LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

02 février 2009

Kabila: "Je ne peux pas certifier si Laurent Nkunda a été arrêté par les rwandais, la presse congolaise peut aller vérifier... "

2008_0116T194357Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRWR_RD_CONGO_CONFERENCE_20080116AINSI PARLA JOSEPH KABILA... "POUR NE RIEN DIRE" !

L’histoire retiendra de cette conférence de presse de ce samedi 31 janvier 2009, au Palais de la Nation... Rien de neuf, si ce n'est la "petite combine" de Hypo.

Pour Kabila, en effet, les troupes rwandaises ne resteront pas éternellement au Congo. Un accord militaire et secret délimite les champs des opérations ainsi que le délai de leur exécution.

L'opération militaire conjointe des armées congolaise et rwandaise dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) ne dépassera pas fin février, a déclaré samedi Joseph Kabila au cours d'un point de presse à Kinshasa.

L'INVASION RWANDAISE

CPS_SZC11_240109200320_photo02_photo_default_512x340"On (le Rwanda) nous accuse de soutenir les FDLR depuis longtemps, alors nous avons invité des éléments de renseignements de l’Armée rwandaise pour une mission d’observation des opérations de désarmement forcé par les FARDC des groupes armés FDLR..." (?)

"C'est une opération militaire, faut-il convoquer la presse et tenir un meeting ?" se demande le "Raïs"

A la fin du mois de février, délai à ne pas dépasser, a-t-il insisté, les troupes rwandaises plieront bagages pour quitter le sol congolais. Il faut décapiter la maffia à l’Est... Dans sa "foi", Kabila reste <<opti-pessimiste>>. Il compte au bout de ses doigts les villes, localités et territoires récupérés et placés sous contrôle des Fardc, depuis le début des opérations conjointes rwando-congolaises, le 20 janvier dernier. Très fier, le Chef de l’Etat estime que la RD. Congo, aura réussi, en si moins de temps, à économiser un peu de ses énergies militaires... Mais à quel prix ?

L'opération, tenue secrète, avait commencé à l'aube par l'entrée de centaines puis de milliers (7000) de soldats rwandais dans la province du Nord-Kivu frontalière du Rwanda, provoquant la surprise, voire l'hostilité de la population de Kinshasa.

Elle avait notamment été qualifiée de "grave" par le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe.

nkunda_et_son_frere_kabilaNKUNDA, PARTOUT ET... NULLE PART !

Concernant le chef historique de la rébellion congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), Laurent Nkunda qui, depuis 2004, défiait le pouvoir, le président Kabila a dit " Nkunda n'est pas un sac de haricot ou de riz. Il y a un processus. On y travaille".

Joseph Kabila a aussi fait cette déclaration pour le moins surprenante : <<Je ne peux pas certifier si Laurent Nkunda a été arrêté par les rwandais, la presse congolaise peut aller vérifier si Nkunda a été arreté au Rwanda...>> (?)

Tout en conjuguant la patience, les congolais devront encore attendre de nombreux jours, pour avoir la suite du feuilleton Nkunda dont les compagnons de lutte sont en voie de bénéficier, paradoxalement, d’une intégration accélérée dans les rangs des Fardc.

CPS_SUF35_120109202310_photo02_photo_default_512x335IL FAUT SAUVER LE SOLDAT BOSCO

Non, il y a un choix à faire, entre la CPI et la paix... Kabila a choisi le retour des tutsis rwandais.

Au sujet de Bosco Ntaganda, chef d'état-major de la rébellion "tutsie rwandaise" du CNDP passé dans le camp de Kinshasa, et sous le coup d'un mandat de la Cour pénale internationale (CPI), le chef de l'Etat a affirmé qu'il optait pour "la paix et la sécurité" dans l'est de son pays...sans blague !

" Entre la justice internationale et la paix, la stabilité et le développement... Pour moi, le choix est clair. La paix et la sécurité du Nord-Kivu passent avant toute chose. Toute option qui mettrait en cause cette volonté sera vouée à l'échec", a-t-il martelé.

