LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

14 octobre 2009

Justice : Jean-Pierre Bemba, vrai-faux indigent

bemba_cpi2008La situation financière de Jean-Pierre Bemba, l’ancien vice-président congolais, se complique. Fin septembre, ses avocats Mes Pierre Legros et Karim Kahn (qui défendit l’ex-dictateur libérien Charles Taylor jusqu’en 2007) ont démissionné. Le premier s’est borné à expliquer que l’équipe de défense lui paraissait suffisamment fournie. Le second, en revanche, confie ne pas avoir perçu d’honoraires depuis janvier 2009. Bemba est détenu par la Cour pénale internationale (CPI) depuis juillet 2008.

Ses biens et ses avoirs – au Portugal et en Belgique, notamment –, ont été gelés. Comme, en théorie, il est très loin d’être indigent, la Cour lui a refusé toute aide financière pour assurer sa défense. Pour sortir de l’impasse, il a été suggéré le 7 octobre, lors d’une audience destinée à établir le calendrier du procès, que la CPI lui fasse une avance qu’il rembourserait par la suite en vendant l’une de ses propriétés. Le greffe devrait statuer rapidement. En attendant, Bemba continue d’être défendu par Me Nkwebe Liris et Aimé Kilolo. Gracieusement pour l’instant.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 07:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Justice : Jean-Pierre Bemba, vrai-faux indigent

  • La finance n'est pas la fin de toute chose, mais plutôt la CPI doit dire la verité dans cette arrestation ,s'il ne s'agit pas d'un complot,nous attendons des preuves de PATASSE ET BOZIZE, jusqu' à preuve du contraire ,l'on ne condamne pas quelqu'un sans le comparaître contre le commanditaire complice qui a fait venir l'armée mlc sous le mandat d'un président démocratiquement élu , Alors comme le monde est devenu une petite planète .NOUS ATTENDONS que la CPI arrête aussi ceux qui tuent dans le soi disant pays d'ETAT DES DROITS qui font la honte de la democratie pour faire des grosses économies SANS CONTRAT VALABLE,l'AFRIQUE a besoin des leaders capables pour négocier sa part pour l'aboutissement de ce nouvel ordre mondial où l'on n'hésite pas d'utiliser les voies judiciaires à deux vitesses pour anéantir les autres peuples faibles, cette affaire mérite l'éclaircissement pour les intérêts de l'AFRIQUE qui risque de subir une deuxième colonisation DANS CE MONDE MONDIALISE,étonnant que les aficains soient emprisonnés hors de leurs pays pour des faits non clairs.Enfin entendons nous que la CPI soit fermé comme GAUATANAMO.

    Posté par P.K.K.M, 15 octobre 2009 à 17:13 | | Répondre
  • com

    nous savons que bemba a ses partisants sis mais laissons la justice nous arrêter tous les dictateurs et criminelles économique de l'Afrique , pourquoi s'agiter à chacun son tour

    Posté par jjo, 16 octobre 2009 à 14:49 | | Répondre
Nouveau commentaire