LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

23 juillet 2009

Libéré, Bemba irait en Afrique du Sud !

163829Vendredi 24 juillet 2009, les regards des congolais seront rivés vers la Cour pénale internationale.

Il sera question, pour cette instance, de statuer sur la liberté provisoire du Sénateur congolais Jean-Pierre Bemba Gombo au regard des observations émises par la Belgique, la France et le Portugal ; pays auxquels se sont ajoutés l’Italie, l’Allemagne et, finalement, l’Afrique du Sud. D’ailleurs, une dépêche de la Lettre du Continent, un créneau sérieux dans la recherche des informations sur le net, affirmait qu’une fois libéré, JP Bemba, prendrait son temps pour humer l’air frais de la République sud-africaine.

Des lobbyings puissants s’activent pour offrir à la Cour, des garanties substantielles et sérieuses pour que Bemba n’échappe nullement à la justice internationale. C’est au-delà des garanties individuelles que l’inculpé lui-même a déjà proposées. D’après une dépêche interceptée sur la Lettre du Continent, un créneau sérieux dans la recherche des informations sur le net, le Sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo pourrait, une fois libéré, prendre son avion pour la Belgique, sur son chemin de l’Afrique du Sud où il aurait choisi d’humer l’air frais de Cap Town, aux confins de la bonne espérance. L’on signale même que des nombreux lobbyings s’activent pour cela à ses côtés. Ils ont offert, à la Cour pénale internationale, des garanties substantielles et sérieuses de sécurité pour que ce dernier n’échappe nullement à la vigilance de la justice internationale.

C’est en plus de ce que JP Bemba lui-même a déjà proposé à cette institution judiciaire internationale notamment, en choisissant la Belgique où il dispose sa famille, des résidences et des comptes en banque ; la France où il a des liens sociaux importants et le Portugal, pour ses avoirs significatifs. Ce sont là les trois pays auxquels la Cour, par ordonnance, avait sollicité des avis et considérations pour connaître les conditions de sécurité qu’ils prendraient au cas où sa décision, initialement prévue pour le 10 juillet dernier, intervenait demain vendredi 24 juillet 2009 et ce, contrairement à tout ce que Luis Moreno O’Campo, Procureur de la CPI, a toujours avancé pour soutenir son accusation.

3346748740_2a9b37bbc7_oD’ailleurs, au-delà de ces trois pays, l’Italie, l’Allemagne et l’Afrique du Sud ont été intéressés suite à la demande de la défense du Sénateur congolais en détention à La Haye, au Pays-Bas. Qu’adviendrait-il ? Il n’y a plus de doute. Le dynamisme des lobbyings autour de l’octroi de la liberté provisoire à JP Bemba donne à penser que la Cour aurait déjà ouvert une brèche importante dans ce sens. Encore qu’elle a écarté les charges de responsabilité personnelle de Bemba dans les actes criminels perpétrés par ses troupes en Centrafrique entre 2002 et 2003.

C’est lorsque le régime du Président Ange-Félix Patassé, aux abois contre l’avancée de la rébellion de Bozizé, l’actuel Président de la République, avait recouru au service des hommes du Mouvement de Libération du Congo (MLC) de JP Bemba. Alors, qu’adviendrait-il, en cas de sa libération provisoire ? Les analystes ne s’en cachent pas. Même absent du pays, en liberté provisoire, l’homme changerait la donne politique de la RD Congo. D’abord, au niveau de son parti. Le MLC ne pourra que se relancer. Les membres de ce parti auront un argument de poids dans les discussions et autres débats publics.

En perspective des élections locales, ce parti tentera de ratisser large pour le contrôle de la petite territoriale. Ensuite, ce sera la revitalisation de l’opposition politique. Celle-ci cherchera par tous les moyens à colmater les brèches pour faire jeu égal au pouvoir et rechercher à renverser les tendances. Enfin, tous ceux qui croient que la CPI travaille uniquement pour les sujets congolais pourraient tempérer leurs ardeurs. La Prospérité

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 22:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Libéré, Bemba irait en Afrique du Sud !

Nouveau commentaire