LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

04 juillet 2009

Palin l’incomprise

capt_02ca8b9102b040229bbefb8ddc40a53a_palin_resigning_akwtf101

Avant de participer au défilé du 4 juillet à Juneau avec des membres de sa famille, la gouverneure d’Alaska Sarah Palin a défendu hier sur sa page Facebook sa décision d’abandonner son poste 17 mois avant la fin de son premier mandat. Je traduis un passage de son message à ses partisans :

«Hélas, Washington et les médias ne comprendront jamais : il est question du pays. Et même s’il est honorable pour quantité d’autres de quitter leurs postes pour relever de plus grands défis sans terminer leur mandat, il est évident qu’un critère différent est invoqué dans mon cas.»

En annonçant sa décision inattendue d’abandonner le poste de gouverneur d’Alaska à mi-chemin de son premier mandat, Sarah Palin a, à proprement parler, fait ses adieux à la politique aujourd’hui. Son discours était trop décousu pour faire partie d’une stratégie quelconque.

Palin pensait-elle notamment à Barack Obama, qui a été élu à la présidence avant d’avoir complété son premier mandat au Sénat ? Chose certaine, elle n’a pas expliqué les raisons de sa décision inattendue, se contentant d’ébaucher ce qui pourrait ressembler à un programme politique :

«Je regarde désormais devant moi et cherche comment nous pouvons faire avancer le pays ensemble, avec nos valeurs prônant moins d’intervention du gouvernement, une plus grande indépendance énergétique, une sécurité nationale plus forte et beaucoup moins d’impôts.

«J’espère que vous me rejoindrez. Maintenant, voici venu le temps de reconstruire et d’aider notre pays à accéder à la grandeur!»

Les commentateurs américains continuent de réagir avec étonnement, voire dérision, à la décision de l’ancienne candidate à la vice-présidence. Dans sa chronique du New York Times, Maureen Dowd traite carrément la républicaine de folle. Je cite dans le texte un court passage de son article :

Caribou Barbie is one nutty puppy.

Plus respectueux, Losako estime que Palin emploie une «stratégie risquée»  si son objectif est de briguer la présidence en 2012.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Palin l’incomprise

Nouveau commentaire