LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

06 octobre 2009

IDH 2009 du PNUD : 176ème sur 182... La RDC parmi les dix derniers

kinshasa2Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) vient de publier son classement annuel de l'indice de développement humain (IDH). Sur 182 pays membres des Nations unies, la Norvège conserve la tête, et le Niger termine bon dernier.

Cependant, entre le rapport Doing Business 2009 de la Banque mondiale et l’IDH du PNUD, la RDC n’a pas amélioré son score. A la queue de peloton dans le rapport Doing Business, elle arrive 176ème sur 182 dans l’IDH 2009 du PNUD. Sont classés 177è le Burkina Faso, 178è le Mali, 179è la Centrafrique, 180è la Sierra Leone, 181è l’Afghanistan et 182è le Niger. L’IDH de la RDC révèle la grande difficulté pour le pays de se mettre en phase des actions de lute contre la pauvreté.

Pourtant, c’est depuis février 2007 que le gouvernement a adopté le Document de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (DSCRP) comme cadre général de mise en œuvre des actions pour réduire le fossé grandissant de la pauvreté. La lutte n’est cependant demeurée qu’un simple slogan. Sur terrain, pas de progrès notable en cette matière. En RDC, la pauvreté gagne de plus en plus de terrain sans qu’une action de grande envergure ne freine cette progression.

Aujourd’hui, la publication par le PNUD de l’Indice de développement humain du PNUD, et surtout la place attribuée à la RDC doit être un sujet d’interpellation pour le Gouvernement. Elle remet presqu’en cause la démarche suivie par le Gouvernement non seulement pour quantifier la pauvreté mais surtout pour en atténuer l’expansion. Dans le DSCRP, le Gouvernement s’était fixé des repères intégrés dans le grand ensemble des Objectifs du millénaire pour le développement. Deux ans après la mise en effective du DSCRP, l’on se rend compte que la machine de lutte contre la pauvreté est grippée. Car aucune avancée significative n’est enregistrée sur terrain. Bien au contraire, l’écart entre les « nouveaux riches » et les pauvres s’allonge de plus en plus sans qu’on n’aperçoive avec certitude le bout du tunnel.

Le Gouvernement a l’obligation politique et économique de s’inspirer des leçons de l’IDH 2009 du PNUD pour recadrer son action en matière de lutte contre la pauvreté.

Tout compte fait, cette lutte ne doit pas se limiter à la rédaction d’un Document, fût-il adopté par l’ensemble des bailleurs de fonds. La lute contre la pauvreté est un état d’esprit, un idéal sur lequel gravite toute l’action du Gouvernement.

Dans le déploiement de la stratégie de réduction de la pauvreté, l’on doit sentir cette volonté du Gouvernement à mobiliser plus de monde atour de cet idéal. Tel n’est pas encore le cas pour la RDC. Lutter contre la pauvreté n’équivaut pas à l’organisation des séminaires, des ateliers qui se clôturent généralement par des promesses d’actions qui franchissent rarement le seuil des bureaux où elles sont élaborées. Il faut innover, fédérer les énergies pour faire de la lutte contre la pauvreté une priorité nationale et non un simple déclencheur du point d’achèvement de l’initiative PPTE, comme c’est le cas actuellement.

C’est une honte que de se classer 176ème sur 182. A quoi alors servi le DSCRP ?

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 14:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur IDH 2009 du PNUD : 176ème sur 182... La RDC parmi les dix derniers

  • Penser aux enfants souffrant de la malnutrtion dans le Bandundu

    Point n'est besoin des preuves pour décrier la situationn de pauvreté grandisante. Juste , j'aimerais que vous pensez à la situation de la malnutrtion dans la province de Bandundu, classée pauvreté avec un indice de pauvreté atteignant 89,6 % selon le DSCRP.
    Ces enfants qui meurent de faim ont droit à la nourriture.

    Posté par Aimé, 16 janvier 2010 à 14:50 | | Répondre
Nouveau commentaire