LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

28 octobre 2009

RDC: au moins six civils tués et plusieurs blessés lors d'attaques FDLR

FDLR_CongoAu moins six civils ont été tués et plusieurs autres blessés lors d'attaques contre des véhicules attribuées aux rebelles hutus rwandais le week-end dernier dans l'est de la RDC, a-t-on appris mardi de source locale.

Une attaque contre un camion a fait 3 morts et 12 blessés, dont certains par balles, à Kisharu, sur une route au nord-est de Rutshuru, selon l'administrateur de ce territoire, situé au nord-est de Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu.

Une attaque sur un autre camion à Katwiguru, sur ce même axe menant à la frontière ougandaise, a fait deux morts et plusieurs blessés, selon la même source, ajoutant que le passager d'une moto a aussi été tué lors du week-end.

"Cela devient vraiment fréquent ces attaques par des éléments (rebelles) FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda) associés à des milices Maï Maï et des bandits, qui tirent sur des civils", a déclaré à l'AFP l'administrateur Anisi Kalonda, évoquant un "sérieux problème d'insécurité".

monuc_kivDimanche soir, des gendarmes de la Mission des nations unies en RDC (Monuc) et des Casques bleus, basés à Nyamilima, plus au nord de la même route, ont tiré "en direction" d'une position de FDLR présumés, selon la Monuc.

"Les assaillants se sont retirés. Ils n'ont pas attaqué la base (de l'ONU) mais ils n'étaient pas très loin", a-t-on ajouté, précisant qu'il n'y avait "aucune confirmation ni de morts ni de blessés" parmi les FDLR.

La Monuc, citant un bilan des Forces armées de la RDC (FARDC), 10 FDLR et un soldat congolais ont été tués lors d'affrontements ce week-end dans le Rutshuru.

Basées dans l'est de la RDC et estimé à moins de 6.000 combattants, les FDLR, dont certains sont soupçonnés de participation au génocide de 1994 au Rwanda, constituent une des principales causes de l'insécurité dans l'est de la RDC.

Début 2009, les armées congolaises et rwandaises ont mené une opération conjointe de traque de ces rebelles hutus rwandais. Depuis le retrait des troupes rwandaises, l'armée congolaise poursuit l'opération avec l'appui logistique de la Monuc, dans les provinces du Nord et Sud-Kivu.

Affaiblies mais loin d'être anéanties, les FDLR sont accusées de commettre des exactions de toutes sortes sur la population et d'exploiter le riche sous-sol de la région.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 03:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur RDC: au moins six civils tués et plusieurs blessés lors d'attaques FDLR

Nouveau commentaire