LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

29 septembre 2008

LES MARCHÉS FINANCIERS... TITANIC PANIC !

capt3fee17782cf646acb0090e418e36995ffinancial_meltdown_dclb101En ce moment, les dirigeants US nous vantent nerveusement après une semaine de négociations ardues, un accord sur un plan de sauvetage financier historique. On trouve ici le projet de loi de 106 pages qui sera présenté lundi à la Chambre des représentants. Le Sénat doit se mettre à l’étude d’un texte de loi semblable mercredi. Reste à voir si les parlementaires finiront par approuver cette intervention massive de l’État dans le secteur privé. 

Donc rien n'est encore fait et mon petit doigt me dit qu'il va encore y avoir l'un ou l'autre imprévus dans ce processus. Pendant ce temps, les citoyens américains commencent à s'agiter... Si cela ne s'arrange pas très vite et très bien, les USA pourraient vivre un effondrement économique mais... aussi social. Certains ont d'ailleurs pronostiqué l'instauration d'une loi martiale dans le courant d'octobre aux USA... Spéculation ou sources bien informées ? Nous le saurons très vite.

Au même moment en Europe, ca chauffe dans les conseils des ministres à propos de banques en grande difficulté qu'il faut refinancer voire nationaliser: Angleterre et Belgique.  Rien qu'en Belgique et à propos de la Fortis, on voit défiler ce dimanche les pontes des institutions financières européennes : "une solution doit être trouvée d'urgence avant l'ouverture des marchés" déclarait le Ministre des finances belges Didier Reynders.  Là aussi, il reste quelques heures avant une catastrophe. En Belgique, on peut être sûr qu'une nationalisation lèverait bien des affrontements politiques et que cela ferait couler des tonnes d'encre et de salive dans les heures qui suivent : fronde des actionnaires, commentaires acides des politiques (sur fond d'affrontement communautaire et partisant), interrogation des citoyens interloqués par une situation inimaginable, etc. L'intervention des Etats s'apparente de plus en plus à un sauvetage en urgence, comme on jetait les canots à la mer quand l'insubmersible Titanic commençait à sombrer dans le froid polaire.

fortis2_999197aDans tous les cas, on parle en heure même plus en jours. Quand je pense qu'il y a 15 jours encore d'ici "on" nous disait que tout cela allait s'arranger, qu'il ne fallait pas paniquer, que les banques étaient solides, que dans le cas de la Fortis "ce n'était que des rumeurs" et que le gouvernement allait enquêter (foutaises !!).

Quelle accélération ! Quel retournement de situation !

La vérité est que les dirigeants des banques sont dépassés par les événements. Ils ne comprennent plus, ils ne maitrisent plus les situations. Ils sont largués au figuré et parfois virés au propre dans le cas du compte M. Lippens pour la Fortis. La cause ? Rumeurs, sans doute pas et pourquoi un tel remue ménage si il ne s'agissait que de rumeurs infondées ? Manipulation financière à l'échelle mondiale par des mains invisibles fort certainement.

Nous pouvons déjà conclure ne chose avec certitude : les marchés financiers sont en panne totale et ne peuvent plus être sauvé sans l'intervention des Etats. Nous assistons à l'implosion du système libéral et c'est une REVOLUTION silencieuse à laquelle nous assistons ! Que et qui va t-il émerger de ces tourments ?

Si tout cela ne suffisait pas encore à sauver définitivement la paquebot finance (car tous les cadavres ne sont pas encore sortis des armoires bancaires. Pensez aux CDS !) cela signerait-il alors la défaillance des Etats eux-mêmes qui se sont dangereusement engagés ? N'est-ce pas in fine toute notre "société moderne démocratique" qui est déjà en danger immédiat ?

O.M...le veilleur

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 03:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur LES MARCHÉS FINANCIERS... TITANIC PANIC !

Nouveau commentaire