La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monuc) a déclaré samedi "qu'elle ne participera à aucune opération dans laquelle M. Bosco Ntaganda sera appelé à jouer un rôle à quelque niveau que ce soit".

Bosco Ntaganda est recherché par la CPI pour enrôlement d'enfants en 2002-2003 en Ituri, district voisin du Nord-Kivu.

Au sujet de la polémique suscitée par les déclarations du président Nicolas Sarkozy sur la solution de la crise dans l'est de la RDC, Kabila a refusé d'engager une polémique.

"M Sarkozy sera en mars ici. Vous allez lui poser vos questions. De toute manière, les décisions congolaises se prennent ici, pas à Bruxelles, ni à Paris ou Washington", a-t-il poursuivi.

Le président français avait évoqué à Paris "la question de l'avenir du Rwanda", pays "à la démographie dynamique et à la superficie petite" et "la question de la RDC, pays à la superficie immense et à l'organisation étrange des richesses frontalières".

Ces propos avaient suscité une levée de bouclier en RDC, notamment dans la presse kinoise, qui parlait de projet de "balkanisation" de la RDC.

index_html_txt_kinshasa_erosionsLES 5 SENTIERS

Les chantiers ont déjà démarré à Kinshasa et en provinces..." Je ne suis pas satisfait puisqu’ils n’ont pas encore atteint leur vitesse de croisière ", affirme Kabila. Il a fallu du temps pour négocier et signer des contrats, du temps pour l’acquisition et acheminement des matériels, du temps pour démarrer les chantiers, et maintenant, il faut aussi du temps pour que les travaux prennent leur vitesse de croisière ", promet-il.

A moins que l'on aime parler pour ne rien dire... Combien de temps tiendra-t-il ?

Losako demande aux Congolais de rester dorénavant dignes en toute circonstance dans la lutte engagée pour la libération de la RD. Congo et pour offrir enfin à nos enfants, un meilleur avenir.

Losako encore une fois, félicite la diaspora congolaise (ex. Marche des congolais de Belgique) qui, partout où elle se trouve se bat pour préserver la dignité du peuple congolais.

Aux familles des victimes de la coalittion Rwando-tutsi pour occuper notre pays et piller nos richesses, nous disons courage, la nuit est longue mais la victoire est au bout. Nous demandons aux vaillants combattants de la liberté de la persévérance, de l’unité de circonstance et du courage.

A tous ceux qui aiment le peuple congolais, nous vous demandons d’accepter le moment venu, celui que Dieu nous enverrait pour qu’ensemble nous avancions vers la victoire finale, celle de libérer notre pays sous le joug de l'esclavagisme rwandais et d’asseoir les bases d’une démocratie véritable, gage de la prospérité.

Loin d’être résignés, nous Congolais, continuerons le combat en s’organisant de mieux en mieux car la cause défendue est juste.

Que Dieu bénisse la RD Congo, terre de nos aïeux.

O.M...LA LIBERTE DE NOTRE VIVANT

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 18:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Kabila: "Je ne peux pas certifier si Laurent Nkunda a été arrêté par les rwandais, la presse congolaise peut aller vérifier... "

  • Notre lutte

    Notre lutte doit désormais cesser d'être idéelle mais nous devons imaginer,inventer des voies et moyens pour que nos bonnes idées et nos nombreuses belles paroles se concrétisent par des actions fructueuses qui donneront la chance a notre mouvement de résistance d'aboutir pour atteindre les resultats escomptés.
    Loin de nous l'idée d'inciter notre peuple a la violence mais la réalité du monde dans lequel nous vivons nous pousse a imaginer les moyens de pression plus efficaces afin de libérer notre nation.Il nous faut utiliser le language que la communauté préfère entendre.Formons nos propres kamikazes ainsi les rapports de force seront équilibrés.Parler c'est bon mais agir c'est mieux.Aucune véritable révolution ne peut se faire sans que les idées ne produisent des actions concrètes.
    Mes frères ,il faut s'y atteler avant qu'il ne soit trop tard et que nos enfants ne soient étrangers partout sur la terre.

    Herman

    Posté par Herman Fall, 03 février 2009 à 12:35 | | Répondre
Nouveau commentaire