LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

04 février 2009

RDC: au moins 195 enfants sortent des groupes armés au Nord-Kivu

imagefile38La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monuc) s'est félicitée mercredi d'avoir "pu séparer pas moins de 195 enfants" des groupes armés Maï Maï opérant dans la province du Nord-Kivu (est), en une semaine.

"La Monuc se félicite du nombre important d'enfants qui sont en train de sortir des rangs des groupes Maï Maï depuis le début du processus d'intégration accélérée des groupes armés au sein des FARDC (armée congolaise)", a déclaré un porte-parole de la Monuc, Mounoubai Madnodje, au cours d'un point de presse à Kinshasa.

"En effet, durant la semaine écoulée, la section de la protection de l'enfant de la MONUC a pu séparer pas moins de 195 enfants de ces groupes, dans la seule province du Nord Kivu", a-t-il poursuivi.

"19 d'entre eux ont été séparés des rangs des troupes Maï Maï au centre d'intégration de Rumangabo (à 50 km au nord de Goma, la capitale du Nord-Kivu), 65 autres à Rutshuru (75 km au nord de Goma) et deux groupes composés de 89 et 22 enfants ont été séparés les 2 et 3 février au centre d'intégration de Nyaleke (nord du Nord-Kivu), a précisé M. Mounoubai Madnodje.

enfant_soldat2_1_La Monuc a également souligné qu'"un enfant séparé de la 83ème brigade non intégrée des FARDC, actuellement âgé de 17 ans, a passé neuf ans avec cette unité".

Elle a en outre rappelé aux groupes armés que "l'enrôlement et l'utilisation des enfants dans des conflits constituent des crimes contre l'humanité" qui relève de la compétence de la Cour pénale internationale.

Le Fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef) avait annoncé mardi que 85 enfants avaient été libérés la semaine dernière par les milices Maï-Maï au Nord-Kivu.

La plupart des milices Maï Maï ont déclaré la fin des hostilités et leur souhait d'intégrer les FARDC depuis la mise hors d'état de nuire du chef rebelle congolais Laurent Nkunda, qu'elles combattaient.

Selon l'Unicef, environ 2.000 enfants sont encore incorporés dans des milices dans le Nord-Kivu.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur RDC: au moins 195 enfants sortent des groupes armés au Nord-Kivu

Nouveau commentaire