LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

29 septembre 2009

Vexé par Michelle, Berlusconi traite les Obama de "bronzé"

berlusconi_obama_70

C’est la troisième fois en moins d’un an que le Cavaliere commente la couleur de peau du président américain, fait remarquer L’Express. Cette fois, sa sortie douteuse porte également sur la First Lady, elle aussi « bronzée ».

Silvio Berlusconi, a une fois de plus qualifié dimanche le président américain Barack Obama et sa femme, Michelle, de « bronzés », dans un discours prononcé à l’occasion de la fête de son parti, à Milan, (nord), reprenant une plaisanterie qui avait indigné l’opposition.

De sources diplomatiques, le chef du gouvernement italien a été vexé par la First Lady lors du G20 (voir la vidéo ci-dessous). En effet, alors que Berlusconi voulait lui donner l’accolade, Michelle Obama a gardé ses distances, lui tendant seulement une main, sous le regard attentif de Barack Obama.

La presse italienne a noté à cet égard que la première dame des Etats-Unis s'est contentée de serrer la main de "Papounet" - surnom donné à Silvio Berlusconi par l'une de ses jeunes admiratrices - alors qu'elle a fait la bise à tous les autres invités.

"Il nous a ridiculisé devant la terre entière", titre en une le quotidien de gauche L'Unita en parlant de "gaffe raciste". La Repubblica, aussi à gauche, évoque "des déclarations imprudentes".

De retour de Pittsburgh, « je dois vous porter les salutations d’un homme qui s’appelle, qui s’appelle… attendez, c’était quelqu’un de bronzé : Barack Obama ! », a lancé Silvio Berlusconi à son public, des ministres de son gouvernement et des sympathisants du Popolo delle Libertà (le Peuple des Libertés), son parti. « Vous ne le croirez pas, mais ils sont deux à être allés à la plage pour prendre le soleil parce que même sa femme est bronzée ! », a-t-il ajouté sous les applaudissements amusés de son auditoire.

Berlusconi n’en est pas à sa première sortie douteuse sur la couleur de peau du président américain. Quelques jours après l’élection de Barack Obama, en novembre, le Cavaliere, qui cultive un hâle constant, l’avait salué comme un homme « jeune, beau et même bronzé », un « compliment » dénoncé comme une blague raciste par une opposition indignée et considéré comme une gaffe par de nombreux médias étrangers.

Berlusconi s'était défendu en qualifiant son commentaire de "plaisanterie affectueuse", qualifiant ses détracteurs d'"imbéciles".

En mars, le chef du gouvernement italien s'était jugé de nouveau "plus pâle" que Barack Obama, qu'il considère "plus beau, plus jeune et plus grand" que lui.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 10:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Vexé par Michelle, Berlusconi traite les Obama de "bronzé"

  • personne ne lira si tu ecris en jaune

    Posté par grace, 13 juin 2015 à 16:00 | | Répondre
Nouveau commentaire