LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

04 septembre 2009

CPI: la libération du Congolais Jean-Pierre Bemba suspendue par la chambre d'appel

bemba8La remise en liberté provisoire de l'ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba a été suspendue jeudi par la chambre d'appel de la Cour pénale internationale (CPI) dans l'attente d'une décision sur le fond, a annoncé la CPI.

"La demande d'un effet suspensif de l'appel" de l'accusation contre la libération provisoire de M. Bemba, ordonnée le 14 août, "est accordée", a indiqué la juge Akua Kuenyehia dans une décision publiée par la CPI.

Une juge de la CPI avait ordonné le 14 août la libération provisoire de M. Bemba, accusé de crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Elle avait néanmoins ordonné son maintien en détention à La Haye tant que la Cour n'aurait pas décidé quel Etat l'accueillerait. Le procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo avait immédiatement interjeté appel.

La chambre d'appel a par ailleurs indiqué jeudi que les audiences destinées à recueillir les "observations" de six Etats (Belgique, France, Portugal, Italie, Allemagne et Afrique du sud) proposés par M. Bemba pour l'accueillir, et à déterminer les conditions de son séjour sur leur territoire, étaient maintenues.

bemba_devant_la_cpi_a_la_haye_118Les pays européens cités ont demandé que les audiences, prévues de lundi au 14 septembre, soient reportées, selon une source judiciaire. Une décision devrait être rendue vendredi.

Joint par téléphone par l'AFP, l'avocat de M. Bemba, Me Aimé Kilolo, s'est dit "soulagé que la chambre d'appel (...) n'ait pas suspendu le processus décisionnel qui consiste d'une part en la tenue d'audiences avec les différents Etats, d'autre part en la détermination des conditions dans lesquelles le sénateur Jean-Pierre Bemba serait libéré".

La situation de M. Bemba, détenu depuis juillet 2008 à La Haye, "ne change pas" pas cette décision, a souligné l'avocat.

La date du procès de M. Bemba, 46 ans, accusé de meurtre, viol et pillage notamment commis par sa milice, le Mouvement de libération du Congo (MLC), en Centrafrique en 2002 et 2003, n'a pas encore été fixée.

La CPI avait ordonné le 15 juin le renvoi en jugement de M. Bemba en sa qualité de "chef militaire" pour les exactions de ses troupes entre octobre 2002 et mars 2003 en Centrafrique. Elles s'y trouvaient pour appuyer le régime du président Ange-Félix Patassé menacé par une rébellion du général François Bozizé, qui avait fini par s'emparer du pouvoir.

M. Bemba, qui avait fui la RDC en avril 2007 après avoir perdu les élections présidentielles de 2006 face à Joseph Kabila, a été arrêté en mai 2008 à Bruxelles.

Mendé, mendé, il en restera toujours quelque chose !

***La défense de Monsieur Jean-Pierre Bemba Gombo dénonce et condamne ces actes de barbarie à l’occasion desquels la personne de ce dernier a été souillée indûment.

Les victimes concernées sont ministres du gouvernement actuel et bénéficient en principe d’une protection spécifique due à leurs fonctions en République Démocratique du Congo .

Monsieur Jean Pierre Bemba Gombo n’a jamais tenté de mettre en danger ni d’intimider ces personnes. Il n’a pas intérêt à ce que des actes aussi condamnables soient perpétrés particulièrement en ce moment où le processus de sa mise en liberté est en cours et dont la perspective inquiète, semble-t-il pour des motifs évidents, certains milieux.

Les manigances qui ont entrainé les faits litigieux sont d’autant plus grossières qu’elles interviennent à un stade suffisamment avancé de la procédure .

La défense s’inquiète gravement des manœuvres opérées par le biais d’un montage grossier manifestement bien orchestré.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 01:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur CPI: la libération du Congolais Jean-Pierre Bemba suspendue par la chambre d'appel

  • Quelle mascarade !

    On se croirait dans un feuilleton de serie B...
    La CPI mentionnait que n'existant pas de preuve que les temoins pouvaient être intimmidé il n'etait pas possible de prendre en compte cette eventualité dans le sens de maintenir Bemba en detention.
    Heureusement,pour ces pauvres témoins et victimes, que Zorro a pu venir à leur rescousse...
    Les temps ayant changé Zorro laisse des missives (enfin une preuve tangible à remettre á la CPI que se méchant Bemba va faire des siennes si on le libére) et des sms (et vive les temps modernes) !!

    Notons toutefois... que si c'etait vraiment Bemba l'auteur ce n'est vraiment pas la peine de le maintenir em détention... mieux vaudrait l'executer dans l'immediat et sans procés... Soyons realiste, tirer des balles sur un portail est aussi aisé que de tiré directment sur les temoins genants et donc si il peut faire une chose, il peut sans doute faire l'autre...

    Cette intervention du Gouvernement de RDC est d'une débilité profonde... mais je ne suis q'une europeenne curieuse...

    Posté par Moninga, 04 septembre 2009 à 20:30 | | Répondre
  • Extremisme aveugle de militants de MLC

    Pourquoi doutez-vous de menaces qu'ont été victimes les ministres ( anciens de MLC)?
    Les militants de JP Bemba sont capable de tout, sauf rien.intolerance morbide, fanatisme aveugle, extremistes à outrance.
    Ils commettent de crimes au nom de MLC. ils posent des actes ignorant leur gravité et leur consequence à long et court terme, le numero 1 de MLC doit payer le pot cassé, c'est clair.

    savez vous combien de personnes inoncents, paisibles citoyens que les militaires de MLC ont tué à kinshasa? si un membre de votre famille était victime de cela vous ne pardonnerez pas JP Bemba parceque celui leur chef.
    Connaissez vous l'histoire de la destruction de l'église du pasteur Sony Kafuta? Les inoncents croyants ont été molestés, déshabillés, pillés par les militants de MLC.Est-ce Bemba qui les avait envoyé? je pense non, de même ces actes d'intimidation des ministres Ex MLC, Bemba ne connait peut être pas cela. Tout ceci c'est le resultat d'un mauvais encadrement de militants de MLC. alors leur chef doit payer cela.

    Posté par Romos, 06 septembre 2009 à 22:42 | | Répondre
  • bemba

    je suivit une commentair en l,internet apropos de m.bemba sur la ville de kinshasa.moi aussi j.etait a kinshasa.coment voulait vous parlais aux homme de bemba alors que fouillet pour cherche ou il peu sens sortir. parlait surtout de l.ententant de josef kabila apropos des ambassadeur dans la maison de bemba toussans vous lais avoyen mem pas la justce ne pas comme ça.m.moreno pasque vous ete l.amie jose eduado de l.angola.les congolais ils ont deja reconue vos petit jeu main un jour la verite triophera.les rebelle ce josef kabila il lait l.ansassin ce en luis qui tue les congolais matin midi et soir vous le voyes mem pas.ci il etaint vrement un vrais congolais ou est passe laurend kunda parceque il avaint deja un mada dare´international pour quoi il tentraint de lui garder toujour au congo parceque il savaint tout le il vas avahir.tout le sang de congolais ce trouve dans sa tete.

    Posté par bobombuya, 10 septembre 2009 à 12:14 | | Répondre
Nouveau commentaire