LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

18 janvier 2009

Kisangani : nouvelle incursion LRA, 5 morts, 6 blessés graves et plusieurs maisons incendiées

image_file_1882Des rebelles ougandais de la LRA ont attaqué Tora et Libombi, deux collectivités minières voisines situées à 130 kilomètres du centre de Dungu. Selon le président de la société civile locale, l’attaque a eu lieu la nuit de vendredi. Elle était partie d’une église locale de Tora avant de se déverser dans les autres parties de ces deux collectivités.

L’attaque a eu lieu vers 23 h, pendant qu’un grand nombre de fidèles chrétiens étaient dans une veillée de prière organisée par l’église locale de Bima. Le président de la société civile de Dungu, Félicien Balani, résume les faits recueillies auprès des témoins : « La LRA est entrée vers minuit. Elle a surpris les fidèles de l’église de Bima qui étaient en veillée de prière. Ils ont incendié les fidèles dans l’église. On aurait eu des morts. Beaucoup de maisons ont été incendiés à Tora. C’est une carrière de mine d’or. »

Selon l’administrateur de la zone de santé de Dungu, citant des témoins, les assaillants avaient utilisé des armes blanches ainsi que des armes de guerre, qu’ils avaient ravies aux militaires non brassés venus du poste de Gombari à Watsa, pour sécuriser les habitants de Tora. Pour ce qui est de la collectivité de Libombi, aucun bilan n’est disponible jusque là.

Toujours selon la société civile et la zone de santé, la cité de Dungu accueille depuis samedi avant midi les déplacés de ces deux collectivités, venus en moto. Plus de 100 personnes sont déjà enregistrées par la société civile.

Bunia : 170 déplacés en situation déplorable, 400 autres sont attendus

En Ituri, un mouvement de déplacés qui ont fui les attaques de la LRA contre les civils dans le territoire de Faradje, en district du Haut Uele, s’observe chaque jour à Ariwara, localité situé à 300 kilomètres au nord de Bunia, en territoire d’Aru. Selon le chef de cette localité, ces 170 déplacés, dont 5 enfants admis dans un centre de santé de la place, vivent dans des conditions très déplorables, sans vivres, ni abris.

Selon les témoignages de certains de ces déplacés, plus de 400 autres personnes sont en route vers Ariwara. Les autorités locales lancent un SOS pour une aide humanitaire d’urgence en faveur de ces sinistrés.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Kisangani : nouvelle incursion LRA, 5 morts, 6 blessés graves et plusieurs maisons incendiées

Nouveau commentaire