LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

27 novembre 2008

Obasanjo revient !

Kabila_ObasanjoL’émissaire de l’ONU pour le conflit CNDP –Gouvernement de Kinshasa arrive ce samedi 29 novembre à Kinshasa. Il devrait rencontrer séparément le Président Kabila et le chef rebelle Laurent Nkunda. Il reste que Kinshasa n’avait pas apprécié le passage de Olusegun Obasanjo à Jomba, à la mi-novembre, dans le territoire sous contrôle du CNDP.

A-t-il des épaules pour supporter toutes les attaques qu’ont suscitées son accolade à Nkunda ou le passage en revue des soldats du CNDP ?

Olusegun Obasanjo arrive ce samedi 29 novembre à Kinshasa. On a appris qu’il aura des entretiens séparés avec le Président Joseph Kabila ici à Kinshasa et avec Laurent Nkunda dans son fief. Obasanjo n’a qu’une idée dans sa tête : poursuivre les discussions qu’il a initiées depuis sa désignation, le 3 nombre dernier. L’ex Président nigérian avait déjà reçu les revendications du chef rebelle Nkunda. Huit revendications au total. Nkunda exige des discussions directes avec le Gouvernement. Ce que refuse, jusque-là Kinshasa.

17_wo_congo_obasanjo_nkunda_4Selon Bertrand Bisimwa, porte-parole du CNDP, la prochaine rencontre avec Obasanjo devrait être décisive. Les rebelles attendent la réponse aux problèmes qu’ils posent. Pratiquement, le CNDP s’attend à ce qu’une commission technique chargée de préparer les négociations directes avec le Gouvernement soit mise en place. Obasanjo, qui avait déclaré juste au sortir de sa rencontre avec Nkunda que la tango se danse à deux, ne manquera pas de le dire au Président de la République. Problème, la déclaration de Obasanjo n’avait pas plu au Gouvernement. Lambert Mende, porte-parole du Gouvernement, a effectué plusieurs sorties médiatiques pour fustiger l’attitude de Obasanjo tendant, selon lui, à mettre sur le même pied d’égalité le Président et le Chef d’un groupe armé. On voit mal comment Obasanjo, quelque peu déstabilisé par certains officiels congolais, va-t-il mener à bon escient sa mission.

On dit de lui qu’il est du genre à ne pas se laisser intimider. Son intervention en Guinée ne plut pas aux opposants au régime au pouvoir à Conakry. Néanmoins, il réussit à ramener le calme à Conakry. Un gouvernement d’union nationale, dirigé par un opposant, fut constitué. C’est quand il dirigeait encore le Nigeria que la guerre a pris fin au Liberia et en Sierra Léone.

Apparemment, Kinshasa ne se contente pas que de la médiation de l’Onu avec Obasanjo. Le Chef de l’Etat congolais mobilise ses homologues de la CEEAC et de la Sadec. Tous les moyens sont bons pourvu que la paix revienne au pays.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Obasanjo revient !

Nouveau commentaire