crimes et des actes sordides de guérilla ?

A quoi sert la MONUC si elle ne peut protéger les populations civiles contre des prédateurs comme Bosco Ntaganda ? Son mandat ne doit-il pas être plus musclé et comprendre la défense armée des populations civiles par la force ? Ne doit-elle pas arrêter des criminels comme Kabarebe, Nkundabatwaré, Ruberwa ou Ntaganda comme cela s'est passé au Kosovo pour les criminels de guerre serbes ? Pourquoi avoir un autre comportement pour les Africains - parce que les Kosovars étaient Blancs et Européens ?

Monuc_rdcPourquoi les nations qui s'autoproclament "civilisées", à savoir les pays occidentaux tergiversent autant quand il s'agit de Noirs ? Nos vies ne valent-elles donc pas plus que les cailloux qui les enrichissent ? Nous haïssent-ils au point de mépriser nos vies - alors qu'ils ont le moyen de nous laisser vivre en paix après nous avoir pillés ? Faut-il rajouter la destruction de nos vies par nos propres frères après pillage ?

Il faut se dire qu'une rébellion aussi bien armée que celle de Ruberwa-Nkundabatwaré-Bosco Ntaganda avait forcément un mécène qui fourbissait ses armes et nourrissait ses hommes... Va-t-on enquêter ou en aidant Joseph Kabila à évincer Laurent nkundabatwaré, Kigali (avec la complicité de la communauté internationale) a réussi à faire en sorte qu'une sorte de réalité sordide l'impliquant soit mise entre parenthèses pour toujours ?

Joseph Kabila acquiesce..."Il faut sauver le soldat Bosco"

kab_rwandaisKinshasa ne souhaite pas livrer pour le moment Bosco Ntaganda recherché par la Cour pénal internationale (CPI) pour des crimes de guerre. Jeudi, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement a estimé que les « chicaneries autour des poursuites à engager sans délai à l'encontre de M. Ntaganda sont de nature à infliger au Congo un remède pire que le mal »...Sans blague ! Pour le gouvernement congolais  le choix est clair : l'occupation et l'insécurité" au Nord-Kivu passent avant toute chose.

Les pressions internationales notamment celle de l'Union européenne (les faux-semblants) se sont multipliées depuis le début de l'année sans succès. Le bureau du procureur de la CPI n'a pas été en reste. A plusieurs reprises, il a été demandé au président Kabila et à son gouvernement de livrer Bosco Ntaganda.

Joseph Kabila se contente de les (rebelles tutsis rwandais du RCD - CNDP..) intégrer dans l'armée congolaise au lieu de les juger comme les criminels qu'ils sont... 

Le président congolais Joseph Kabila profite de cette formule que les belligérants tutsi rwandais se sont engagés pour le *mixage ou brassage.. (qui se fait dans les espaces sous contrôle des insurgés tutsis rwandais) - Deux grandes " innovations " - pour soi-disant stabiliser le Kivu et juguler l'exploitation frauduleuse des ressources minières de son pays par le Rwanda... En a t-il seulement les moyens ? La volonté ? En tant que Rwandais, Kabila fils ne se sent-il pas redevable à son pays, le Rwanda ?

cndpATTENTION DANGER

Rallié à Kinshasa en janvier dernier, le général recherché par la CPI figure dans l'organigramme des forces armées nationales congolaises. Officiellement il occupe des fonctions non opérationnelles mais en réalité il est le numéro deux du commandement chargé de la traque des FDLR, les rebelles hutus rwandais, dans les provinces du Kivu.

D'ailleurs, Bosco Ntaganda a été recensé tout a fait officiellement lors de l'opération d'enregistrement des militaires par l'Eusec, la mission européenne d'appui aux réformes du secteur de la sécurité en RDC. Une fois enregistrés, les soldats obtiennent une carte biométrique qui leur permet ensuite de toucher leurs soldes. Il y a quelques semaines Bosco est venu se faire identifier au bureau de l'Eusec à Goma discrètement, juste avant la fermeture en fin de journée.

