LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

03 mars 2009

AMP-UDEMO: Kamerhe campe, Ngokoso divise !

KabilaGizengaMobutuSi le jeu était facile, l’actuel Bureau de l’Assemblée Nationale serait déjà parti. Le cénacle de l’AMP n’avait peut-être pas cru en la survenance d’une moindre petite résistance de la part d’un Kamerhe, ni d’un Ngokoso. Pourtant, Lutundula, Kalaba, Marc Mvuama, Bahati Lukwebo et Grégoire Katende ont, eux, adopté un profil bas devant les exigences d’une majorité courroucée et déterminée à changer son fusil d’épaules, dans la police des débats parlementaires. L’AMP et l’UDEMO en sont déjà aux communiqués aux accents martiaux.

L’heure a-t-elle sonné le glas du divorce ?

Les accords électoraux ont-ils été jetés à la poubelle ? Sans nul doute, on a secoué le panier qui porte des abeilles. Au Parlement, les Députés s’agitent. Les uns se rangent derrière la position de l’AMP. Tandis que les autres s’en excusent. Ils se disent exaspérés par une certaine dérive totalitariste. Les calculs et ambitions ont surgi sur les éventuels remplaçants de tous les démissionnaires. Du coup, le temps s’est arrêté. L’épée est toujours suspendue sur la tête de Kamerhe dont la démission est réclamée depuis plusieurs jours, par sa famille politique. Un communiqué de l’AMP rappelait, à cet effet, le Pprd à l’ordre.

Comme si le désaveu était insuffisant.

image_file_1140L’UDEMO de François-Mobutu Nzanga était tenue, au terme de ce même communiqué, de tirer au clair la situation de Michel-Eugide Ngokoso, son représentant à la petite chambre du Parlement où il siégeait au poste de Rapporteur Adjoint. Le samedi 28 février dernier, ce parti membre de la coalition affichait ses couleurs, en appelant l’AMP à une concertation préalable dès lors qu’elle croit fondée, l’application d’un minimum de principes et règles des accords entre partenaires politiques. Depuis, l’AMP observe. Peut-être qu’elle prépare une réplique chirurgicale.

A moins qu’elle initie des contacts de coulisse, pour éviter le naufrage. Au fond, l’amour est tellement menacé que l’AMP et l’UDEMO seraient au point de divorcer. Il suffit d’un petit rien, pour que tout flambe et que chacune des parties, aille, dans sa direction. Le temps est peut-être encore à la réflexion. Mais, tout va se jouer avant la mi-mars, dans la capitale. Les derniers essais, si l’UDEMO continue à tergiverser, seraient, pour l’AMP, de s’en débarrasser. L’affaire de la fracture Est-Ouest qu’il fallait combler à l’Equateur du temps des empoignades électorales contre Bemba aurait cédé à un nouveau schème politique. La désintégration de la coalition régnante ferait que l’AMP reste seulement collée au Palu, pour le meilleur et pour le pire.

Les craintes justifiées d’une éventuelle avalanche de réactions, dans l’opinion, sont loin d’être apaisées, au regard de l’avancée des événements. A la limite, l’heure est de nouveau à la comptabilité. Aujourd’hui, on veut savoir qui a amené quoi à la victoire électorale de Kabila, en octobre 2006 ?

Au gré de vagues, l’histoire d’amour serait à son ultime épisode, si les partenaires refusent de se regarder dans les yeux. En tout cas, Ngokoso divise plus qu’il n’unit. C’est la goutte d’eau qui, certainement, va déborder le vase. Les Députés pétitionnaires râlent Ce lundi, dans la matinée, Emery Okundji, l’un des Députés pétitionnaires est monté sur ses quatre chevaux. Il a, en effet, appelé le Président Kabila à sécuriser les élus du peuple, en demeurant l’arbitre, le garant de la nation. Cet appel tentait, au fait, de venir à la rescousse de Kamerhe. Reste à savoir si le Président Kabila qui poursuit sa tournée à l’Est du pays lui tendra l’oreille. Rien n’est impossible. LPM

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur AMP-UDEMO: Kamerhe campe, Ngokoso divise !

Nouveau commentaire