LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

30 octobre 2008

RDCongo: cessez-le-feu fragile à Goma, la communauté internationale se mobilise

CPS_SAG57_301008091438_photo01_photo_default_512x375................................................................................................................

Le cessez-le-feu unilatéral décrété par les rebelles de Laurent Nkunda dans l'est de la République démocratique du Congo semblait tenir jeudi, offrant un répit aux habitants de Goma alors que la communauté internationale tentait d'enrayer un drame humanitaire régional.

La mission des Nations unies en RDC (Monuc) a affirmé que "la situation sécuritaire était stable".

Le chef rebelle tutsi congolais Laurent Nkunda, dont les troupes s'étaient arrêtées mercredi aux portes de la ville, a néanmoins assuré que les Casques bleus de l'ONU ne pourraient pas "l'empêcher" de prendre la ville, capitale provinciale du Nord-Kivu.

Signe du climat de tension, l'ONG britannique Oxfam a annoncé qu'elle suspendait ses opérations et avait décidé, comme "d'autres agences d'assistance internationales", d'évacuer une partie de son personnel.

Les habitants de Goma ne se risquaient pas jeudi matin dans les rues. Les magasins, le grand marché et les écoles n'avaient pas rouvert et les taxis-motos étaient invisibles, a constaté un journaliste de l'AFP.

image_file_1663Dans une grande maison du quartier de Katindo, dans l'ouest de la ville, ce journaliste a vu sept cadavres de civils tués, selon les habitants, par des militaires de l'armée congolaise (FARDC) qui fuyaient devant l'avancée de la rébellion.

"Des militaires sont entrés ici dans la soirée, ils sont restés jusqu'à 4 heures du matin", a raconté à l'AFP le propriétaire de la maison, Joseph Ndakola.

"Ils ont d'abord pillé tous les biens de mes locataires, leur ont fait porter ces biens jusqu'à leurs véhicules, et puis ils sont rentrés les assassiner", a-t-il ajouté, précisant que deux femmes se trouvaient parmi les victimes.

Des soldats des FARDC, dont la plupart avaient quitté la ville mercredi, étaient de nouveau visibles par petits groupes dans les rues. Certains retournaient dans Goma, d'autres en partaient sur la route de Saké, à l'ouest. "La situation sécuritaire à Goma est stable. Pour l'instant, le cessez-le- feu décidé par le CNDP (rébellion) est respecté par toutes les parties", a affirmé à l'AFP le chef des opérations militaires de la Monuc, le colonel Samba Tall, qui se trouve à Kinshasa.

"Pour nous, le mandat de la Monuc n'a pas changé. Nous continuons à protéger la population", a-t-il poursuivi.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 19:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur RDCongo: cessez-le-feu fragile à Goma, la communauté internationale se mobilise

Nouveau commentaire