On peut d'ailleurs se demander à quoi rime ce ralliement qui sonne comme une absolution car il y a de nombreux criminels passibles de tribunaux internationaux dans l'armée tutsi rwandaise de Ruberwa-Nkundabatwaré-Bosco Ntaganda. Voilà une illustration des drames de l'Afrique : des énergumènes arment des pantins, tuent, violent, pillent et quand ils se retrouvent face à une puissance légitime et plus outillée, ils se rangent tout bonnement du côté du plus fort - sans qu'on ait à juger qui que ce soit car pour le moment, personne, n'est jugé - Nkundabatwaré se trouvant en résidence surveillée au Rwanda sans que Paul Kagamé ne dise ce qu'il va en faire : cet homme ne peut pas demeurer éternellement en résidence surveillée car sa place est en prison et tout de suite ; qu'on l'envoie à Kinshasa ou soit au Tribunal Pénal International...

L'agneau tutsi sacrifié ?

Toute cette tuerie, aucun jugement ? Tous ces viols, aucun jugement ? Il est à noter qu'en Afrique, on tarde à inscrire les crimes économiques dans les codes juridiques. C'est pourtant au nom de tels crimes que sont commis tous les autres !

NkundaPourquoi le Rwanda ne livre-t-il pas l'ex-chef rebelle à son pays d'origine si ce dernier est Congolais ? Kagamé n'essayerait-il de soustraire cet individu à la cour pénale internationale de peur que Nkundabatwaré ne l'entraîne dans sa chute car il pourrait bien parler et révéler la part sordide de son complice rwandais ?

Si Nkundabatwaré n'est pas livré à Kinshasa, c'est qu'il y a un problème car ce bourreau tutsi - au même titre que les bourreaux hutus - est un génocidaire qui doit être jugé devant le Tribunal Pénal International comme Joseph Kabila et bien d'autres et je me dis que vous êtes assez intelligents pour en tirer vos propres conséquences car ce n'est pas au Rwanda que cet homme a commis des crimes mais dans son soi-disant pays, le Congo démocratique dont il n'a pas hésité à  massacrer les populations civiles.

La question de savoir qui va juger Nkundabatwaré ne fait aucun doute si le Congo Démocratique est son pays ; dans ce cas, il doit être incarcéré et jugé à Kinshasa - toute décision contraire viendrait à confirmer nos dires que cet assassin tutsi est un Rwandais - ce qui impliquerait encore plus Paul Kagamé dans les désordres structurels et politiques qui ont lieu en ce moment en RDCongo car comment pourrait-on expliquer qu'un citoyen rwandais viennent s'installer illégalement en RDC, y lève une armée, massacre des populations autochtones avant de s'enfuir dans son pays d'origine ?  Paul Kagamé n'a pas le choix : il doit livrer Laurent Nkundabatwaré (à moins d'un accord secret entre les deux frères de sang "K" : Kabila et Kagamé).

Après le génocide, tant de déplacés civils, tant de morts, de viols et d'exactions, que va-t-il advenir du nord Kivu et de sa région ? Retrouvera-t-il un équilibre qui permettrait aux populations tant traumatisées de retrouver un semblant de vie normale ?

Soldats_rwandaisCombien de temps vont durer encore ces opérations militaires Kimia I, II etc.. car 10000 soldats rwandais en plus des FARDC (Forces Armées de la RDC) ajoutent à la confusion et au traumatisme précédent des populations civiles par Ruberwa-Nkundabatwaré-Ntaganda ?

Mais quel est donc ce pays aux frontières si spongieuses qu'elles laissent tout passer ? Certes, il s'agit d'un vaste territoire aux richesses extraordinaires mais on peut mieux contrôler sa superficie quand un Etat y met les moyens. En tout cas, Mobutu était un dictateur comme Kabila mais lui au moins protégeait ses frontières comme ses citoyens.

