LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

26 octobre 2009

Le MLC exige l’invalidation de trois candidats gouverneurs

mlc_logo_miniLa Cour d’appel de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, a reçu, le mercredi 21 octobre 2009, une requête en invalidation de la candidature de Vincent Mokako au poste de vice-gouverneur, ainsi que des candidats gouverneurs Gabriel Bolenge et Michel Bongongo. Cette information a été confirmée, vendredi dernier, à radiookapi.net, par la Commission électorale indépendante (CEI), précisant que la requête a été introduite par le Mouvement de libération du Congo (MLC).

Pour le MLC, Vincent Mokako, qui n’a jamais quitté ce parti, ne peut figurer sur la liste de l’ADH, conformément à la loi sur les partis politiques. La même requête vaut également pour les candidats gouverneurs indépendants Gabriel Bolenge et Michel Bongongo, qui restent toujours membres du MLC. Le verdict de la Cour d’appel de Mbandaka, qui siègera en matière de contestation électorale au premier degré, est attendu pour éclairer l’opinion à ce sujet.

La Commission électorale indépendante (CEI) a publié, lundi dernier, la liste provisoire des candidats à l’élection du gouverneur de l’Equateur. Sur les cinq candidatures déclarées recevables, quatre sont des candidats indépendants : Jean-Claude Baende (vice-gouverneur sortant), Gabriel Bolenge Bopondo, Michel Bongongo Ikoli Ndombo et José Engbanda Mananga. Un seul candidat est issu d’un parti politique : le député MLC Jean Lucien Busa. Le MLC, rappelle-t-on, est la formation politique dont est issu le gouverneur déchu, José Makila.

La liste définitive des candidats à cette élection sera publiée le 29 octobre, a indiqué le rapporteur de la CEI, Dieudonné Mirimo.

A titre de rappel, l’ex-gouverneur de province, José Makila avait été déchu de son poste suite aux accusations de malversation financière.

Malgré son départ prononcé par l’Assemblée provinciale et confirmé par la Cour d’appel de Mbandaka, l’intéressé avait introduit un recours auprès de la Cour suprême de justice pour obtenir gain de cause. Mais cette Haute juridiction, après plusieurs jours d’hésitation qui ont provoqué le mécontentement de la population restée longtemps sans gouverneur, a prononcé son verdict confirmant la déchéance de José Makila. Ce qui a ouvert la voie à un processus d’élection d’un nouveau gouverneur et d’un vice-gouverneur sous la supervision de la Commission électorale indépendante. Le Potentiel

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 07:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le MLC exige l’invalidation de trois candidats gouverneurs

Nouveau commentaire