LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

09 septembre 2009

Des centaines d’ex-rebelles désertent les rangs de l’armée

CPS_TAW98_290109145516_photo00_photo_default_512x340Des centaines d’ex-rebelles congolais récemment intégrés au sein des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ont déserté vendredi dernier avant de s’en prendre à des civils dans l’Est du pays, a-t-on appris mardi 8 septembre de source militaire onusienne.

«Le Colonel "Jaguar", ex-commandant du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) et actuel chef d’un bataillon des FARDC, a provoqué vendredi dernier dans la soirée une scission au sein du bataillon de Nyamilima», à 115 km au Nord-Est de Goma, chef-lieu provincial du Nord-Kivu, a affirmé à l’AFP le lieutenant-colonel Jean-Paul Dietrich, porte-parole militaire de la Mission de l’ONU en RDC (Monuc).

«Il a désarmé les militaires loyaux et s’est rendu avec ses hommes sur une colline», à la frontière avec l’Ouganda, a-t-il poursuivi.

L’autre groupe de militaires s’est dirigé vers Ishasha, à 20 km de Nyamilima.

Joint au téléphone par l’AFP, un commandant de l’armée dans la région, le colonel Smith Gihanga, a minimisé cette désertion, évoquant «un petit problème d’indiscipline».

«Jaguar est toujours dans les rangs des FARDC», a simplement ajouté le colonel Gihanga.

D’après le colonel Dietrich, le non paiement des soldes depuis 5 mois, l’inégalité des salaires et l’attribution des grades et des fonctions seraient à la base de cette scission, une première depuis que les ex-rebelles du CNDP ont intégré les FARDC dans le cadre d’un processus de pacification de l’Est de la RDC.

La rébellion congolaise du CNDP a rallié Kinshasa en début d’année et leurs éléments ont été intégrés de façon «accélérée» aux Forces armées de la RDC (FARDC). APA

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 15:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Des centaines d’ex-rebelles désertent les rangs de l’armée

  • penser avent d agir

    Tres chers freres et soeurs congolais ,notre pays n est pas un abattoire mais c est un pays qui a droit a la securite´et au developpement.Vous agents de securite´ ,priere de prendre conscience car le sang que vous faites couler aujourd hui vous coutera demain!les armes qui vous sont donne´es ne sont pas pour tuer nos peres,nos meres et nos enfents mais c est pour proteger nos frontieres.et vous nos dirigent ,le pouvoir qui vous est confie´ est passager mais penser a repondre a la demande du peuple afin que vous laissiez une belle histoire pour vos enfents . Nb : penser au 32 ans de Mobutu et a son apres!

    Posté par Mbayo, 11 septembre 2009 à 15:07 | | Répondre
Nouveau commentaire