LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

29 septembre 2009

ERIC KIKUNDA et Me. FIRMIN YANGAMBI leader d'un mouvement insurrectionnel en gestation aux arrêts !

Police_at_Kin_Mazi_re_int_001Il ressort des informations en notre possession que Eric Kikunda (fils du général Kikunda) a été arrêté le 26 septembre 2009 à son domicile par les éléments des services spéciaux qui l’ont acheminé jusqu’à leur cachot de la police de KIN MAZIERE.

Ils n'ont pas autorisé à sa famille de le voir...pour raison d'enquête.

Étant donné qu’il est difficile de contacter Eric Kikunda, Losako n’a pas pu connaître les faits exacts qui ont motivé son arrestation... Mais d'après notre interlocuteur, il est accusé de *«complicité d'nsurrection» et de détentions des armes de guerre, munitions et équipements militaires.

A la question de savoir quel type et combien d'armes ont été trouvées chez Eric Kikunda, notre interlocuteur a répondu sèchement: «Ecoutez monsieur O.M, vous n'êtes pas entrain de faire une instruction. Vous êtes en train de chercher une information».

*Des rencontres secrètes entre Eric Kikunda et son ami Me. Firmin Yangambi

Nous y reviendrons.

kisangani_carteKisangani échappe à une insurrection armée

L’avocat Firmin Yangambi, instigateur de cette insurrection est aux arrêts et transféré à Kinshasa depuis dimanche dernier *Les armes achetées à Kinshasa et acheminées à Kisangani ont été saisies à l’aéroport de Kisangani

Le ministre des Médias et de la Communication, Lambert Mende Omalanga a tenu un point de presse hier lundi. Au cours de cette rencontre avec la presse, il a révélé une insurrection armée ratée à Kisangani dans la province orientale. L’auteur de cette insurrection, un activiste des droits de l’homme très bien connu dans les milieux des Ong des droits de l’homme.

Firmin Yangambi a été arrêté par les services de sécurité au niveau de l’aéroport de Kisangani. Le ministre des Médias, porte-parole du gouvernement, a dit qu’une cargaison d’armes de guerre achetées à Kinshasa à été convoyée à Kisangani. Ces armes, a poursuivi le ministre Mende qui a réservé les détails à l’organe de la loi, servirait à un mouvement insurrectionnel.

mendeD’après le ministre congolais de la Communication et des Médias, Lambert Mende Omalanga, ce défenseur des droits de l’homme a été appréhendé le mercredi dernier et transféré à Kinshasa avant-hier. Son cas est déjà devant les juridictions militaires.

« La justice militaire fera son travail en entamant dès ce jour l’instruction de ce dossier selon toutes les règles de l’art », a indiqué le ministre Mende.

La presse a tenu à savoir la taille de la cargaison et toutes les autres précisions sur cette affaire. Le ministre de la Communication évoquant la séparation des pouvoirs, a fait savoir qu’il revient à l’organe de la loi de donner les détails.

Affaire à suivre

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 21:37 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires sur ERIC KIKUNDA et Me. FIRMIN YANGAMBI leader d'un mouvement insurrectionnel en gestation aux arrêts !

  • mon inquiétude

    vraiment on est déçu par les manœuvres mesquines de ce régime qui commence déjà avec ces arrestations arbitraires à museler les bouches qui peuvent réveiller le peuple congolais.NOUS des ong trouvons ça très faux car on ne peut jamais commencer une rébellion de cette façon là ou alors nos services de sécurité ne font rien,comment ils peuvent faire passer les armes de kin à kis?

    Posté par thom, 30 septembre 2009 à 15:52 | | Répondre
  • Pourquoi vous agitez-vous de la sorte? Laissez plutot prendre son cours. Soki azali coupable akokende WAPI? Angenga to Buluwo. Ya solo!!!

    Posté par tonton97, 01 octobre 2009 à 22:14 | | Répondre
  • Si Me Yangambi a bel et bien tenté d'orchéstrer une nouvelle rebellion à partir de Kisangani, il doit repondre des ses actes. Mais si c'est une manoeuvre des certains politiciens de mauvaise fois, qui n'ont jamais voulu que Kisangani ait des HOMMES dignes de ce nom; alors les Boyomais ne se laisserons avoir de cette manière.

    Posté par Boyomais, 02 octobre 2009 à 14:59 | | Répondre
  • La racaille

    La mise aux arrets du digne fils de la Province orientale Firmin Yangambi n'est autre qu'une grande machination de la bande a Kanambe et compagnie pour mettre hors d'etat de nuire ce grand activiste de la cause congolaise et surtout une veritable figure de proue pouvant mettre de l'ordre dans le Congo de demain. Kabila qui n'a plus d'argument a presenter aux congolais pour les prochaines elections, veut eliminer des concurrents genants avant le jour fatidique des elections. Me Firmin Yangambi est un fils digne de la Province Oriental et personne de cette province n'acceptera qu'on lui arrache ce grand leader de cette facon. Kabila est ses hommes doivent enfin faire attention s'ils ne veulent pas que les "toujours sacrifies" de cette province reclament sa tete. Vite la liberation sans condition de ce vaillant fils du Congo. Quelle distraction...puuuhaaa

    Posté par Quado, 02 octobre 2009 à 22:29 | | Répondre
  • arrêstation de l'activiste de droits de l'homme

    Il est non seulement scandaleux, mais aussi choquant que cet activiste se soit fait sans vergogne arrêter pour des faits, qui obstensiblement, ne réposent sur aucun fondement. Où est donc la justice,et qui plus est, où est son propre dans cette affaire?

    Posté par emmanuel kambi K, 04 octobre 2009 à 01:50 | | Répondre
  • Le gouverement n'as pas raison

    il s'agit d'un conflit entre Bongeli et Firmin Yangambi. Kabila et Mende n'ont rien à faire.
    Botuna biso....

    Posté par mamou, 16 octobre 2009 à 16:49 | | Répondre
  • debout kisangani

    Trop c'est trop,biso ba congolais tozali na memoire ya mukuse mingi.Jugement mpo ya zala ezali lisusu te.Ndenge nini bokotika mwana na bino ya kisangani bakanga ye boye sans meme manifestation?Soki bobangi regime ngai nazali na canada na pesi bino idee moko na 20 heures bosala concert ya ba marmites kisangani mobimba mpe Congo mobimba. En plus,bomoni Monuc ndenge azali complice azali komonisa position na ye te mpo ya affaire ya Maitre firmin. Kabila abosana te que Firmin azali Topoke et que Topoke ezali ba nani na kisangani?.Lezard Okapi,Ottawa,Canada

    Posté par lezard, 26 octobre 2009 à 16:20 | | Répondre
  • comme si cela ne suffisait pas . Me Firmin vient d'etre extirper ce 31/12/2016 de sa cellule de la prison de makala pour une destination inconnu. Ouù allons nous finalement avec ce regime?

    Posté par El Djo, 03 janvier 2017 à 18:44 | | Répondre
Nouveau commentaire