LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

25 février 2009

VITAL KAMERHE... PAR ICI LA SORTIE !!!

kabila_20kamerhe_20gomaEn tout cas jusque maintenant son cabinet reste catégorique. Le président de l'Assemblée nationale ne va pas rendre le tablier, et cela pour trois raisons. Ses partisans estiment que Kamerhe va rester légaliste et veut à tout prix sauver la jeune démocratie congolaise. Selon toujours son cabinet, Kamerhe a été élu par la plénière de l’Assemblée nationale et donc par les députés et non par son parti politique.

Pour preuve, Vital Kamerhe a reçu 400 voix sur 430 votants, alors que le PPRD, son parti, ne dispose que de 111 députés à l’Assemblée nationale. Ceci nous rappelle qu’au Sénat où Shé Okitundu, candidat du PPRD-AMP, bien que majoritaire dans la chambre haute, a été battu par Kengo Wa Dondo, indépendant et candidat de l’opposition. Pour les proches de Kamerhe, si démission il peut y avoir, ils affirment qu’il le fera à la seule plénière de l’assemblée nationale qui l’a élu.

Que reproche-t-on à Vital Kamerhe ?

Selon certains indices, il y a tout d’abord son intervention du 21 janvier sur Radio Okapi où il avait déclaré ne pas être informé de l’entrée des troupes rwandaises en RDC. Mais d’après d’autres sources, il y a aussi et surtout les résolutions de l’Assemblée nationale, datant du 14 janvier qui avaient créé des commissions parlementaires devant procéder aux contrôles sur la gestion de différentes institutions de l’Etat. Notamment le gouvernement, l’armée, la police, les services de sécurité, les secteurs des mines et hydrocarbures, les gouvernements provinciaux ainsi que les entreprises publiques. Or, en cette matière, on le sait, les Romains s’empoignèrent. Les partisans de Kamerhe, dont des députés, pensent que le départ du président de l’assemblée viserait également à étouffer l’exécution de ces résolutions.

Peut-on parler d’une crise au sommet de l’Etat ?

Ça parait évident au vu de ce qui se passe. Ce qui est vraisemblable, ce que le divorce est consommé entre Joseph Kabila et Vital Kamerhe. Les observateurs politiques n’hésitent pas à comparer la crise actuelle avec celle de 1960 entre Kasa-Vubu et son premier Lumumba et entre Kasa Vubu et Tshombé, avec les conséquences politiques que nous connaissons. Toutefois, connaissant les liens politiques et mêmes extrapolitiques liant les deux personnalités, il n’est pas exclu que les violons s’accordent de nouveau. Il faut signaler le rôle de la Communauté internationale dans ce dossier.
En effet, quelques diplomates tentent de rapprocher les deux hommes afin, disent-ils, de sauver la démocratie.

Le ballet diplomatique est signalé si pas enregistré. Lundi, c’était Jean Ping, le président de l’Union Africaine. Le week-end, ce sera Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l’ONU et plus tard le président français Nicolas Sarkozy. Toutes ces personnalités pourront, peut-être, aider à rapprocher les vues. Mais, d’ici là, tout est possible.

image_file_1140Morosité et tristesse à l'Assemblée nationale

La démission de quelques membres du bureau de l’Assemblée nationale est à la base du malaise qui prévaut actuellement dans les installations de la chambre basse du parlement. Selon le secrétariat du bureau du président de l’Assemblée nationale, deux membres du bureau, en l’occurrence Christophe Lutundula et Brigitte Kalaba, respectivement 1er vice-président et questeur adjointe ont déposé leur démission au secrétariat du président de l'Assemblée nationale. Tout s'est passé dans une ambiance de tristesse affichée par le personnel administratif du parlement.

« Au revoir ex-collègue. Ah non, moi je ne pars pas ». Ces mots sont prononcés par le personnel d'appoint des membres du bureau de l’Assemblée nationale, non pas avec joie, mais avec mélancolie. Quelques bureaux fermés. Certains meubles et matériels didactiques pour les bureaux dehors laissent à penser à quelqu’un qui déménage. Tout le charroi automobile est immobilisé dans l’enceinte du Palais du peuple. Le silence ressemble à celui du cimetière. L’ambiance est inhabituelle.

Pourquoi alors ?

165652002345fe86a6e6fa81La réponse à travers ces réactions de quelques travailleuses des cabinets de l’Assemblée : « Le président de la République demande aux membres du bureau de démissionner. Ça ne se passe pas comme ça. C’est anti-constitutionnel »

Un analyste politique rencontré dans les couloirs du Palais du peuple critique le vice de procédure. Il dénonce la tentative de déstabilisation de l’Assemblée nationale. Dieudonné Tombe explique : « Il y a une tentative de déstabilisation du bureau qui est partie d’un malaise au sein de l’AMP. Aujourd’hui, si on veut se débarrasser de Vital Kamhere, je crois qu’on peut, qu’au niveau de la forme, soigner beaucoup de choses. Et la forme ne paraît pas être respectée »

Selon un haut cadre du PPRD rencontré au siège du parti présidentiel, la procédure de destitution de Vital Kamerhe est en train d’être peaufinée. La crise s’est accentuée au lendemain du retour du président de l'Assemblée nationale et pendant que les députés pétitionnaires attendent de remettre leur pétition à Vital Kamhere.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 10:20 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires sur VITAL KAMERHE... PAR ICI LA SORTIE !!!

