LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

11 février 2009

VITAL KAMERHE ENTRE LE MARTEAU KABILA ET L'ENCLUME DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE

Vital_20Kamerhe

Malgré lui, le président de l’Assemblée Nationale aura été l’homme politique qui a le plus marqué l’année 2008 à Kinshasa. En effet, Vital Kamerhe a, pendant presque toute l’année 2008, subi les assauts des *faucons de Kabila et la direction du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) au pouvoir... Poussé jusque dans ses derniers retranchements, mais l’ex-secrétaire général du PPRD s’accroche toujours au perchoir de l’Assemblée nationale, poussant même le président de la République, Joseph Kabila à reprendre son jeu favori de tripatouillage des institutions, de la Constitution notamment.

Quelle réponse va-t-il réserver à la pétition tendant à obtenir la convocation, toutes affaires cessantes, d’une session extraordinaire de l’Assemblée Nationale, sur la délicate question de la présence des troupes rwandaises à l’Est de la RD. Congo ? Quelle attitude va-t-il avoir vis-à-vis de sa propre famille politique, l’Alliance de la Majorité Présidentielle, qui lui reproche de manque de loyauté ? L’homme est désormais sous deux feux. Il est exposé à tous les coups croisés.

262 Députés Nationaux auraient déjà apposé leur signature au bas de la pétition qui circulait au Palais du Peuple en vue de la convocation d’une session extraordinaire de l’Assemblée Nationale. Depuis hier, en effet, la liste et le courrier sont prêts. Les pétitionnaires n’attendent que le retour de Vital Kamerhe à Kinshasa, pour les lui transmettre, en mains propres. Leur souci, dans cette démarche, serait d’obtenir un minimum d’explications sur les raisons qui ont fondé Joseph Kabila (le gouvernement de la République) à autoriser l’entrée des troupes rwandaises à l’Est du territoire national.

Ces Députés veulent, au fait, se saisir de l’occasion que devrait leur offrir Vital Kamerhe, pour fustiger, en réalité, le déficit de communication qui régnerait entre les institutions même lorsqu’il s’agit de prendre des décisions qui engagent le pays, pour plusieurs générations. En soi, l’esprit de ces pétitionnaires est fortifié par les dispositions de l’article 56 du Règlement Intérieur de la chambre basse.

deputes_seancesLa majorité de 250 plus 1 signatures étant dépassées, Vital Kamerhe aurait du mal à contrarier cette requête. D’autant qu’il serait en porte à faux contre cette majorité presque absolue des Députés. Va-t-il, par contre, y accéder, pour mettre sur la place publique ce que Joseph Kabila, le Chef de l’Etat a appelé, lors de sa conférence de presse du samedi 31 janvier dernier, « accord militaire, accord secret » ? Ou bien, il trouvera d’autres motivations, pour renvoyer les pétitionnaires à la session ordinaire dont la rentrée est normalement fixée au 15 mars prochain ? Des questions affluent sur le choix que ferait le Président de l’Assemblée Nationale. De son actuel séjour aux Etats-Unis d’Amérique, loin de l’Afrique et du Congo, l’homme happe le vent.

Il sait pertinemment bien ce qu’il attend, à son retour au pays. Peu avant qu’il ne quitte Kinshasa, il y a environ une semaine, une forte rumeur le donnait pour démissionnaire. Il semble qu’il aurait même subi des pressions, en ce sens. Et qu’un certain nombre de caciques du régime Kabila verraient, dans ses prestations, une teinture d’un homme manifestement prêt à voler de ses propres ailes, sur l’agora politique. Des attitudes qui ne trompent pas, souligne-t-on, lorsqu’on juge certaines de ses déclarations tonitruantes dans Jeune Afrique et sur Radio Okapi, en des temps relativement séparés. Ses visées, si légitimes soient-elles, seraient passées au prisme des intérêts du groupe sans toutefois chercher à l’immoler, tout de suite.

Pris dans cet étau, la convocation de cette session extraordinaire serait perçue, au groupe, comme un acte de haute trahison ; comme une désinvolture envers la famille politique. Entre les deux positions diamétralement opposées, Kamerhe dispose de peu de marge de manœuvre. D’aucuns pensent qu’il ne perdrait rien, s’il prorogeait son voyage à l’étranger. Ainsi, l’objet de la pétition devrait-il figurer, en priorité, à l’ordre du jour de la prochaine session ordinaire, à la mi-mars.

PEUPLE CONGOLAIS... Maintenons la pression pour que les Députés siégeant à l'Assemblée Nationale et les Sénateurs Congolais exigent :

1°) Le retrait des troupes armées rwandaises et ougandaises du territoire de la République Démocratique du Congo.

2°) La Démission de Joseph Kabila pour motif de Haute Trahison en vertu de l’article 74 de la «Constitution» promulguée le 18 février 2006.

3°) L'Arrestation et l'Extradition immédiate vers la Cour Pénale Internationale de La Haye pour Crimes contre l’Humanité et Crimes de guerre, conformément au Statut de Rome, de Laurent Nkunda, Joseph Kabila, Paul Kagamé, Yoweri Museveni, James Kabarebe et Bosco Ntaganda.

4°) La supression de l'aide financière annuelle équivalente à 200 millions d'euros (environ 8 milliards de FB) accordée par la Belgique au Congo.

5°) Le respect des Frontières du Congo et de la Souveraineté du Peuple Congolais par les chancelleries et les gouvernements européens.

O.M /La Prospérité/CDF-FCD

jkolive*KABILA ET SON CLAN DES FAUCONS KATANGAIS

Pour mesurer le dégoût que vous suscitez aux congolais, il suffit de se livrer à une petite comparaison. Après 1 an seulement de présidence, les congolais disaient déjà bien pire de vous qu'ils n'en disaient de Mobutu après 32 ans de règne... On peut aussi se comparer à d'autres pays Africains où c'est après 20 ou 30 années de règne du même président ou dictateur que les populations commencent à montrer un ras le bol qui n'a pas encore atteint le paroxysme de celui des congolais à votre égard...

Kabila doit partir

O.M

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 15:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur VITAL KAMERHE ENTRE LE MARTEAU KABILA ET L'ENCLUME DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE

  • Nouvelles du Pays

    Salut,

    Etant donner que je suis Congolais du diaspora, j'aurais voulu à ce que je puisse avoir des info de mon Pays au moins une fois par semaine.

    Amisi Mwanza Willy

    Merci !!!

    Posté par Amisi Mwanza W., 11 février 2009 à 12:07 | | Répondre
  • nom des députés de la RDC

    bonjour
    ce matin j'ai suivi la RFI(06 mars 2009), et j'ai écouté avec attention un député congolais(RDC)j'aimerai avoir des informations sur son parti son partonyme est justin vita kuera.
    Ce député donnait son point de vue sur le président de l’Assemblée Nationale Vital Kamerhe et de la situation en RDC sur la convocation de cette session extraordinaire pour le déboutemment du Président de l'assemblée.

    Posté par pich, 06 mars 2009 à 09:01 | | Répondre
Nouveau commentaire