LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

22 octobre 2009

CEEAC : Raymond Tshibanda invite les pays membres à payer leurs dettes

image_file_2520Les travaux du conseil des ministres de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) ont commencé, mercredi à Kinshasa, en prélude à la 14ème session ordinaire de cette organisation. A cette occasion, le ministre congolais de la Coopération internationale et président de ce conseil, Raymond Tshibanda, a appelé les pays membres à s’acquitter de leurs contributions financières, rapporte radiookapi.net

Les ministres des dix pays membres de la CEEAC discutent, depuis mercredi, à huis clos des matières qu'ils vont soumettre aux chefs d'Etat et de gouvernement de la sous région. Ces derniers sont attendus dans le cadre du 14ème sommet ordinaire de la CEEAC qui se tiendra ce samedi à Kinshasa. Parmi les matières à traiter, il y a le développement des infrastructures routières et énergétiques. Pour atteindre cet objectif, il faut la contribution financière des Etats membres. Mais, il s'avère que la plupart d'entre eux éprouvent des difficultés à s'acquitter de leurs obligations.

ceeac_8«La plupart de pays étant confrontés à des problèmes internes, surtout avec la situation financière et économique mondiale qui a fortement pesé sur nos économies ainsi que sur les finances publiques de nos pays respectifs, il est relativement difficile pour beaucoup de pays de s’acquitter régulièrement de leurs cotisations. Nous insistons pour que cela soit fait. », a déclaré le ministre congolais de la Coopération.

Raymond Tshibanda estime également qu’une organisation qui n’a pas de ressources pour sa politique ne peut pas mettre en œuvre les projets qu’elle a choisis. « Mais, dans la mesure où nous sommes en train de nous organiser, commençons à donner une image de plus grande crédibilité, nous sentons de la part de nos partenaires une réponse de plus en plus positive qui doit, bien entendue, être soutenue par nos propres contributions. », a conclu Raymond Tshibanda en estimant que la responsabilité de développer l’Afrique centrale incombait d’abord aux Etats.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 04:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur CEEAC : Raymond Tshibanda invite les pays membres à payer leurs dettes

Nouveau commentaire