  • Le depart hypothetique de Kamerhe

    Ce qui se traime dans l'AMP prouve à suffisance combien le Mobutiste àchapeur pprdien continue dans le Congo. Il est grand temps que nos élus nous representent convénablement au lieu de représenter leurs partis. Ce ne sont pas les partis qui élisent mais le peuple. Je suis de Goma mais cette paix hypothétique que nous savourons en face de J. Bosco Ntaganda et à coté de Nkunda nous fait peur. Un jour Vital Kamerhe sera le héros de ce pays et tous les jongleurs de l'AMP pourront le reconnaitre.

    Posté par Matabaro, 02 mars 2009 à 13:27 | | Répondre
  • DOSSIER AMP

    Selon moi, la décision de la famille politique de VITAL KAMERHE est jusqu'la anti-constitutionnelle.
    je leurs demandent de revenir à la constitution.

    Posté par jean pierre, 04 mars 2009 à 15:11 | | Répondre
  • dictature

    Le gouvernement parallèle de Katumba Mwanke risque de nous amener à une nouvelle dictature où d'autres n'ont pas droit à la parole et à la vie. C'est triste que ce sont les hommes qui créent des dictateurs alors que le pays a besoin d'autres choses, de justice, de paix, de logement, de nourriture et non des dances autour du CHEF. Tout cela, c'est la peur du contrôle des actes posés avant. On ne sert pas le pays, ni le Président.

    Posté par joshua nkomo, 05 mars 2009 à 16:22 | | Répondre
  • ingrat!

    Salut, je suis triste de voir comment un président de la république en l'occurrence joseph kabila peut être ingrat jusqu'a ce niveau. Il oublie que grâce à vital qu'il y a remporté les élections. D’ailleurs il est entrain de perdre un vaillant combattant.
    Vital soyez le bienvenu à l'opposion. La reconnaissance n'est pas de ce monde.

    Posté par nas hervé, 16 mars 2009 à 15:51 | | Répondre
  • malheur aux politiciens rdc

    la réconnaissance ne pas de ce monde ,il n'ya que
    le bon Dieu qui ne désoit pas mais les hommes de
    cette terre les mendiants flouent par des vehicules prado et les billets verts, vende le pays aux étrangers qui ce sont congolais à cout d'argent mais ils oublient que la mort les attends,vraiment les mobutistes ne sont pas fatigués les gents comme mende,koyagyalo,tous de voleur les assoiffés d'argent qui sont toujours dans le détournement de dénié public ,qui n'ont jamais arrété de crée de nouvelle stratégie de vols et combine ,que le peuple un jour va régler leur compte.,aux coté de chef ils n'ont jamais pénsent pour le developpement de ce pays bande de voleur gart à vous .
    en ce qui concerne le président de l'assemblée nationale que je demmende de résisté pour son poste méritoire, nous ne voullons pas de la dictature kabiste ce temp est révolu au diable.
    d'ailleur,si nous voulons salué la victoire de nos léopard que tout le monde se partage le succés les gards étaient abandonné pour bien dire santos pleuré à la télé n'eut été l'effort de moise katumbi je crois que tout sera nul, pourquoi ce grand pays doit vivre avec des dons soit disant de chef de l'etat ,ce comme-si le gouvernement n'existe pas, l'épouse de chef d'etat est devenue presque le premier ministre en décidant de la tourné de léopards à l'intérieur du pays où est le gouvernement de la république.
    un grand pays après plus de 48ans d'indépendance continue à se recherché et tatonné,sans structure,ni programme toujours dans les intérèts.
    nous sommes aujourd'hui le dernier pays au monde à cause de notre apprentissage jousqu'où ira le congo dans ce désordre ,l'assemblée nationales décide de faire le controle dans les ministéres et administration publique , malheur aux intellectuels qui pensent que la corruption peut avancé ce pays.
    l'histoire nous dira plus.
    merçi.

    Posté par konzongo bertran, 24 mars 2009 à 10:51 | | Répondre
  • Ingratitude

    Vital reste calme, le peuple Congolais va te soutenir aux élections 2011. Nous sommes là, compter sur notre soutien soyez rassurer. N'ayez pas peur de postuler à la présidence en 2011.

    Posté par Alain, 13 octobre 2009 à 11:16 | | Répondre
  • reaction

    c'est triste mes chèrs compatriotes,kabila,vital k,etc n'ont aucune volonté politique,morale,patriotique et humanitaire d'ameliorer la vie de notre miserable populations.nous aussi les peuples congolais et nos forces armées sont extremément lache ,ces gens qui surgissent de nulle part aujourd'hui nous agenouillons en face d'eux pour reclamer les pains.soyons unis pour defendre le sang de nos marthyrs du 4 janviers .

    Posté par azerty, 19 mars 2011 à 07:19 | | Répondre
  • Changer le nom du Congo

    IL faudra changer le nom Congo a Neo-Zaire... de sorte qu'on parle de Republique democratique du Neo-Zaire et non Congo! Il ya plusieurs raisons a cette proposition de re-nommation. Une 'immediate' raison est pour ainsi dire : psycho-phonologique. LES humains sont sensibles a des 'formes' qu'ils ( sub-consciemment) associent avec des emotions bien-faisantes... le mot 'congo' est en fait inapproprie... et n'est pas phologiquement bonne-musicale... Il rappels tous ce qu'on associent du noir comme 'poubelle d'ideologies' etrangeres...

    si interesse a ce qui est voulu etre dit ici voir email...

    Posté par OLIV, 09 juillet 2011 à 18:47 | | Répondre
Nouveau commentaire