Que va-t-il se passer si tous les rebelles tutsi rwandais sont intégrés dans l'armée congolaise ? Assistera-t-on à une résurgence de la mouvance extrémiste "Tutsi Power" dans la région des Grands Lacs avec le criminel Bosco Ntaganda comme chef de file ?

image_file_2034Si le but du Rwanda est de remplacer les populations du Kivu par des Tutsis rwandais, on peut croire que l'opération n'est pas terminée. Il faut un recensement partiel de la population dans cette zone pour dire qui est de quelle nationalité et sécuriser la région.

Pourquoi l'Occident peine-t-il à voir les Africains heureux et développés chez eux dans la paix et la démocratie ? Il y aurait-il toujours en secret dans les curies occidentales une politique racialement orientée ou raciste ? Les armes, l'Afrique n'en fabrique pas que je sache... Alors, pourquoi des embargos concernant les armes et les munitions ne frappent-ils les dictatures africaines qui tuent leurs propres peuples ou qui soutiennent des rébellions génocidaires ?

Nous vivons dans un monde injuste une fois déjà parce que l'homme est mauvais de son égoïsme, deux fois quand on est Noir.. et trois fois quand on est Noir et que votre pays possède des richesses comme le pétrole, les mines etc.. pour la RDC.

ruberwa_bizima_nyarug_gL'Afrique s'avère être une usine de fabrication à la chaîne des dictateurs, de mafieux, de toutes les démesures et parfois ceux qui s'y essaient, s'entraînent comme Ruberwa-Bizima-Nyarugabo-Brugera-Nkundabatwaré-Ntaganda etc.. sur un pan d'un pays. Nous avons à coeur de suivre le destin de ces assassins longilignes, ces Tutsi qui se prétend congolais mais qui sont pourtant des militaires ayant servi au Rwanda.

Nous voyons comment le Rwanda joue au pyromane pompier dans le nord Kivu : pyromane quand il arme Ruberwa-Nkundabatwaré-Ntaganda et fait tuer des civils innocents, pompier quand dix mille de ses soldats vont aider à construire un semblant de paix en laissant en place la structure de mort qu'est le RCD-CNDP créé par le génocidaire Paul Kagamé -  le Rwanda, ce petit pays qui a tout fait pour prédater son immense et riche voisin  en réussissant à y placer un des siens au sommet de l'Etat de la RDCongo... Suivez mon regard !

justice_internationaleDevant la tergiversation, à la complaisance et aux silences complices de la Communauté Internationale face à l’extermination des congolais.. du Nord-Kivu par les troupes rwandaises dirigées par Bosco Ntaganda, prenant acte de la démoralisation des FARDC loyalistes par Hyppolite Kanambé alias Joseph Kabila et ses collabos au sein de l’hiérarchie militaire et politique congolaise, seul un réarmement moral et militaire du peuple congolais apparait aujourd’hui comme la dernière bouée de sauvetage de la R.D. Congo.

Losako exhorte ceux qui dorment encore à se réveiller. Nous ne devons pas continuer à dormir dans le sang de nos parents, frères et amis... Un proverbe kinyarwanda dit Ngo uhishira umurozi akakumara ku bibondo « quand tu ne dénonces pas un criminel, il finit par exterminer ta descendance ».

*Selon nos sources, ce mixage ne concerne que les officiers supérieurs au niveau de la brigade, les bataillons respectifs gardant leur composition d'origine. Il s'agit donc plus d'une co-gestion des espaces militaires que d'une véritable intégration... Quant au sens du processus, ce sont les brigades loyalistes (FARDC) qui se dirigent vers celles des insurgés tutsis rwandais...

Debout Peuple Congolais !

O.M...Hyppolite Kanambé alias Joseph Kabila doit partir

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 04:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Kabila refuse de livrer son frère Bosco Ntaganda à la CPI... L'hypocrisie et la complicité de la MONUC devant le drame congolais

Nouveau commentaire